La boutique en ligne de l'Institut Iliade
Accueil | Politique | Rétablissons le pluralisme des opinions dans l’audiovisuel public!

Rétablissons le pluralisme des opinions dans l’audiovisuel public!

Rétablissons le pluralisme des opinions dans l’audiovisuel public!

par | 11 février 2017 | Politique, Société

Claude Chollet, président de l’Observatoire des journalistes et de l’information médiatique (OJIM) vous parle et vous invite à signer une pétition.

Visionnez la vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=SZtjLTehwWc

CUSPA

Pour mettre fin à la mainmise de l’idéologie gauchisante sur l’appareil audiovisuel d’État.

Pour le rétablissement du pluralisme de l’information.

– ‪Claude Chollet‬ –

https://www.change.org/p/c-u-s-p-a-rétablissons-la-pluralité-d-opinion-dans-l-audiovisuel-public

Nous, soussignés, contributeurs de la redevance obligatoire et copropriétaires du secteur public de l’audiovisuel, France Télévisions et Radio France.

Nous, qui faisons partie des 27 millions de foyers qui s’acquittent, à raison de 137 euros par an,  de la redevance de l’audiovisuel public et qui participent ainsi à 85% du budget de France Télévisions et à 89% du budget de Radio France.

Nous posons la question: les informations du service public de l’audiovisuel reflètent-elles la diversité des opinions et des expressions du peuple français ? Donnent-elles la parole à toutes les couches de la population dans leurs dimensions sociales, professionnelles, existentielles, à leurs cultures et à leur Histoire ? Débats et commentaires font nettement plus de place à l’idéologie gauchisante qu’aux idées libérales ou conservatrices. Bien plus, ces idées n’ont que très rarement, sinon jamais, voix au chapitre. Est-il normal qu’aucune émission ne soit confiée à des animateurs ou à des spécialistes de sensibilité différente ?

  1. Nous n’acceptons plus que l’obligation de neutralité et d’objectivité contenue dans chaque cahier des charges de chaque entreprise nationale soit considérée comme une pure clause de style.
  2. Nous n’acceptons plus que l’obligation de pluralisme de la pensée politique soit foulée aux pieds.
  3. Nous n’acceptons plus que, sur France Inter notamment, journalistes, éditorialistes et humoristes soient à l’unisson. Nous refusons que les auditeurs intervenant dans les émissions interactives et la majorité des invités expriment une pensée convenue et monocolore.
  4. Nous n’acceptons plus que les informations d’Arte prennent la forme d’un militantisme qui promeut l’immigration sans frontières, le féminisme extrémiste et une écologie jusqu’au-boutiste.
  5. Nous n’acceptons plus que l’écrasante majorité des débats véhiculent la même pensée convenue et ignorent quasi complètement les classes populaires, les petites gens, les pauvres, et en général la France périphérique,  oubliée par la bien-pensance régnante.
  6. Nous n’acceptons plus la scandaleuse absence de gestion de la dette et des gaspillages du service public, exposés régulièrement par la Cour des Comptes et que les dirigeants successifs de Radio France et France Télévisions se repassent comme une patate chaude.
  7. Nous n’acceptons plus que la présidente de France Télévisions puisse  se permettre de déclarer impunément de manière raciste et sexiste : « qu’on voit trop d’hommes blancs à la télévision » et que le président de Radio France considère que les médias d’État doivent  lutter contre ce qu’il nomme le « populisme ».
  8. Nous n’acceptons plus un CSA inopérant ou complaisant. Nous demandons sa  suppression et son remplacement par un organisme indépendant de citoyens-téléspectateurs-auditeurs.
  9. Nous réclamons le pluralisme de la pensée  tout en refusant toute exclusion de l’expression politique et philosophique sur les médias d’État, y compris des idées que nous ne partageons pas.
  10. Nous demandons à  chaque candidat en lice à l’élection présidentielle de s’engager à réformer en profondeur les méthodes et les habitudes du système.  Nous lui demandons que soit garantie désormais, avec un système de contrôle digne de ce nom, la libre expression politique et artistique par une hiérarchie  qui comprenne enfin le sens de ces deux mots simples : service public.

Avec le Collectif des Usagers du Service Public de l’Audiovisuel, faute de considérer un véritable changement nous, copropriétaires de la maison audiovisuelle de la France, sommes prêts à lancer une grève de la redevance pour voir prises en compte nos revendications.

Payeurs de la redevance mobilisons nous. Signez et partagez cette pétition qui sera communiquée aux différents candidats à l’élection présidentielle et aux autorités de tutelle de Radio France et France Télévisions.

Cette pétition sera remise à :

  • Ministre de la culture et de la communication
    Audrey Azoulay
  • Candidat à l’élection présidentielle
    Emmanuel Macron
  • Candidate à l’élection présidentielle
    Marine Le Pen
  • et 5 décideurs de plus …

C.U.S.P.A. a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 8 545 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.

Pour signer cette pétition, Cliquer ici sur le lien :
https:s/www.change.org/p/c-u-s-p-a-rétablissons-la-pluralité-d-opinion-dans-l-audiovisuel-public

Polémia
11/02/201

La boutique en ligne de l'Institut Iliade

Vidéos à la une

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Immigration dans l’UE en 2021 : plus de demandes d’asile, moins d’expulsions

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Eurostat, le service...

Les extra-européens sont-ils surreprésentés dans la pub ? [Vidéo]

Par Nicolas Faure, animateur du média Sunrise ♦ Les extra-européens sont-ils surreprésentés...

Pap Ndiaye à l’Éducation nationale : déconstruction et hypocrisie

Par Claude Meunier-Berthelot, enseignante, essayiste ♦ La nomination de Pap Ndiaye à la...

Jean-Yves Le Gallou : « L’immigration pèse aussi sur le pouvoir d’achat ! » [Entretien]

Entretien avec Jean-Yves Le Gallou, président de la Fondation Polémia, à Breizh-Info ♦ En...

Parcoursup, machine à casser l’excellence… et à favoriser la Grand Remplacement ?

Par Claude Meunier-Berthelot, enseignante, essayiste ♦ Depuis 2008, prétendument « pour...

Pouvoir d’achat : la grande arnaque ? – Par Jean-Yves Le Gallou

Par Jean-Yves Le Gallou, président de la Fondation Polémia ♦ « Demain on rase gratis » : la...

Immigration clandestine : répartir ou renvoyer les migrants ? L’heure des choix

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Comment faire face à...

Ukraine : bienvenue dans le monde réel !

Par Michel Geoffroy, auteur de : Le Crépuscule des Lumières, Immigration de masse. L’assimilation...

Politique. Vers une coalition des vaincus autour de Macron

Par Pierre Boisguilbert ♦ On sait maintenant ce que le président Macron veut dire quand il...

L’expansion chinoise, enjeu géopolitique majeur

Par Johan Hardoy ♦ Docteur en histoire et diplômé de l'Institut d'études politiques de...