Accueil | Société | Propos anti-Blancs – D’où vient le pouvoir d’Audrey Pulvar ?

Propos anti-Blancs – D’où vient le pouvoir d’Audrey Pulvar ?

Propos anti-Blancs – D’où vient le pouvoir d’Audrey Pulvar ?

par | 3 avril 2021 | Politique, Société

Par Laurence Maugest, essayiste ♦ Les propos polémiques d’Audrey Pulvar, ancienne journalise, élue parisienne et tête de liste socialiste pour les prochaines élections régionales, n’en finissent pas de provoquer la colère chez de nombreux observateurs. Après un article d’Eric Delcroix, c’est au tour de Laurence Maugest de prendre la plume.
Polémia.

Nous connaissons les causes de la dissolution de l’homme blanc occidental

Les vertus chrétiennes devenues folles ont transformé l’universalisme spirituel chrétien en un cosmopolitisme matérialiste égalitaire qui ne supporte plus aucune diversité entre les peuples.
Les civilisations grecque, romaine, chrétienne qui ont longtemps dominé le monde par leurs sciences et leurs techniques sont maintenant honnies en raison de leur long ascendant.
Nous constatons depuis longtemps que l’homme blanc, après ces temps de gloire, accepte sans broncher de nombreux opprobres et va jusqu’à s’autoflageller.
Les raisons de ce reniement, qui touche toutes les sphères de la société française, du programme de l’Éducation nationale aux personnages historiques les plus glorieux que l’on hésite à commémorer, sont explorées par des auteurs bien perspicaces qui démontrent les mécanismes de cette autodéconstruction.

Oui, il s’agit là d’une « autodestruction » instrumentalisée, en partie, par des forces extérieures bien identifiées. Nous savons que notre civilisation est menacée, depuis la fin du XIXe siècle, par les pressions politiques, culturelles, économiques venues des États Unis et depuis, plus récemment, par l’islam.
Nous distinguons là, encore une fois, les oppressions extrinsèques, malheureusement bien réelles, qui influencent ce que nous sommes et jouent sur notre continuité.

Nous identifions moins bien les forces intérieures de résistance à ces menaces

En effet, comme les impulsions délétères atlantistes ou islamistes sont amplifiées, rendues plus performantes et intrusives grâce à l’appui redondant des médias, les réactions du peuple sont, elles, savamment assourdies ou déformées par ces mêmes médias à la botte du mondialisme. Mondialisme lui-même né de l’atlantisme et de l’islam qui, en détruisant nos racines, le servent.
C’est ainsi que le Rassemblement national, qui a pourtant obtenu la majorité relative à différentes élections, est le plus souvent présenté comme un parti « à éviter », presque « non réglementaire ».
C’est ainsi que le mouvement des Gilets jaunes a été réduit aux débordements de l’extrême gauche, des black blocs ou autres voyous de banlieue.
Nous avons un peu l’impression de rêver. Mais ne s’agit-il pas davantage d’un cauchemar, comme l’est tout ce qui cherche à travestir la réalité d’un peuple, le rendant ainsi plus vulnérable face au danger bien réel de sa liquidation ?

 

I-Média n°342 – Audrey Pulvar : la haine des blancs au programme
Lire cette vidéo sur YouTube.

À la recherche du monde réel, loin des interférences de ceux qui veulent la mort de notre civilisation

Partageons la colère de Pascal Praud (*) : « Il y en a marre de l’espace médiatique qui donne une réalité fausse de ce qu’est notre pays. »

Continuons à l’écouter lorsqu’il rapporte le résultat d’un sondage publié le 28 mars par Le Journal du dimanche, qui indique que :

  • 78 % des personnes interrogées considèrent que la France est un pays de culture chrétienne ;
  • 81 % que la justice est trop laxiste ;
  • 76 % que la laïcité est aujourd’hui menacée ;
  • 75 % que la France est aujourd’hui en déclin ;
  • 70 % qu’il ne suffit pas d’être né en France pour être Français ;
  • 69 % que la France a perdu sa souveraineté ;
  • 66 % qu’on ne se sent plus Français comme avant ;
  • 62 % qu’on ne se sent en sécurité nulle part.

Où est la France réelle ? Que fait-on des aspirations et des craintes de ses habitants de longue date ?

Quel trou noir engloutit quotidiennement les expressions de nos compatriotes ?

Le prisme déformant des médias et le sulfureux état d’esprit qu’ils diffusent brouillent tout espoir de perspectives positives dans le monde réel

Les médias mainstream ne se trompent pas, ils font bien pire, ils jouent les illusionnistes, ils manipulent tout simplement. En effet, l’erreur est corrigeable contrairement à l’illusion qui persiste même dévoilée. Oui ! Depuis la nuit des temps, le soleil semble tourner autour de notre bonne vieille planète et, aujourd’hui, les médias paraissent, pour beaucoup trop de personnes encore, apporter la vérité.

