Articles

I-Média #216 Zemmour face à la meute

I-Média #216 Zemmour face à la meute

Conférence le 2 octobre à Paris : La stratégie du chaos, arme de la super-classe mondiale

Comme chaque semaine – et malgré la censure récente -, Jean-Yves Le Gallou et Hervé Grandchamp décryptent l’actualité médiatique en déconstruisant le discours dominant.
Cette fois-ci, l’émission diffusée sur TV Libertés est centrée sur l’incroyable cabale médiatique contre Éric Zemmour.
Etant donnée la folle censure qui s’abat sur TV Libertés, rendez-vous sur le site internet de la chaîne alternative pour retrouver toutes vos émissions : https://www.tvlibertes.com/.


Sommaire

01:03 Et si Hapsatou s’appelait Corinne ?

« Votre prénom fait insulte à la France », Ce sont les mots d’Eric Zemmour face à Hapsatou Sy sur le plateau des Terriens Du Dimanche. Le journaliste aurait dérapé et Hapsatou menace de porter plainte. Mais l’indignation apparait comme orchestrée.

19:56 Le zapping d’I-Média

La mer méditerranée pourrait « devenir un camp de d’extermination comme n’importe quel camp nazi ». Sur AJ+ , le média Qatari, George Gumpel, ancien rescapé des camps de concentration, fait une compara raison pour le moins osée. Mais oublie que les « migrants » ont choisi de venir en Europe.

27:40 Faut-il censurer Zemmour ?

Eric Zemmour aurait il fait le dérapage de trop ? Après le clash dans l’émission les Terriens du dimanche, nombre de journalistes s’indignent et en appellent à la censure du journaliste.

34:48 Les tweets d’I-Média

France Info continue de prétendre que l’agression d’une athlète noire en Italie était « raciste ». Relayant un incident à la Mostra de Venise, Jean Marc Fou, directeur de l’information internationale de Radio France a fait référence à l’agression de Daisy Osakua qui avait reçu fin juillet un œuf dans la figure. Sauf que l’agression était le fait de trois jeunes chahuteurs inspirés par les réseaux sociaux, Le « racisme » n’avait rien avoir dans cette histoire.

42:14 Benalla, les contre-feux

Affaire Benalla, le retour ! Alors que l’audition du bras droit d’Emmanuel Macron enflamme les réseaux sociaux, la justice et les médias organiseraient un contre feux en ressortant plusieurs affaires politico-judiciaires : Fillon , Guéant, Sarkozy.

Crédit photo : Eric Zemmour – Par Thesupermat [CC BY-SA 3.0], via Wikimedia Commons


Découvrez l'indice LIBERTEX de la liberté d'expression 2018