Accueil | Billets | Un député hongrois parle immigration sans langue de bois

Un député hongrois parle immigration sans langue de bois

Un député hongrois parle immigration sans langue de bois

par | 13 octobre 2016 | Billets

Un député hongrois pointe sans langue de bois les risques de l’immigration actuelle.

Laszlo Földi, député du Fides, parti nationaliste hongrois et expert en sécurité, est passé sur la chaine de télévision hongroise M1. Son intervention a été traduite par le site suisse lesobservateurs.ch.

Quels sont les grands traits de cette intervention ?

Le député de Victor Orban a dressé une analyse relativement originale de l’immigration massive à l’œuvre en ce moment. Il estime notamment que le plus important n’est pas de savoir combien de terroristes peuvent se cacher parmi les immigrants. Je cite : « Il ne s’agit pas de terrorisme au sens classique, mais d’une attaque, d’une invasion qui a deux buts. D’abord, faire entrer en Europe le plus possible de soldats bien entraînés, dont la tâche première sera d’enrôler la population musulmane locale, les musulmans de 2e et 3e génération qui vivent dans ces zones de non‑droit. Plus de 50 % de cette population ne veut pas s’intégrer dans la culture d’accueil. Ce sont eux les membres de cette armée potentielle ».

Mais il parle aussi d’une seconde tactique d’invasion

Oui, selon lui une seconde stratégie, est de conquérir l’Europe d’une autre manière, plus pacifique. Pour lui, avec l’immigration, la structure ethnique de l’Europe va changer pour toujours. Or, les pays arabo‑musulmans n’auront aucune peine à financer et promouvoir l’émergence de partis islamistes. Toujours selon ce député, la population musulmane sera en mesure, d’ici 5 ans, de faire gagner les élections à ces partis islamistes.

Il y dresse également une peinture sévère des relations entre l’UE et la Turquie.
Le dernier accord signé par Merkel, l’UE doit permettre la libre circulation des citoyens turcs sur le territoire européen ce mois‑ci. Pour Laszlo Földi, l’Europe n’a pas d’antidote contre la Turquie, car elle est la IIe armée de l’OTAN, derrière les Etats‑Unis et devant tous les pays européens. Le député estime que le seul moyen d’affaiblir la Turquie est de l’exclure de l’OTAN, car elle perdrait beaucoup de poids sur la scène internationale.(Source : Bulletin de Réinformation 11/10/2016– Radio Courtoisie)

 

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Grand remplacement en Europe : la Hongrie à l’avant-poste de la résistance

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Polémia continue son...

« Droit, conscience et sentiments » : réquisitoire éclairé contre le nouvel ordre moral occidental par Éric Delcroix

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples et La Nouvelle guerre...

Discours de Jean-Yves Le Gallou à la manifestation de soutien à Génération Identitaire

La manifestation de soutien à Génération Identitaire qui a eu lieu ce samedi 20 février 2021 à...

Récit d’un manifestant lors du rassemblement pour Génération Identitaire

Par Antoine Solmer, médecin spécialiste (retraité), écrivain, essayiste ♦ Il y avait du...

Entre utopie et cynisme, la pensée saint-simonienne d’Emmanuel Macron

Par Clément d’Augis ♦ Contrairement à certaines apparences, Emmanuel Macron n’est pas...

Quand deux journalistes du Monde découvraient l’islamisation de la France

Par Maxime Jacob, diplômé de science politique, Gilet jaune et coauteur avec Fiorina Lignier du...

Face à Darmanin, Marine Le Pen entre logiciel dépassé et sous-motorisation

Par André Murawski, conseiller régional (ex-FN/RN) des Hauts-de-France ♦ Le jeudi...

Génération Identitaire. Manifestation ce samedi et message de Thaïs d’Escufon

Pour protester contre la décision de Gérald Darmanin de procéder à la dissolution de Génération...

« Suprémacistes » : l’enquête sur les penseurs de la droite identitaire

Par Maxime Jacob, diplômé de science politique, Gilet jaune et coauteur avec Fiorina Lignier du...

I-Média n°336 – Génération Identitaire : dissolution et persécution

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...