Accueil | Billets | Algérie et Israël : la remigration, c’est possible

Algérie et Israël : la remigration, c’est possible

Algérie et Israël : la remigration, c’est possible

par | 16 avril 2015 | Billets

On connaissait l’attitude drastique des autorités israéliennes et de leurs administrés envers les clandestins venus d’Afrique noire mais les politiques récentes de certains pays du Maghreb ont pu surprendre ceux d’entre nous qui ne prêtent pas attention aux pressions migratoires qui existent également au sud de la Méditerranée. En effet, si un bon nombre de migrants subsahariens ont pour objectif final Londres via Lampedusa et Calais, il n’en demeure pas moins qu’ils transitent et parfois s’installent au Maroc, en Algérie ou encore en Libye, provoquant de fortes tensions avec les populations locales. C’est ainsi que l’Algérie, à l’instar d’Israël, a récemment mis en place une véritable politique de remigration pour gérer le problème des clandestins d’Afrique noire.

Quelles formes prennent ces politiques de remigration ?

En Israël, depuis le début des années 2000, des dizaines de milliers de Soudanais et d’Erythréens fuyant leurs pays en guerre ont demandé l’asile. Longtemps tolérés par le gouvernement qui refusait d’étudier leur demande, ces clandestins représentent aujourd’hui un problème pour l’Etat. Le gouvernement israélien a donc choisi de mettre en place une politique drastique de remigration. Les clandestins sont internés dans des centres dans le désert du Néguev, puis ils doivent choisir entre deux options : la prison ou l’expulsion vers un pays africain sécurisé comme l’Ouganda. De même, l’Algérie a décidé de réagir à l’afflux important et récent de clandestins subsahariens auquel elle a dû faire face l’année dernière. En partenariat avec les pays d’origine de ces migrants, principalement le Niger le gouvernement algérien organise leur rapatriement, qu’il soit volontaire ou appuyé par des opérations de police. Ainsi, en trois mois, 2 500 clandestins nigériens ont été rapatriés par les autorités algériennes.

Quelles leçons en tirer pour l’Europe ?

Ces exemples du Maghreb et du Moyen‑Orient montrent non seulement que la remigration est possible avec de la volonté politique, mais qu’elle est sensée et vitale lorsqu’un État fait face à un flux massif migratoire. En effet, c’est face à la pression urgente que représentait l’afflux régulier et massif d’immigrés subsahariens que l’Algérie et Israël ont dû prendre de telles mesures. C’est l’occasion de rappeler que, pas plus tard qu’hier, 1 500 clandestins africains ont accosté en Sicile et sur l’île de Lampedusa. Face à cette situation, on ne peut s’empêcher de penser que l’Europe doit se protéger au‑delà de son limes, de ses frontières, et qu’elle doit observer de près ses voisins du Sud qui sont la ligne de front de ces flux massifs migratoires. (RC. Bulletin de réinformation du 7/04/2015)

Polémia – 16/04/2015

 

 

 

 

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

L’enjeu du coût gigantesque de la fraude sociale révélé par le magistrat Charles Prats

Par André Posokhow, consultant ♦ La fraude social est un phénomène majeur dont l'ampleur...

Le Général de Villiers, nouveau “chief happiness officer” du management

Par Philippe Schleiter, auteur de Management, le grand retour du réel ♦ Le Général de...

Islamisme. La France confrontée au terrorisme et aux menaces – La revue de presse de Radio Courtoisie

Par Michel Leblay et Laurent Artur du Plessis ♦ La revue de presse du Libre journal de...

Covid-19. Les données sur la surmortalité en Europe

Alors que le gouvernement français enchaîne les annonces inquiétantes sur la situation sanitaire,...

L’identité, cible de toutes les attaques

Par Laurence Maugest, essayiste ♦ Nous parlons beaucoup de souveraineté à juste raison....

Samuel Paty décapité : le réel contre la propagande

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples et La Nouvelle guerre...

Islamisme. Pour sauver la France, la nécessité d’une législation d’exception

Par Pierre Boisguilbert, journaliste spécialiste des médias et chroniqueur de politique étrangère...

I-Média n°319 – Islamisme : la prise de conscience médiatique ?

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...

Bruno Mégret sur l’islamisme : « Ce que devrait dire le président de la République »

Par Bruno Mégret, polytechnicien, haut fonctionnaire, essayiste ♦ L’horrible assassinat du...

En 2017, un livre choc avertissait des ravages de l’islamisation à l’école

Par Camille Galic, journaliste et essayiste… ♦ En 2017, dans son ouvrage Tarek, une chance...