Accueil | Le chiffre | 0,2% serait le taux de croissance du produit intérieur brut français au second trimestre.

0,2% serait le taux de croissance du produit intérieur brut français au second trimestre.

0,2% serait le taux de croissance du produit intérieur brut français au second trimestre.

par | 14 mai 2014 | Le chiffre

La croissance reste faible en France au second semestre.
François Hollande l’avait pourtant affirmé : le retournement économique est pour bientôt. Hélas, la prédiction du président de la République se heurte à la réalité. Le Chef de l’Etat et Manuel Valls avait prévu 1% de croissance en 2014 et 1,7% en 2015. Les prévisions de la banque de France, établies ce lundi, ont montré une tendance tout autre. Le taux de croissance du produit intérieur brut français serait de 0,2% au second trimestre. Un peu plus optimiste, l’Institut National de la Statistique et des études économiques (INSEE) table quant à lui sur 0,3%. Et pourtant, le ministre des relations avec le Parlement Monsieur Le Guen avait annoncé que le redressement économique est « le carburant du redressement ». Dans ce cas autant dire qu’on en est loin.

Quels sont les secteurs qui ont augmenté ?
Globalement l’activité industrielle a cru. On observe un dynamisme dans les secteurs de l’agroalimentaire, de la chimie et des produits informatiques. En revanche le domaine des équipements et des machines ainsi que le secteur pharmaceutique ont connu un infléchissement. Les services aussi ont connu un léger regain d’activité dans les secteurs des transports et de la restauration. Quant au secteur du bâtiment il reste stable.

Les chiffres du premier trimestre devraient être publiés le 15 mai.
Et la Banque de France estime qu’ils devraient être faibles : 0,2%. L’INSEE avance même un chiffre de 0,1%, très loin des prévisions du gouvernement socialiste. Mais ce gouvernement n’est pas le seul responsable. Si en 2013 le taux de hausse du PIB était de 0,3%, il était de 0% en 2012. UMPS, même combat.(Bulletin de la réinformation – R.C.- 13/05/2014.)

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Covid-19. Carnage économique pour les Français, salaires invraisemblables pour la bureaucratie hospitalière

Par Dominique Remmaker, biologiste et chercheur ♦ Il viendra un temps, probablement assez...

Ensauvagement. « Le crime et la société du crime sont inhérents au libéralisme » selon Jure Georges Vujic

Entretien avec Jure Georges Vujic, écrivain franco-croate, politologue ♦ Il y a quelques...

Macron et le Covid-19 : « absurdistan » ou stratégie du choc ?

Par Jean-Yves Le Gallou ♦ Le 24 novembre 2020, à 20 heures, Emmanuel Macron sera à nouveau...

L’économie française face au confinement et Donald Trump face à la fraude – La revue de presse de Radio Courtoisie

Par Michel Leblay et Laurent Artur du Plessis ♦ La revue de presse du Libre journal de...

Présidentielle américaine : où en est-on ?

Par Frédéric Eparvier, cadre dirigeant d’un grande entreprise française à caractère stratégique...

Philippe Martel : la mort d’un combattant sous la dictature sanitaire

Philippe Martel est mort le 5 novembre d’un cancer foudroyant. Épicurien et stoïcien, profond et...

Emmanuel Macron victime d’une épidémie d’impopularité ?

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XXXVIII) Par Michel Geoffroy, auteur de La...

Rudy Giuliani : « Je peux prouver que Donald Trump a gagné ! »

Par Jean-Patrick Grumberg ♦ Ce jeudi, l'équipe légale chargée par Donald Trump de démontrer...

Présidentielle américaine : un saut qualitatif dans la guerre médiatique

Par Didier Beauregard, journaliste et essayiste ♦ Si le coup de force médiatico-judiciaire...

I-Média n°323 – Hold-Up : colère, approximations et mépris médiatique

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...