La boutique en ligne de l'Institut Iliade
Accueil | Billets | François Hollande : le piétinement, c’est maintenant

François Hollande : le piétinement, c’est maintenant

François Hollande : le piétinement, c’est maintenant

par | 8 février 2015 | Billets

Trois semaines après les tueries de Paris, le président de la République tenait la cinquième conférence de presse de son mandat. Une phrase cependant faillit tout bouleverser. Sur un ton conquérant, le président venait en effet de s’écrier : « Notre politique se décide à Paris, pas à Bruxelles ! »

Cette phrase s’inscrit, en fait, dans la logique d’union nationale – appelée encore «Esprit du 11 janvier» – que le gouvernement tente désespérément de maintenir après l’affaire Charlie Hebdo. Sur le fond, les mesures annoncées par le président ne s’opposent absolument pas aux consignes européennes. François Hollande avait ainsi prévu de rencontrer Vladimir Poutine à Moscou afin de le sermonner sur les opérations russes en Ukraine, après une visite à Kiev où il a proposé une solution de règlement du conflit avec la chancelière allemande dans ses bagages. Concernant la Grèce, il a invité le nouveau Premier ministre grec à… rencontrer Angela Merkel.

Comment le président entend‑il améliorer la situation intérieure du pays ?

Il a évoqué notamment l’instauration d’une nouvelle forme de service civique, basé sur le volontariat, auquel s’accole une « réserve citoyenne » ; des cours de laïcité à l’école, déjà dans les tuyaux avec l’aide de la Licra ; la création d’une agence nationale destinée à disséminer la population immigrée sur le territoire ; et enfin l’allocation d’un milliard de dollars pour favoriser l’écologie. Des mesures coûteuses qui ne résoudront rien. (RC – Kiosque courtois – semaine du 2 au 8 février 2015)

La boutique en ligne de l'Institut Iliade

Vidéos à la une

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Zemmour versus Marine Le Pen – La diabolisation : s’y soumettre ou y faire face ?

Polémia prend ses quartiers d’été, tout en gardant un œil attentif sur l’actualité. En attendant...

« Les immigrés font le boulot que les Français ne veulent pas faire » : slogan éculé et mensonger

Polémia prend ses quartiers d’été, tout en gardant un œil attentif sur l’actualité. En attendant...

« Leitkultur » : y a-t-il une culture typiquement allemande ?

Par Nicolas Faure, spécialiste de l’Allemagne et traducteur ♦ La « Leitkultur » est un...

Des sanctions contre Moscou ou contre nous ?

Par Camille Galic, journaliste et essayiste ♦ Exigées par Volodymyr Zelensky et imposées...

Habermas et l’hypothèque idéologique allemande

Polémia prend ses quartiers d’été, tout en gardant un œil attentif sur l’actualité. En attendant...

Contentieux des étrangers : une justice administrative proche de l’embolie

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Le conseil d’État...

Victoire de Macron : les 10 commandements des médias, par Jean-Yves Le Gallou

Polémia prend ses quartiers d’été, tout en gardant un œil attentif sur l’actualité. En attendant...

Guerre en Ukraine : le vrai « Great Reset »

Polémia prend ses quartiers d’été, tout en gardant un œil attentif sur l’actualité. En attendant...

Les diabolisés… sont majoritaires ! – Nicolas Faure [Forum de la Dissidence 2021]

Polémia prend ses quartiers d’été, tout en gardant un œil attentif sur l’actualité. En attendant...

Carl Schmitt, penseur de Droite ayant influencé la Gauche ?

Par Johan Hardoy ♦ Juriste et essayiste, Aristide Leucate a écrit antérieurement un...