Articles

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XIII)

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XIII)

Print Friendly

Chronique de Michel Geoffroy, essayiste.

♦ Au-delà des bobards officiels sur « l’esprit du 11 janvier » et le « rebond » de François Hollande, les sondages dressent une image beaucoup plus nuancée de l’évolution de l’opinion française.


Un manque de confiance persistant dans les promesses de l’oligarchie

68% des personnes interrogées estiment que le gouvernement va annoncer de nouveaux impôts en 2015 (baromètre mensuel Vivavoice/BPCE/le Monde/France info, Le Monde du 19 décembre 2014).

Seules 13% des personnes interrogées jugent positive l’action du gouvernement et 67% qu’il les informe mal (étude LH2/BVA pour le Service d’information du gouvernement du 12 au 16 novembre 2014).

86% des personnes interrogées estiment que la politique économique menée par le gouvernement est « mauvaise » (46% la jugeant même « très mauvaise »). Seuls 14% considèrent qu’il s’agit d’une « bonne » politique (1% « très bonne » et 13% « plutôt bonne »). Le jugement à l’égard de la politique économique du gouvernement est critique même parmi les sympathisants de gauche : seuls 29% d’entre eux qualifient la politique économique de « bonne » (sondage Odoxa pour les Echos et Radio classique des 4 et 5 décembre 2014).

Seules 29% des personnes interrogées se déclarent optimistes ou très optimistes en pensant à l’avenir, pour elles et leurs enfants (sondage IFOP/Dimanche Ouest France des 19 et 20 décembre 2014).

Seules trois personnes interrogées sur dix (30%) estiment que la situation économique de la France sera meilleure à la fin de l’année 2015. Les résultats sont quasiment identiques si l’on se place à la fin du quinquennat de François Hollande en 2017 : seules 31% des personnes interrogées pensent que la situation économique se sera améliorée d’ici là, tandis que 64% estiment qu’elle sera « moins bonne » (sondage BVA/Orange des 17 et 18 décembre 2014).

56% des personnes interrogées estiment que la loi Macron pour la croissance et l’activité ne contribuera pas à la relance de l’économie (sondage CSA/Les Echos/Institut Montaigne des 6 et 7 janvier 2015).

Les attentats terroristes de janvier : une brève embellie pour le pouvoir…

93% des personnes interrogées perçoivent la menace terroriste comme élevée ; mais seules 51% font confiance au président de la République et au gouvernement « pour faire face et lutter contre le terrorisme » (sondage l’édition du Soir/Ouest France/Ifop des 8 et 9 janvier 2015).

La cote de popularité de François Hollande s’établit à 34%, soit 10 points de plus selon le baromètre BVA/Orange/iTélé des 13 et 14 janvier 2015. Elle s’établit à 40% d’opinions favorables selon le baromètre Ifop/Fiducial/Paris-Match des 16 et 17 janvier 2015 ; 59% des personnes interrogées déclarent désapprouver son action, score en baisse. Mais la cote de popularité de François Hollande est déjà retombée à 30% d’opinions favorables début février, soit -4 points par rapport à janvier (baromètre Orange/iTélé des 10 et 11 février 2015).

70% des personnes interrogées déclarent ne se sentir « ni plus ni moins fières qu’auparavant » après les attentats et les marches du 11 janvier 2015 (sondage BVA/iTélé des 29 et 30 janvier 2015).

63% des personnes interrogées estiment que François Hollande n’a pas changé depuis les attentats de janvier (sondage Odoxa CQFD/iTélé des 5 et 6 février 2015).

6 personnes interrogées sur 10 se déclarent opposées au vote des étrangers non communautaires aux élections municipales (sondage Odoxa/iTélé/le Parisien des 11 et 12 décembre 2014), soit un résultat inverse de celui de novembre 2011.

68% des personnes interrogées se déclarent d’accord avec la phrase « on en fait plus pour les immigrés que pour les Français » (sondage IFOP du 28 au 30 janvier 2015).

71% des personnes interrogées seraient « plutôt favorables » à la présence de crèches de Noël dans les administrations et les bâtiments publics (sondage IFOP/Ouest-France publié le 14 décembre 2014).

…ou une embellie plus durable pour le Front national ?

58% des personnes interrogées et 77% de celles qui se déclarent sympathisantes de droite considèrent que « le Front national doit à présent être considéré comme un parti comme les autres » (sondage Odoxa/Orange/France Inter/L’Express des 11 et 12 décembre 2014).

65% des personnes interrogées estiment que le FN n’est pas capable de gouverner (sondage OpinionWay/metronews/lci des 2 au 4 février 2015).

31% des personnes interrogées se déclarent prêtes à voter pour le Front national lors des élections départementales des 22 et 29 mars 2015 (sondage BVA Orange/iTélé, Le Bulletin quotidien du 16 février 2015).

43% des personnes interrogées se déclarant sympathisantes de l’UMP sont favorables à un « accord électoral national » avec le Front national pour les élections départementales et régionales (sondage TNS Sofres/France Info/le Monde/Canal+ du 29 janvier au 2 février 2015).

Et les présidentiables de 2017 ?

Marine Le Pen serait en tête du premier tour de l’élection présidentielle avec de 29 à 31% des voix si celle-ci avait lieu dimanche 1er février 2015 selon le sondage IFOP des 21 et 23 janvier 2015.

72% des personnes interrogées estiment que Manuel Valls serait un meilleur président de la République que François Hollande (sondage Odoxa des 22 et 23 janvier 2015).

39% des personnes interrogées se déclarant sympathisantes de l’UMP, contre 65% en septembre 2014, souhaitent la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2017 (sondage BVA-Orange/iTélé des 5 et 6 février 2015).

Michel Geoffroy
19 février 2015

Voir ou revoir :

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (I)
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (II)
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (III)
Et si l’on donnait encore une fois la parole aux Français ? (IV)
Et si l’on donnait encore une fois la parole aux Français ? (V)
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (VI)
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (VII) 
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (VIII)
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (IX)
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (X) :
Et si l’on donnait la parole aux francais ? (XI)
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XII)

Correspondance Polémia – 22/02/2015

Image : sondage