Articles

Le Sénat unanime pour tenter de restreindre un peu plus la liberté d’expression

Le Sénat unanime pour tenter de restreindre un peu plus la liberté d’expression

4ème Forum de la Dissidence le 17/11 à Paris : la billetterie est ouverte !

Jeudi 7 février 2013, le Sénat français a adopté une loi socialiste visant à allonger les délais de prescription relatifs aux insultes « sexiste », « handiphobe » et « homophobe ». Polémia


Alors qu’outre-Manche, la section 5 du Public Order Act (loi sur l’ordre public de 1986) qui réprime les « propos ou comportements insultants » a été abrogée suite à une campagne menée par Roy Atkinson, l’acteur vedette de Mr Bean ou de la série Blackadder, le Sénat français a adopté jeudi, à l’unanimité, une proposition de loi socialiste qui vise à faire passer de trois mois à un an les délais de prescription relatifs aux injures « sexistes », « homophobes » ou « handiphobes ». Comme si une injure envers une femme, une personne « homosexuelle » ou handicapée était plus grave qu’une injure envers un homme, une personne attirée par le sexe opposé ou bien portante ! Comme si d’autres « communautés » n’allaient pas ensuite exiger le même traitement !

Et si on arrêtait d’aller pleurnicher dans les jupes de l’État nounou (nourricier ?) dès qu’un individu nous injurie ?

A quand une coalition de personnes de bonne volonté pour demander le rétablissement progressif de la liberté d’expression totale et que cesse cette « industrie de l’indignation » qui rend la société française « extraordinairement autoritaire et contrôlante » (Atkinson, à propos de la société anglaise) ?

Eric Martin
Nouvelles de France
9/02/2013

Correspondance Polémia – 13/02/2013

Image : Palais du Luxembourg, jardins du Luxembourg Crédit photo : wallyg via Flickr (cc)


4ème Forum de la Dissidence le 17/11 à Paris : la billetterie est ouverte !

Leave a Reply