Articles

Yvan Blot Penseur Politique Michel Geoffroy

Yvan Blot, penseur de la politique

Print Friendly, PDF & Email

Le 12 octobre dernier, le Carrefour de l’Horloge organisait sa quatrième rencontre annuelle sur le thème « Rendre le Pouvoir au Peuple ; le message d’Yvan Blot », à l’occasion du premier anniversaire de la mort de ce dernier, survenue le 10 octobre 2018, des suites d’une longue maladie.
Plusieurs intervenants de haut niveau se sont succédés à la tribune pour illustrer la richesse de la pensée politique d’Yvan Blot notamment au travers du fil conducteur que représente dans son oeuvre sa conception de la démocratie et de l’identité.


Yvan Blot n’était pas seulement en effet le fondateur du Club de l’Horloge, avec Jean-Yves Le Gallou et Henry de Lesquen ou de l’association pour la démocratie directe. Il incarnait aussi toute une génération, née après la seconde guerre mondiale, qui ne se satisfaisait pas du conformisme ambiant et qui a rompu avec le politiquement correct – c’est-à-dire avant tout avec l’idéologie de la nouvelle gauche ralliée au néo-capitalisme mondialiste – pour explorer le monde des idées politiques avec un œil neuf et renouveler la pensée de droite.

Ivan Blot : 50 ans de combat intellectuel, par Jean-Yves Le Gallou

Yvan Blot a eu une carrière politique mais il fut aussi un penseur de la politique et il a laissé sur ce plan une œuvre importante. Homme d’action mais aussi homme de pensée, Yvan Blot a su percevoir les nouveaux enjeux idéologiques de notre temps.

Le professeur Olivier Tournafond a présenté ainsi comment Yvan Blot, conscient de l’échec de la démocratie parlementaire devenue un système d’occultation du pouvoir, a fait du référendum d’initiative populaire le moyen du renouvellement de la démocratie. Et le moyen de triompher des oligarchies, bien avant que les Gilets Jaunes ne reprennent maladroitement à leur compte, et manipulés par la gauche,  cette idée.

Le philosophe Nicolas Stoquer, fondateur du Rassemblement pour la France, a analysé l’œuvre d’Yvan Blot sous l’angle du classicisme et de l’humanisme. Parce qu’Yvan Blot a compris le rôle positif des traditions, intelligence collective accumulée, et dont la destruction ne constitue pas un progrès comme le prétendent les partisans des Lumières, mais au contraire une catastrophe. Et aussi parce qu’Yvan Blot a repris à son compte la conception européenne selon laquelle il y a du divin dans l’homme.

Henry de Lesquen, Président du Carrefour de l’Horloge, commentant l’ouvrage majeur d’Yvan Blot « Nous les Descendants d’Athena » , a montré comment Yvan Blot avait saisi l’importance de l’héritage grec pour comprendre l’identité européenne, civilisation de l’incarnation, ainsi que le christianisme, qui est en réalité un helléno-christianisme .

Denys Pluvinage, vice-président de l’Alliance Franco-russe, a enfin illustré comment Yvan Blot, dans la dernière partie de son œuvre,  s’était rapproché de la Russie et de l’orthodoxie : parce qu’il s’intéressait à la culture traditionnelle de ce pays mais aussi parce qu’il percevait la Russie comme une vivante antithèse à l’occident néo-libéral et décadent, dominé par l’utilitarisme qui l’éloigne du Bien.

En cliquant sur le lien ci-dessous, découvrez l’introduction à cette rencontre, donnée par Michel Geoffroy sur le thème «  Yvan Blot , penseur de la politique ».

Yvan blot, penseur de la politique – Michel Geoffroy

Print Friendly, PDF & Email

Agenda : 5ème Forum de la Dissidence
le 23 novembre à Paris

Réservez sans tarder vos billets en cliquant ici.
Forum de la Dissidence 2019

Cet article vous a plu ?

Prenez quelques instants pour vous abonner à la Lettre de Polémia afin de ne rater aucune publication.

Soutenez Polémia

Faites un don avec PayPal.