Articles

Les Jardins En Vedette Au Jardin De La France Reference

Lettre ouverte de Jean-Yves Le Gallou aux candidats Front national

Print Friendly

Madame, Monsieur,

Vous vous êtes porté(e) candidat(e) « pour défendre la France » « avec Marine ».

Le Front national a longtemps porté avec courage ses fondamentaux : l’arrêt de l’immigration, la mise en œuvre de la préférence nationale, le primat du droit de la  filiation dans le Code de la nationalité, une politique familiale généreuse et encourageant la vie, et, plus globalement, la défense de l’identité civilisationnelle de la France.

L’immigration de masse se presse aux frontières maritimes de l’Europe. L’islamisation (halal, voile islamique, mosquées, ramadan) progresse à grands pas dans nos villes et nos villages. Jamais la question du Grand Remplacement démographique et civilisationnel ne s’est posée avec autant d’acuité.

Curieusement, c’est le moment que semble avoir choisi la direction du FN pour placer ces questions identitaires (gênantes ? malséantes médiatiquement ?) au second plan.

Lors de son étrange débat avec Emmanuel Macron,  Marine Le Pen s’est emberlificotée  dans les questions économiques et monétaires sans même utiliser la « question blanche » pour parler d’immigration. Etrange, vraiment étrange.

Il faut dire que son vice-président, Florian Philippot, a utilisé la dernière semaine de campagne présidentielle pour insister sur l’économie. Il a même promis que si Marine était élue « les Français  paieraient leur baguette de pain en francs d’ici huit mois ». Waouh! Et les Françaises (?) leur burka ?

Et pour le cas où l’on n’aurait pas bien compris, Philippot a ensuite fait un chantage à la démission dans l’hypothèse où la sortie de l’euro ne serait pas l’alpha et l’oméga du programme frontiste.

C’est son droit de le penser.

Comme c’est le droit de ses très proches collaborateurs – souvent investis dans les meilleures circonscriptions législatives – de le penser.

C’est aussi le droit des électeurs de le savoir. Et de savoir s’ils partagent ou non les mêmes priorités que les candidats qui se présentent à leurs suffrages.

En politique on ne peut pas tout faire en même temps. Il faut choisir. Hiérarchiser. Prioriser.

Ma question est donc la suivante : Quelle est pour vous – en tant que candidat du FN aujourd’hui, député éventuellement demain, et cadre du FN participant à ses instances démocratiques – la priorité n° 1 : l’arrêt de toute immigration nouvelle ou la sortie de l’euro ?

A question simple et binaire, réponse simple et binaire. Les électeurs attachés à l’identité française y ont droit.

Répondez sans faux semblant !

Gardez-vous de vous abstenir de répondre car cela serait courir le risque d’encourager vos électeurs à s’abstenir à leur tour ou… à aller voir ailleurs.

Pardon d’avoir mis les points sur les « i » – ou, plutôt, sur le « i » de l’identité, mais, à l’échelle de l’histoire, c’est la seule question qui vaille. Ce n’est pas le cours du sesterce qui a fait tomber l’empire romain, ce sont les grandes invasions!

Jean-Yves Le Gallou
29/05/2017

PS : Chacun peut relayer vers le candidat FN de sa circonscription, via courriel, Twitter ou Facebook, la question suivante : «  Pour vous, la priorité des priorités c’est l’arrêt de toute immigration nouvelle ou la sortie de l’euro ? »

Source : bvoltaire.fr

Image : La France française, les jardins en vedette au jardin de la France (château de Villandry)

Jean-Yves Le Gallou

Jean-Yves Le Gallou

Jean-Yves Le Gallou, ENA, inspecteur général de l’administration (ER), ancien député européen est le président de Polémia. Essayiste il a publié de nombreux ouvrages dont « La Tyrannie médiatique » et « Immigration : la catastrophe, que faire ? ». Jean-Yves Le Gallou présente chaque semaine sur TVlibertés i-média, émission d’analyse critique des médias.
Jean-Yves Le Gallou