Accueil | Billets | Une nouvelle étude montre les écarts selon les races chez les enfants américains

Une nouvelle étude montre les écarts selon les races chez les enfants américains

Une nouvelle étude montre les écarts selon les races chez les enfants américains

par | 13 avril 2014 | Billets

Une nouvelle étude montre les écarts selon les races chez les enfants américains

Dans toutes les régions de l’Amérique, les enfants blancs et asiatiques sont beaucoup mieux placés pour réussir que les noirs, les latinos et les enfants indiens américains, selon un nouveau rapport qui appelle à une action urgente pour combler ce fossé racial.

Sous le titre « Course aux résultats » le rapport a été publié par la Fondation Annie E. Casey. Sur une échelle de 1 à 1000, les enfants asiatiques sont à l’indice le plus élevé à 776, suivis par les enfants blancs à 704.

Les indices des enfants Latinos (404), des enfants amérindiens (387) et des enfants afro-américaines (345) sont désespérément bas, et il est vrai que c’est ainsi dans presque tous les États », a déclaré le rapport.

Source : Associated Press / Yahoo! News

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Je fais un donSoutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Voir aussi

Le terme « épisode neigeux », outil de propagande ?

Le terme « épisode neigeux », outil de propagande ?

Par Ingrid Riocreux, agrégée de lettres modernes, spécialiste de grammaire, rhétorique et stylistique ♦ Sur son blog, Ingrid Riocreux est récemment revenue sur l'emploi de l'expression « épisode neigeux » par les médias. Avec humour, l'agrégée de lettres...

De l’incurie des autorités à la violence populaire

De l’incurie des autorités à la violence populaire

Pollux - Le Pamphlet n° 466 Juin 2017 [A l’heure où la Pologne, la Tchéquie et la Hongrie se préparent à être sanctionnées par les commissaires de l’UE pour leur refus d’accueillir des quotas de migrants, nous ressortons quelques lignes rédigées en début d’année et...