Articles

La confiance irrémédiablement brisée entre les Français et le gouvernement ?

La confiance irrémédiablement brisée entre les Français et le gouvernement ?

Print Friendly, PDF & Email

Et si l’on donnait la parole aux Français? (XXXV)

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples ♦ L’épidémie de coronavirus n’a que marginalement amélioré l’image de l’exécutif dans l’opinion française. Les volte-face continuelles de la communication gouvernementale, le décalage entre les discours et la réalité, ont rapidement miné la confiance dans la parole présidentielle et dans l’action du gouvernement.


Un début d’année sous le signe de la défiance et de l’hostilité à la réforme des retraites

75 % des personnes interrogées ont un avis défavorable sur la réforme des retraites, en voulant soit « que le gouvernement abandonne son idée d’âge pivot de 64 ans » (46 %), soit qu’il « renonce purement et simplement à sa réforme » (29 %). Seuls 24 % des Français souhaitent « que le gouvernement conserve intégralement son projet de réforme actuel ». Par ailleurs, alors que le mouvement syndical contre la réforme des retraites lancé le 5 décembre 2019 entamait son deuxième mois de mobilisation, 61 % des répondants l’estiment toujours justifié (sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro réalisé les 2 et 3 janvier 2020).

73 % des personnes interrogées ne font pas confiance à Emmanuel Macron pour « résoudre les problèmes qui se posent à la France actuellement » (sondage Kantar Sofres-One Point réalisé du 2 au 6 janvier 2020).

– La popularité du président de la République a chuté de quatre points au début de mois de janvier 2020 comparé à décembre 2019, selon le baromètre mensuel YouGov, réalisé pour le HuffPost les 6 et 7 janvier 2020. Seules 25 % des personnes interrogées se déclarent favorables à l’action d’Emmanuel Macron, alors qu’elles étaient 29 % le mois précédent.

– Seulement 59 % des personnes interrogées suivent l’actualité avec un intérêt « assez grand » ou « très grand », un chiffre en baisse de huit points par rapport à l’année dernière. 50 % jugent que les infos diffusées à la radio sont crédibles, un niveau historiquement bas, contre 40 % pour la télévision et 46 % pour la presse écrite (baromètre réalisé par Kantar pour La Croix, du 2 au 6 janvier 2020).

– 62 % des personnes interrogées se déclarent déçues par l’action du président Emmanuel Macron, 69 % estimant qu’il ne sera pas réélu à la tête de la République en 2022 s’il décide de briguer un second mandat. 82 % jugent que depuis le début du quinquennat l’action d’Emmanuel Macron n’a pas amélioré leur situation personnelle (+ 2 par rapport à octobre 2019) et 75 % celle du pays (+ 4). Le jugement sur la situation du pays se dégrade particulièrement : si la hausse au total est de quatre points, on remarque un net durcissement avec une hausse de huit points des opinions les plus négatives (« non, pas du tout »). 61 % considèrent qu’Emmanuel Macron devrait prendre en compte les contestations contre la réforme des retraites et la retirer, une opinion en hausse de quatre points en un mois (sondage réalisé par l’institut Elabe pour BFM TV les 21 et 22 janvier 2020).

Une épidémie qui n’améliore pas la confiance dans l’exécutif

– 55 % des personnes interrogées estiment que le gouvernement n’a pas encore pris la mesure de la gravité de l’épidémie de coronavirus en France. 69 % estiment que le gouvernement n’est « pas clair » face à la pandémie de Covid-19 et 70 % qu’il « ne dit pas la vérité aux Français ».

Pour ce qui est de sa gestion concrète de la crise, l’exécutif ne fait guère mieux. 75 % des personnes interrogées considèrent qu’il n’a pas pris les bonnes décisions au bon moment et la même proportion pense qu’il « ne fait pas ce qu’il faut pour bien équiper les hôpitaux et les soignants face à l’épidémie ». De plus, 75 % des interrogés disent ne pas être « rassurés » par un gouvernement qui, pour 79 % d’entre eux, ne « sait pas où il va ».

Le confinement décidé il y a maintenant plusieurs semaines est très bien accueilli. 95 % des sondés pensent que c’est une bonne mesure, mais d’après 88 % d’entre eux il aurait dû être décidé plus tôt (enquête d’opinion menée les 24 et 25 mars 2020 par Odoxa et Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info).

– 38 % seulement des personnes interrogées font confiance au gouvernement pour faire face efficacement à la crise du coronavirus, soit une chute de neuf points par rapport à début avril et de dix-sept points par rapport à une étude des 19 et 20 mars, juste après le début du confinement (sondage Ifop pour Le JDD, réalisé les 8 et 9 avril 2020).

– 64 % des personnes interrogées veulent l’abandon pur et simple de la réforme des retraites dont la suspension a été annoncée par le président de la République en même temps que les autres réformes en cours, lors de son allocution du 16 mars 2020 ; 92 % souhaitent relocaliser les productions industrielles (sondage Odoxa-Comfluence pour Les Échos et Radio Classique, mené entre le 8 et le 9 avril 2020).

– 52 % des personnes interrogées estiment qu’Emmanuel Macron n’a pas dit la vérité aux Français lors de son allocution du 13 avril 2020 ; 55 % estiment qu’il ne sait pas où il va ; 56 % estiment que les pouvoirs publics n’en font pas assez face à l’épidémie ; 62 % estiment qu’il n’a pas changé malgré ce qu’il affirme ; 64 % estiment que l’annonce présidentielle de « garantir à l’avenir l’indépendance agricole, industrielle et sanitaire française » ne se réalisera pas et 65 % estiment que la refondation de l’UE ne se produira pas (sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info, réalisé le 14 avril 2020).

Michel Geoffroy
21/04/2020

Source : Correspondance Polémia

Print Friendly, PDF & Email

Michel Geoffroy

Michel Geoffroy, ENA. Essayiste, contributeur régulier à la Fondation Polémia ; a publié en collaboration avec Jean-Yves Le Gallou différentes éditions du “Dictionnaire de Novlangue”.

Cet article vous a plu ?

Prenez quelques instants pour vous abonner à la Lettre de Polémia afin de ne rater aucune publication.

Soutenez Polémia

Faites un don avec PayPal.