La boutique en ligne de l'Institut Iliade
Accueil | Billets | Algérie et Israël : la remigration, c’est possible

Algérie et Israël : la remigration, c’est possible

Algérie et Israël : la remigration, c’est possible

par | 16 avril 2015 | Billets

On connaissait l’attitude drastique des autorités israéliennes et de leurs administrés envers les clandestins venus d’Afrique noire mais les politiques récentes de certains pays du Maghreb ont pu surprendre ceux d’entre nous qui ne prêtent pas attention aux pressions migratoires qui existent également au sud de la Méditerranée. En effet, si un bon nombre de migrants subsahariens ont pour objectif final Londres via Lampedusa et Calais, il n’en demeure pas moins qu’ils transitent et parfois s’installent au Maroc, en Algérie ou encore en Libye, provoquant de fortes tensions avec les populations locales. C’est ainsi que l’Algérie, à l’instar d’Israël, a récemment mis en place une véritable politique de remigration pour gérer le problème des clandestins d’Afrique noire.

Quelles formes prennent ces politiques de remigration ?

En Israël, depuis le début des années 2000, des dizaines de milliers de Soudanais et d’Erythréens fuyant leurs pays en guerre ont demandé l’asile. Longtemps tolérés par le gouvernement qui refusait d’étudier leur demande, ces clandestins représentent aujourd’hui un problème pour l’Etat. Le gouvernement israélien a donc choisi de mettre en place une politique drastique de remigration. Les clandestins sont internés dans des centres dans le désert du Néguev, puis ils doivent choisir entre deux options : la prison ou l’expulsion vers un pays africain sécurisé comme l’Ouganda. De même, l’Algérie a décidé de réagir à l’afflux important et récent de clandestins subsahariens auquel elle a dû faire face l’année dernière. En partenariat avec les pays d’origine de ces migrants, principalement le Niger le gouvernement algérien organise leur rapatriement, qu’il soit volontaire ou appuyé par des opérations de police. Ainsi, en trois mois, 2 500 clandestins nigériens ont été rapatriés par les autorités algériennes.

Quelles leçons en tirer pour l’Europe ?

Ces exemples du Maghreb et du Moyen‑Orient montrent non seulement que la remigration est possible avec de la volonté politique, mais qu’elle est sensée et vitale lorsqu’un État fait face à un flux massif migratoire. En effet, c’est face à la pression urgente que représentait l’afflux régulier et massif d’immigrés subsahariens que l’Algérie et Israël ont dû prendre de telles mesures. C’est l’occasion de rappeler que, pas plus tard qu’hier, 1 500 clandestins africains ont accosté en Sicile et sur l’île de Lampedusa. Face à cette situation, on ne peut s’empêcher de penser que l’Europe doit se protéger au‑delà de son limes, de ses frontières, et qu’elle doit observer de près ses voisins du Sud qui sont la ligne de front de ces flux massifs migratoires. (RC. Bulletin de réinformation du 7/04/2015)

Polémia – 16/04/2015

 

 

 

 

La boutique en ligne de l'Institut Iliade

Vidéos à la une

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

« En Allemagne, le Grand Remplacement avance ! » – Entretien avec Thilo Sarrazin

Thilo Sarrazin est l'une des personnalités politiques les plus « controversées » – c'est-à-dire «...

Les 12 conseils de Viktor Orbán aux personnes de droite pour réussir politiquement

Traduction par Fdesouche d'un article d'About Hungary ♦ Dans son discours d’ouverture à la...

Viktor Orbán : « Cette décennie sera une ère de danger, d’incertitude et de guerre. »

Par le Visegrád Post ♦ Découvrez des extraits – choisis et traduits par la rédaction du...

Nouveau premier féministre : quand la flagornerie dépasse les « bornes »

Par Pierre Boisguilbert ♦ La réaction de l’idéologie médiatique à la nomination d’Élisabeth...

Ukraine : Otan en emporte l’Eurovision

Par Pierre Boisguilbert ♦ Les jeux étaient faits à l’avance. L’idéologique médiatique...

En Allemagne, l’AfD se déchire sur la guerre entre la Russie et l’Ukraine

Par Nicolas Faure, spécialiste de l’Allemagne et traducteur ♦ En Allemagne, comme dans le...

Quelques conseils de lecture en ces temps difficiles, par Jean-Yves Le Gallou

Par Jean-Yves Le Gallou, président de la Fondation Polémia ♦ Alors que la période à venir...

Guerre en Ukraine. L’ombre de Staline

Par Eric Delcroix, juriste, essayiste et écrivain, auteur de Droit, conscience et...

Excision : France terre d’asile ou de dangers pour les femmes menacées ?

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Le 31 mars, une mère...

La réélection d’Emmanuel Macron vue d’Allemagne : « Vers un ordre mondial ouvert »

Par Nicolas Faure, spécialiste de l’Allemagne et traducteur ♦ En Allemagne, l'inquiétude...