Bobards d'Or 2023
Accueil | Société | En 2023, la vérité nous rendra libres !

En 2023, la vérité nous rendra libres !

En 2023, la vérité nous rendra libres !

par | 28 décembre 2022 | Politique, Société

Par Michel Geoffroy, auteur de Immigration de masse. L’assimilation impossible, La Super-classe mondiale contre les peuples et La Nouvelle guerre des mondes ♦ La réinformation, la dénonciation des bobards médiatiques, ne se réduit pas à un exercice pédagogique, politique ou parfois amusant. Elle a aussi un sens métaphysique : car dénoncer la propagande c’est révéler le mensonge existentiel sur lequel repose le Système, un mensonge qui est toujours le sous-bassement du Mal dans l’histoire.

Une société bâtie sur le mensonge

Le progressisme a fait de la liberté son étendard depuis le 18e siècle. Mais on sait aujourd’hui qu’il s’agissait d’un pavillon de complaisance, d’un faux drapeau.

Cette liberté n’est en effet que la licence c’est-à-dire la libération des instincts animaux de l’homme. Elle signifie aussi la destruction de tout ordre social sur l’autel des égoïsmes individuels comme le montre l’échec du marché à faire société.

La liberté c’est en réalité le pouvoir des plus riches et de plus puissants de s’affranchir de la morale commune et de dominer les autres, sans aucune retenue.

L’homme prétendument « libéré » ne maîtrise pas son destin : au contraire il est devenu le jouet de forces déchainées, principalement économiques, qui se sont autonomisées, mondialisées et désencastrées de la société.

L’inversion maléfique de toutes les valeurs

Le monde que le progressisme a bâti est fondé sur le mensonge permanent.

« Liberté, égalité et fraternité » sont factices car le système est tyrannique et oligarchique. Il repose sur la violence et la guerre de tous contre tous pour imposer son projet. Et le peuple qu’il invoque a toujours été muselé, car depuis 1789 la gauche en France est bourgeoise et non pas populaire.

Le Système repose essentiellement sur l’inversion maléfique de toutes les valeurs de civilisation, ce qu’avait pressenti George Orwell dans son célèbre roman Mille-neuf-cent-quatre-vingt-quatre paru en 1949.

Comme quand l’Union européenne baptise « droits reproductifs et sexuels » l’avortement sans limite et le transsexualisme. Ou « accueil des réfugiés », l’organisation du chaos migratoire en Europe. Ou quand l’oligarchie présente comme « sauvegarde de la planète », la régression sociale et la paupérisation programmées des Européens.

Pas de liberté sans vérité

La société de propagande qu’analyse Jean-Yves Le Gallou dans son dernier essai, c’est avant tout la société du mensonge érigé en système. Et le mensonge débouche toujours sur la violence.

« La société de propagande », le nouvel ouvrage de Jean-Yves Le Gallou

C’est pourquoi on ne peut défendre durablement la liberté sans rétablir la vérité de toutes choses.

La vérité de l’homme : l’homme a une nature, une identité et une dignité qu’on ne saurait violer. Celle du monde, dont la richesse repose sur la diversité des cultures humaines, qu’il faut donc préserver encore plus que la biodiversité.

La vérité implique aussi de reconnaître l’échec de l’homme sans foi, dont l’horizon se restreint à celui de sa propre vie. Un homme sans foi ni loi comme le savait la sagesse populaire car il ne peut y avoir de morale sans dépassement de son intérêt individuel égoïste. L’Europe ne pourra donc résister à la poussée de l’Islam que si elle retrouve la vérité de sa religion, celle de la chrétienté héritière de la romanité, que la crise de l’Église a obscurcie.

Michel Geoffroy : « Le Système est ébranlé, l’heure est à l’espérance ! » [Vidéo]

Un beau programme

Vie, volonté, vérité, victoire : voilà un  programme d’action.

Défendre la vie de notre civilisation contre la culture de mort ; faire preuve de volonté pour affronter le monde tel qu’il est au lieu de se contenter de paroles ou de postures sans effet ; avoir le courage d’affirmer la vérité contre la société du mensonge ; préférer la victoire à la soumission.

Comme l’écrivait George Orwell : « À une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire ».

Ce sera encore plus vrai en 2023.

Michel Geoffroy
28/12/2022

Michel Geoffroy
La boutique en ligne de l'Institut Iliade

Vidéos à la une

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.