Accueil | Exclusivité Polémia | « Le populisme ou la mort », l’anticonformisme assumé d’Olivier Maulin

« Le populisme ou la mort », l’anticonformisme assumé d’Olivier Maulin

« Le populisme ou la mort », l’anticonformisme assumé d’Olivier Maulin

Par Jean-Yves Le Gallou ♦ Le populisme ou la mort vient de paraître aux éditions Via Romana. Dans un entretien pour Eléments, son auteur, Olivier Maulin, déclare : « Le ‘populisme’ est la seule manière de faire se cabrer les chevaux pour s’arrêter avant le précipice. » Dans ce livre, on retrouve parfaitement ces deux éléments : à la fois le précipice qui se rapproche dangereusement pour la France et l’Europe et la volonté de tout faire pour empêcher la chute.
Pour Jean-Yves Le Gallou, cet ouvrage répertoriant les meilleures des chroniques anticonformistes d’Olivier Maulin est d’une grande qualité. Mieux, le « coming out » anticonformiste de l’auteur force le respect.
Polémia.


Olivier Maulin est un écrivain prolifique. Et à succès. Il écrit bien. Il raconte bien. Ses personnages – mi alcoolos, mi écolos – sont déjantés. Mais rebelles. Rebelles au monde moderne et surtout à la dictature de la consommation.
Cela n’empêche pas Olivier Maulin d’avoir pignon sur rue dans le monde de l’édition. Il est publié chez Balland et Denoël et réédité en poche chez Pocket. Bref, ses romans prônent la révolution mais leur auteur vit dans dans un certain confort bourgeois. Il est d’ailleurs en charge du service culturel à Valeurs Actuelles…
Tout allait donc bien pour cet écrivain aussi facétieux que talentueux. Mais pourquoi diable l’idée lui a-t-il pris de faire son « outing » ?
Et pas un outing facile!
Du genre dire à son père qu’on est adepte des paradis artificiels…
  • « Bravo mon fils, continue la coke et tu feras carrière dans la com’ et la politique ! Suis l’exemple qui vient de haut ! Très haut même… »
Ou, plus facile encore, avouer à sa mère ses penchants homos…
  • « Ah, tu me rassures mon enfant, avec tes frères et ta sœur , ouvertement hétéros, les voisins commençaient à nous prendre pour une famille bizarre. Tu sauves l’honneur ! »
L’outing de Maulin c’est autre chose.
Il vient d’avouer, horresco referens, que de 2012 à 2016 il avait donné une chronique hebdomadaire à Minute. Certes sous un pseudonyme protecteur «  Julien Jauffret ». Mais Julien Jauffret a tombé le masque et avoué que lui et Olivier Maulin ne faisaient qu’un !
Certes Minute est un bon journal. Qui a eu de grandes signatures : Jean-Francois Devay, François Brigneau, Jean-Claude Valla, Patrick Buisson. Et qui a sorti beaucoup d’informations nouvelles : de la « seconde famille de Mitterrand » aux amitiés de jeunesse gudardes de Nathalie Loiseau. Il n’empêche, pour toute la bien-pensance, Minute est un «  torchon ». Et même un  «  torchon d’extrême droite » selon Marine Le Pen et Nathalie L’oiseau, pour une fois d’accord !
Quelle injustice !
Car combien de vrais scoops dans Minute ! Combien de belles analyses ! Combien de belles critiques de livres de Joël Prieur ! Combien de talentueux billets d’humeur de François Couteil et, jusqu’en 2016, de Julien Jauffret/Olivier Maulin !
Réunies dans Le populisme ou la mort chez Via Romana, les 200 chroniques d’Olivier Maulin se lisent d’un seul trait.
Aucun conformisme n’y résiste. De Conchita Wurst a Dieudonné, de Draghi à Soros, du diesel à la « mixité sociale », des crèches de Noël aux quotas ethniques.  Tout y passe.
Ou plutôt tout y est passé à la grande décapeuse.
Le populisme ou la mort est à lire d’urgence, en commençant par la préface parfaitement provocatrice de François Bousquet : « Maulin dynamite joyeusement [ce monde là – celui de l’exceptionnelle connerie contemporaine], dans un cocktail parfaitement maîtrisé, dont il tient la recette d’un certain Molotov. Pif, paf, boum. »
Jean-Yves Le Gallou
29/04/2019

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Immigration. L’impossibilité de l’assimilation définitivement démontrée

Par Jean-Yves Le Gallou ♦ Court, incisif, percutant, arrivant à point nommé : le nouvel...

L’UE, rampe de lancement d’Emmanuel Macron pour sa réélection en 2022

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Le président de la...

Identité Française ou identité européenne ? – Jean-Yves Le Gallou face au CERF

Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, était interrogé le 17 avril dernier par...

Revenu universel. Du travail libérateur au chômage pour tous ?

Par Pierre Lours, essayiste et romancier, auteur de La Révolte des silencieux ♦ Le revenu...

Haro sur la musique : une blanche vaut deux noires !

Par Thierry De Cruzy, journaliste ♦ C’est nouveau, la musique a une couleur. Il y aurait...

Rébellion : le mot, l’idée, le potentiel – De l’Irgoun à Génération Identitaire

Par Philippe-Joseph Salazar, auteur de Suprémacistes ♦ Après avoir publié un premier...

I-Média n°344 – Notre-Dame : l’enquête patine, les médias enfument

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...

100 000 morts du Covid-19 : la grande dyscalculie !

Par Jean-Yves Le Gallou ♦ Gouvernement et médias s’apprêtent à saluer avec emphase les 100...

Disparition. Le prince Philip : un archétype européen

Par Pierre Boisguilbert, journaliste spécialiste des médias et chroniqueur de politique étrangère...

Covid-19. Pouvoir pastoral et nouvelle théologie de la santé

Par Jure Georges Vujic, écrivain franco-croate, politologue ♦ Au cours des dernières...