Accueil | Europe | Jean-Yves Le Gallou : « Tout au long de la vie, il faut chercher à se dépasser ! »

Jean-Yves Le Gallou : « Tout au long de la vie, il faut chercher à se dépasser ! »

Jean-Yves Le Gallou : « Tout au long de la vie, il faut chercher à se dépasser ! »

par | 23 octobre 2018 | Europe, Société

Jean-Yves Le Gallou : « Tout au long de la vie, il faut chercher à se dépasser ! »

Jean-Yves Le Gallou a récemment publié un ouvrage intitulé Européen d’abord, essai sur la préférence de civilisation. A l’occasion de la sortie de cet essai, il a répondu à quelques questions du site Nietzsche Académie. Un entretien évidemment consacré à ce grand philosophe allemand.


Nietzsche Académie – Quelle importance a Nietzsche pour vous ?

Jean-Yves Le Gallou – J’ai découvert Nietzsche à 20 ans. Une double leçon : d’esprit critique mais aussi d’énergie. Voilà ce qui m’a construit tout au long de ma vie.

N.A. – Être nietzschéen qu’est-ce que cela veut dire ?

J-Y. L.G. – Je ne suis pas philosophe et je ne sais pas si je suis « nietzschéen ». Mais je crois que, tout au long de la vie, il faut chercher à se dépasser.
« Citius, altius, fortius » est un précepte olympique. « Plus est en nous » est la devise d’un mouvement scout. J’ai toujours essayé d’appliquer cette règle dans ma vie d’alpiniste (amateur) et de combattant intellectuel et politique.

Européen d’abord, essai sur la préférence de civilisation

N.A. – Quel livre de Nietzsche recommanderiez-vous ?

J-Y. L.G. – Ainsi parlait Zarathoustra bien sûr mais aussi Le Crépuscule des idoles.

N.A. – Le nietzschéisme est-il de droite ou de gauche ?

J-Y. L.G. – Je ne suis pas sûr que cette question ait beaucoup de sens. Reste que Nietzsche est clairement inégalitaire et… pas vraiment « politiquement correct »…

N.A. – Quels auteurs sont à vos yeux nietzschéens ?

J-Y. L.G. – Un peu de provocation… et d’alliance des contraires : Dominique Venner, qui a été « nietzschéen » dans sa décision ultime, et le de Gaulle du Fil de l’épée.

N.A. – Pourriez-vous donner une définition du Surhomme ?

J-Y. L.G. – Celui qui se dépasse.

N.A. – Votre citation favorite de Nietzsche ?

J-Y. L.G. – Pour le versant critique : « Et il clignait de l’œil » dans le passage sur « Le dernier homme » dans Zarathoustra. Un texte absolument extraordinaire tant il est prophétique ! Ce qu’il décrit, c’est la société actuelle.
Et, pour les leçons d’énergie : « Seules les pensées qui vous viennent en marchant ont de la valeur ». « Toute vie est lutte autour des goûts et des couleurs ».

Entretien réalisé par le site Nietzsche Académie

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Je fais un donSoutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Voir aussi

Il y a près de cinq ans, Polémia annonçait la dictature Macron

Il y a près de cinq ans, Polémia annonçait la dictature Macron

Emmanuel Macron aurait récemment évoqué avec des proches l'hypothèse d'un recours à l'article 16 en cas de blocage des institutions suite à des résultats des législatives sans majorité claire. Cette information a été démentie par l'Elysée mais il parait impensable que...