Accueil | Géopolitique | Qui prendra la mer ? Une émission de l’Institut Iliade avec Frédéric Éparvier et Michel Geoffroy

Qui prendra la mer ? Une émission de l’Institut Iliade avec Frédéric Éparvier et Michel Geoffroy

Qui prendra la mer ? Une émission de l’Institut Iliade avec Frédéric Éparvier et Michel Geoffroy

par | 17 avril 2024 | Géopolitique

Qui prendra la mer ? Une émission de l’Institut Iliade avec Frédéric Éparvier et Michel Geoffroy

Écoutez « Qui prendra la mer ? », nouveau numéro de l’émission « Vive la civilisation européenne ! », paru le lundi 15 avril 2024 sur Radio Courtoisie. Cette émission, animée par Romain Petitjean, est disponible à l’écoute. Avec Frédéric Éparvier et Michel Geoffroy, auteurs réguliers sur Polémia, ainsi qu’avec Romain Espino, Raphaël Ayma, Frédérique de Saint-Quio et Pierre Leprince.

Qui prendra la mer ?

Couvrant 71% de la surface du globe, les mers et les océans sont depuis la nuit des temps un enjeu de pouvoir politique, commercial et militaire. Le domaine maritime s’est avéré, pour ceux qui le maîtrisent, un phénoménal multiplicateur de puissance, jusqu’à donner naissance, au cours de l’histoire, à de véritables thalassocraties, pour reprendre les théories de l’américain Alfred Mahan, qui dominent aujourd’hui le monde. Leur opposition aux tellurocratie, les puissances de la terre, et les conséquences de cette confrontation pour l’Europe, sont plus que jamais d’actualité.
Cet immense espace liquide représente une globalité en soi. A de rarissimes exceptions près, comme la Caspienne ou la défunte mer d’Aral, les mers communiquent en effet entre elles. Et c’est donc en toute logique qu’elles forment le lieu de la mondialisation, puisque 90 % des flux commerciaux se font par mer et 98 % du trafic Internet passe par les câbles sous-marins. C’est le lieu où s’opère la pêche massive, l’exploitation des fonds marins pour les hydrocarbures ou l’extraction de minerais.
C’est enfin un objet et un cadre juridique tout à fait nouveau. La mer est en effet tenaillée entre l’extension des zones économiques exclusives appartenant aux États d’une part et la personnalité juridique de ce qu’on appelle la Haute Mer, un espace qui ne peut faire l’objet d’aucune déclaration de souveraineté, selon la Convention des Nations unies pour le droit de la mer, un principe qui a été réaffirmé en 1994, un espace qui est donc censé être inappropriable. C’est donc là que se créent des sociétés off-shore et des pavillons de complaisance pour des armateurs voulant échapper au droit international et aux différents droits nationaux afin de fuir leurs responsabilités.

Pour aborder ce sujet tout à fait d’actualité, nous recevons :

  • Frédéric Éparvier, après des études de géopolitiques aux États-Unis dans les années 80, a travaillé dans des industries navales et de défense pendant trente ans. Il enseigne la géopolitique de la mer aux auditeurs de l’Iliade et viens de publier dans la collection Longue Mémoire Sparte et l’idée spartiate. Des origines au déclin.
  • Michel Geoffroy, énarque, essayiste et contributeur régulier de Polemia. Il a publié entre autres La superclasse mondiale contre les peuples ou encore La Nouvelle Guerre des mondes.

« Nous vivons aujourd’hui l’effondrement du rêve de la super-classe mondiale » – Michel Geoffroy sur CNews

Nous avons également en ligne Romain Espino, responsable du développement de l’ASLA, l’Association de soutien aux lanceurs d’alerte, qui accompagne les lanceurs d’alerte, particuliers engagés, journalistes, politiques ou groupes militants dans leurs combats face ou devant la justice. Deux leviers pour cela : la mise en relation avec des avocats qui ont l’habitude de ce genre d’affaires et la levée de fonds afin de financer les frais de justice. Les affaires en cours : Génération Identitaire vs SOS Méditerranée, Franck Manogil vs SOS Méditerranée, Jordan Florentin vs Yacine Bellatar, Les Identitaires vs l’État, Isabelle Surply vs la mosquée de Saint-Chamond…

Enfin, vous pouvez découvrir les chroniques des auditeurs de l’Iliade

  • “Perspectives identitaires” de Raphael Ayma, activiste provençal et auditeur de la promotion Frédéric Mistral de l’Institut Iliade.
  • Autour d’un vers, le rendez-vous poétique de Frédérique de Saint-Quio, auditrice de la promotion Homère.
  • Radio Le Nid – L’incubateur des entreprises enracinées vous parle des initiatives positives !
  • Les chroniques musicales de Pierre Leprince, auditeur de la promotion Patrick Pearse de l’Iliade.
Michel Geoffroy

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Je fais un donSoutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Voir aussi

Rwanda : un génocide en questions

Rwanda : un génocide en questions

À quelques jours du 30e anniversaire du début des massacres au Rwanda, Emmanuel Macron a déclaré ce jeudi 4 avril 2024 que la France « aurait pu arrêter le génocide » des Tutsi en 1994 mais « n’en a pas eu la volonté ». Une énième démonstration de la posture de...