C’est ainsi que le Moyen Âge est perçu comme une époque obscure et inculte en dépit du développement de la vie intellectuelle et de la beauté de ses légendes et de ses cathédrales.
C’est ainsi que l’esclavage triangulaire est le seul « surmémorisé » dans l’amnésie totale dont bénéficient les traites bien plus massives et étendues dans le temps que furent les esclavages africo-africain et musulman toujours d’actualité en Mauritanie en dépit de l’interdiction de l’esclavage que l’on doit à la chrétienté.
C’est ainsi que, 80 ans après la Seconde Guerre mondiale, après des décennies de films hollywoodiens vantant l’action des GI, les Français sont persuadés que ce conflit fut gagné grâce à l’intervention américaine, oubliant tout simplement qu’en 1945 ce sont les Russes qu’ils remerciaient.
C’est ainsi que l’on ne cesse de traiter les Français de racistes alors que l’immigration poursuit sa courbe ascendante et que la France, en plus de cocher toutes les cases d’un pays d’accueil, noircit toutes celles d’un pays asservi et bientôt submergé par la délinquance.
C’est ainsi que l’on paralyse tout un pays pour lutter contre un virus qui n’augmente pas la mortalité des moins de 65 ans.
C’est ainsi, enfin, qu’une Audrey Pulvar se permet d’imposer le silence aux personnes de race blanche au sein d’une organisation étudiante française (**).

Si l’erreur est humaine, utiliser l’illusion à fin de manipulation relève de la barbarie.

Il semblerait que notre seule chance soit de nous écarter de ces médias menteurs et de démontrer leur force malfaisante. En faisant la promotion des médias alternatifs honnêtes et de qualité dans le quotidien des Français, l’objectif serait alors de les rassurer en nous regroupant pour rompre l’isolement qu’on leur impose et qui prolonge, comme son triste apogée, l’individualisme promu, de longue date, par notre société.

Le rêve étant préférable à l’illusion, espérons l’émergence d’un large mouvement communautaire français, où chacun pourrait puiser bon sens et courage jusqu’à obliger, au minimum, une Audrey Pulvar à démissionner. Plus sérieusement, souhaitons, pour épouser la réalité de notre pays, la venue d’un homme patriote et excellent connaisseur de l’histoire de France à la tête de l’État.

La meilleure façon de déjouer l’illusion n’est-elle pas de revenir et de s’inscrire dans le monde réel ? N’est-ce pas cela que nous attendons de nos futurs gouvernants ?

Laurence Maugest
03/04/2021

(*) https://www.cnews.fr/emission/2021-03-29/lheure-des-pros-du-29032021-1064130 Introduction de l’émission du 29 mars 2021.

(**) https://www.bfmtv.com/replay-emissions/week-end-direct/reunions-non-mixtes-la-polemique-pulvar-28-03_VN-202103280270.html

Laurence Maugest

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Mots gaulois et mots arabes, halte aux mensonges !

Par Jacob Maxime, diplômé de science politique, coauteur avec Fiorina Lignier du livre Tir à vue...

Drame chez LR ! La « droite » ne peut officiellement soutenir son candidat naturel, Macron

Par Didier Beauregard, journaliste et essayiste ♦ La droite LR a un candidat naturel pour...

Zemmour sur la peine de mort : une rupture nécessaire avec l’idéologie dominante

Par Jean-Yves Le Gallou, président de la Fondation Polémia ♦ « Le débat sur la peine de...

Immigration : comment en finir avec les frontières passoires ?

Les débats de l’élection présidentielle en 2022 Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des...

Le CSA en plein délire totalitaire contre Éric Zemmour

Par Pierre Boisguilbert, journaliste spécialiste des médias et chroniqueur de politique étrangère...

« France », un film de Bruno Dumont qui dénonce les médias du spectacle

Par l’Observatoire du journalisme ♦ France de Meurs, de meurs comme tu meurs, comme mourir,...

Derrière le Covid, le ras-le-bol des Français

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (41e) Par Michel Geoffroy, auteur de Immigration de...

Le délitement du cérémonial

Par Thierry Decruzy, journaliste ♦ « Sans le cérémonial tout meurt » a dit Cocteau et le...

En France, l’asile pour les réfugiés afghans ou pour les islamistes ?

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ La récente prise de...

Allemagne. Citoyens d’une nation ou du monde ? La bourgeoisie est à gauche

Par le Junge Freiheit ♦ Junge Freiheit (« Jeune liberté » en français) est un hebdomadaire...