Accueil | Exclusivité Polémia | « Populisme : les demeurés de l’histoire » de Chantal Delsol

« Populisme : les demeurés de l’histoire » de Chantal Delsol

« Populisme : les demeurés de l’histoire » de Chantal Delsol

Pierre Le Vigan, urbaniste, essayiste, auteur de nombreux écrits qui portent sur l’histoire des idées et la philosophie.

♦ Pourquoi un certain type d’attitudes politiques est-il taxé de « populisme » ? Pourquoi ce mot signifie-t-il pour les médias inculture la plus crasse, fermeture d’esprit, réflexes nauséabonds, intolérance et arriération mentale ?

C’est qu’une partie importante du peuple défend l’enracinement et la stabilité, ou encore la prudence en matière sociétale, au rebours des valeurs des élites : le mondialisme et le nomadisme.

 

Le partisan du populisme est ainsi l’idiotès, celui qui ne voit que le particulier, pas plus loin que le bout de son nez, ou de sa patrie, ou de sa culture, et cela au lieu d’être « ouvert » (pardon, open) au changement, à l’ « autre », à « ce qui bouge ». Les partisans du populisme sont ainsi généralement taxés de suppôts de l’extrême-droite (sauf par la très raisonnable Radio Vatican et il faut le saluer), ou, au mieux, d’être de  la « droite extrême », ou « à la droite de la droite ». Les populistes sont ainsi assimilés aux ennemis de la démocratie. Pourtant, le programme des partis dits populistes est généralement on ne peut plus clair par rapport à la démocratie. Ils réclament non pas la suppression de la démocratie et des élections, mais plus de démocratie. Ils revendiquent la proportionnelle – qui n’a pas que des avantages surtout quand elle est intégrale – mais dont on ne peut dire qu’elle soit antidémocratique. Elle est d’ailleurs majoritairement présente dans les pays de l’Union européenne. Ils réclament le référendum d’initiative populaire et le retour à la souveraineté nationale. « Le populisme serait donc le sobriquet par lequel les démocraties perverties dissimulent vertueusement leur mépris pour le pluralisme » note Chantal Delsol. Et dissimulent leur mépris pour le peuple ?

Pierre Le Vigan
26/03/2015

Chantal Delsol, Populisme. Les demeurés de l’histoire, éditions du Rocher, 266 pages.

Voir aussi sur Polémia : « Populisme, mouvements dissidents : le grand basculement qui vient »

Correspondance Polémia – 29/03/2015

Image : 1re de couverture

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Black Lives Matter, indigénisme, décolonialisme… Bienvenue dans le XXIe siècle !

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples et La Nouvelle guerre...

L’idéologie « verte » comme nouvel avatar de la fracture sociale

Par Didier Beauregard, journaliste et essayiste ♦ Avec 7 villes de plus de 100 000...

I-Média n°305 – L’offensive anti-blanc se poursuit

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...

Un regard écologique sur le Covid-19 – La crise sanitaire

Par Frédéric Malaval, essayiste, auteur de Vers l’EcoHumanisme ♦ La crise du Covid-19 est...

Avia, El Guerrab, Obono, Son-Forget… Enrichissement racial à l’Assemblée nationale [Partie 1]

Par Maxime Jacob, diplômé de science politique, Gilet jaune et coauteur avec Fiorina Lignier du...

Convention Citoyenne pour le Climat… Présidentiel !

Par Pierre Lours, essayiste et romancier, auteur de La Révolte des silencieux ♦ Pierre...

Le temps maudit des colonies

Par Pierre Boisguilbert, journaliste spécialiste des médias et chroniqueur de politique étrangère...

Heureux comme un clandestin en France

Par Paul Tormenen, juriste ♦ Les Français ont des dirigeants formidables. Alors que la...

I-Média n°304 – La Convention Citoyenne : manip politique, médias complices

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...

Les Chrétiens et l’immigration

Par Pierre Lours, essayiste et romancier, auteur de La Révolte des silencieux ♦ Pierre...