Accueil | Société | Jean-Yves Le Gallou : « La situation insurrectionnelle est pire que celle de 2005 ! »

Jean-Yves Le Gallou : « La situation insurrectionnelle est pire que celle de 2005 ! »

Jean-Yves Le Gallou : « La situation insurrectionnelle est pire que celle de 2005 ! »
Jean-Yves Le Gallou : « La situation insurrectionnelle est pire que celle de 2005 ! »

Par Jean-Yves Le Gallou ♦ Sur son compte Twitter, Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia, commente évidemment de manière régulière la crise que nous vivons. Voici son analyse de la situation et, plus précisémment, des causes de la force de ces émeutes.
Polémia

Nombre d’émeutes, importance des dégâts, extension géographique des crimes et délits avec un impact sur l’ensemble du territoire… la situation insurrectionnelle de 2023 est pire que celle de 2005 !

La situation est pire pour plusieurs raisons :

  • Les populations dont sont issues les émeutiers sont plus nombreuses.
  • Les mafias de la drogue et les réseaux islamistes sont plus puissants aujourd’hui et intimident davantage les élus locaux, rendant les réactions politiques beaucoup moins dures.
  • Le matraquage de la culpabilisation et de l’antiracisme est encore plus fort qu’en 2005 ce qui inhibe les réactions fortes nécessaires.
  • Les forces de l’ordre sont moralement désarmées et lâchées face aux émeutiers.
  • La France Insoumise et Europe Écologie les Verts servent de relai et de légitimation à la chienlit.
  • Les lanceurs d’alerte sont persécutés.
  • Enfin, ce qui reste du pouvoir d’État est détourné de ses fins par un garçonnet narcissique

Et au sortir de la crise le « régime Macron » reprendra sa guerre au peuple français : répression sélective, restrictions liberticides, accentuation du prélèvement fiscal pour « reconstruire »… jusqu’à la prochaine insurrection de l’immigration !

Jean-Yves Le Gallou
01/07/2023

Jean-Yves Le Gallou

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Je fais un donSoutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Voir aussi

Il y a près de cinq ans, Polémia annonçait la dictature Macron

Il y a près de cinq ans, Polémia annonçait la dictature Macron

Emmanuel Macron aurait récemment évoqué avec des proches l'hypothèse d'un recours à l'article 16 en cas de blocage des institutions suite à des résultats des législatives sans majorité claire. Cette information a été démentie par l'Elysée mais il parait impensable que...