Exclusivité Polémia Covid-19. Les Français n’ont plus confiance dans le gouvernement

Covid-19. Les Français n’ont plus confiance dans le gouvernement

Covid-19. Les Français n’ont plus confiance dans le gouvernement

Et si l’on donnait la parole aux Français? (XXXVI)

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples ♦ En Europe, la France se singularise par le niveau de défiance de la population vis-à-vis du gouvernement, dans la gestion de l’épidémie de coronavirus.
Alors que les crises produisent souvent un effet de rassemblement de l’opinion autour des équipes en place, les sondages effectués au cours de ces 55 jours de confinement brutal de notre pays n’ont pas modifié l’image dégradée de l’exécutif avant la crise.
Deux Français sur trois continuent de manifester de la défiance à son égard en estimant que le gouvernement n’a pas fait face correctement à cette épidémie. Ni dit la vérité aux Français.


Les Français n’ont pas confiance dans leur gouvernement

 58 % des personnes interrogées estiment que « le gouvernement n’a pas bien géré cette crise ». Un chiffre largement supérieur à celui de nos voisins : 24 % pour l’Allemagne et 27 % pour le Royaume-Uni. 84 % des sondés français pensent qu’« il faudra que le gouvernement rende des comptes sur sa gestion de la crise ».

– Par ailleurs 75 % d’entre eux considèrent qu’« à l’avenir, il faudra mieux contrôler les frontières nationales » et 78 % qu’il « faudra organiser un contrôle sanitaire systématique sur les migrants » (« Baromètre de la confiance politique » réalisé par OpinionWay pour le Cevipof et le département d’économie de Sciences Po, en collaboration avec l’institut Montaigne, la Fondation Jean-Jaurès, la Fondapol et Terra Nova, du 2 au 7 avril 2020).

– Seules 45 % (- 8) des personnes interrogées font confiance au gouvernement pour « donner une information sincère sur les délais de confinement » (sondage Harris Interactive pour LCI, réalisé les 20 et 21 avril 2020).

– Seulement 34 % des personnes interrogées en France ont une opinion favorable de l’action du gouvernement face à l’épidémie, contre 50 % en Italie, 63 % en Grande-Bretagne et 60 % en Allemagne (sondage Odoxa pour Le Figaro et France Info, réalisé les 5 et 6 mai 2020).

Seulement un Français sur trois satisfait

– Seulement 35 % des personnes interrogées se déclarent confiantes dans l’action de l’exécutif vis-à-vis de l’épidémie de coronavirus ; la « confiance à l’égard de la qualité des informations reçues de la part des pouvoirs publics » est également basse à 39 % (sondage BVA exclusif pour Europe 1 et Orange, réalisé du 18 au 20 avril 2020).

– Moins d’une personne interrogée sur deux (48 %) fait confiance au gouvernement pour « prendre des mesures efficaces pour mettre fin à l’épidémie ». La confiance dans le gouvernement pour « faire en sorte que le confinement dure le moins possible » chute également de 7 points en une semaine à 56 % (sondage Harris Interactive pour LCI, réalisé les 20 et 21 avril 2020).

58 % des personnes interrogées pensent que la crise économique est la plus grande menace qui pèse cette fois sur la France, et 42 % l’épidémie de Covid-19. Les personnes interrogées font presque toutes confiance aux médecins (à 95 %), aux hôpitaux (à 94 %) et aux pharmaciens (92 %) pour assurer efficacement leur rôle. Seules 33 % font confiance au gouvernement, 30 % aux médias et 16 % aux réseaux sociaux… (Sondage Ifop pour le cabinet conseil No Com, réalisé les 5 et 6 mai 2020)

61 % des personnes interrogées ont une mauvaise opinion d’Emmanuel Macron, un chiffre qui atteint 58 % pour Édouard Philippe. Soit une baisse respectivement de 2 et 3 points par rapport au mois dernier (sondage BVA-RTL-Orange, réalisé les 22 et 23 avril 2020).

Michel Geoffroy
14/05/2020

Source : Correspondance Polémia

Crédit photo : Domaine public

Michel Geoffroy

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Le retour du racialisme – La revue de presse de Radio Courtoisie

Par Michel Leblay et Laurent Artur du Plessis ♦ La revue de presse du Libre journal de...

La novlangue managériale, un instrument de manipulation au service du pouvoir

Par Victor-Isaac Anne, journaliste pour Valeurs Actuelles ♦ La généralisation de la...

Un regard écologique sur le Covid-19 – Fonction écologique des virus

Par Frédéric Malaval, essayiste, auteur de Vers l’EcoHumanisme ♦ La crise du Covid-19 est...

I-Média n°309 – Quand le Rwandais incendie, les médias enfument

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...

Pierre de Meuse : quelle stratégie contre la dictature des minorités ?

Par Pierre de Meuse, écrivain, essayiste et docteur en droit ♦ Les déboulonnages de...

Le « nouveau monde », en guerre contre l’autorité

Par Laurence Maugest, essayiste ♦ Du « faire table rase du passé » révolutionnaire à la...

Contrôleur général des prisons : le cancer droit-de-l’hommiste

Par Maxime Jacob, diplômé de science politique, Gilet jaune et coauteur avec Fiorina Lignier du...

I-Média n°308 – Crime de Lyon et cathédrale en feu

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...

L’insécurité en France n’est pas qu’un sentiment, c’est une réalité !

Par Paul Tormenen, juriste ♦ Une gendarme écrasée par une voiture conduite par un...

Belhaddad, Ahamada, Moutchou… Enrichissement racial à l’Assemblée nationale [Partie 3]

Par Maxime Jacob, diplômé de science politique, Gilet jaune et coauteur avec Fiorina Lignier du...