Accueil | Politique | Immigration et élections : samedi 13 avril, un colloque à ne pas manquer !

Immigration et élections : samedi 13 avril, un colloque à ne pas manquer !

Immigration et élections : samedi 13 avril, un colloque à ne pas manquer !

par | 4 avril 2013 | Politique

Immigration et élections : samedi 13 avril, un colloque à ne pas manquer !

« Immigration et élections : la droite pourra-t-elle encore gagner ? », colloque de l’Institut de géopolitique des populations. À l’heure de la post-démocratie ethnique, ce sont les minorités qui font les élections. Obama est l’élu des Noirs et des Hispaniques. Seulement 39% des Blancs ont voté pour lui. De même ce sont les minorités noires et musulmanes qui ont donné la majorité à François Hollande.

Ces résultats ne sont pas seulement dus à la sociologie électorale. Ils sont aussi la conséquence de démarches politiques cyniquement réfléchies : par les démocrates de Chicago, inventeurs d’Obama ; par Terra Nova, en France, conceptualisant la perte de l’électorat populaire par la gauche et son remplacement par l’armée électorale de réserve de l’immigration.

C’est le mérite de l’Institut de géopolitique des populations d’Yves-Marie Laulan de mettre les pieds dans le plat et de poser la question qui fâche : « Immigration et Élections : la droite pourra-t-elle encore gagner ? », samedi 13 avril de 9h à 18h à l’ASIEM, 6 rue Albert de Lapparent, à Paris VIIe.

L’Américain Jared Taylor et le Flamand Koen Dillen

Parmi les intervenants deux experts internationaux : Jared Taylor, qui étudiera les élections américaines ; et le Flamand Koen Dillen, qui étudiera les élections en Belgique. Précisons que l’un et l’autre sont de remarquables francophones. Yves-Marie Laulan, Yvan Blot, Étienne Lahyre, Didier Maupas et Françoise Monestier, bien connus des lecteurs de Polémia, apporteront leurs éclairages sociologiques, démographiques et politiques. On retrouvera aussi Philippe Milliau et Philippe Gibelin, président de Nationalité, Citoyenneté, Identité (NCI), et l’infatigable député-maire d’Orange Jacques Bompard, ainsi que la présidente de Résistance républicaine Christine Tasin.

J’aurai, pour ma part, à étudier la question suivante : « Les stratégies possibles des Droites : comment reconquérir durablement le pouvoir politique ? ». En clair faut-il chercher à séduire ou à amadouer des minorités et concurrencer dans ce domaine le Parti socialiste ? Ou bien faut-il tout faire pour mieux mobiliser les majorités, blanches, de tradition catholique et de souche européenne, c’est-à-dire encore plus de 85% du corps électoral ?

Je vous invite à venir écouter les analyses et les réponses samedi 13 avril.

Jean-Yves Le Gallou
04/04/2013

Voir aussi

Jean-Yves Le Gallou

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Je fais un donSoutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Voir aussi

Il y a près de cinq ans, Polémia annonçait la dictature Macron

Il y a près de cinq ans, Polémia annonçait la dictature Macron

Emmanuel Macron aurait récemment évoqué avec des proches l'hypothèse d'un recours à l'article 16 en cas de blocage des institutions suite à des résultats des législatives sans majorité claire. Cette information a été démentie par l'Elysée mais il parait impensable que...

Nouveau Front populaire : anatomie d’un monstre

Nouveau Front populaire : anatomie d’un monstre

Comment, en quatre jours, avec tant de partenaires improbables et au prix d’abyssales ambiguïtés, s’est constituée contre un fantasmatique « péril fasciste » la nouvelle Union de la gauche, aussi idéologique que bassement politicienne. Analyse de Camille Galic....