Accueil | Le chiffre | Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XXIII)

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XXIII)

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XXIII)

par | 2 juillet 2018 | Le chiffre, Politique, Société

Chronique de Michel Geoffroy, essayiste, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples

Présidence Macron : la défiance en continu

  • 74 % des personnes interrogées estiment que la politique de l’exécutif est injuste, 77 % qu’elle ne rassemble pas les Français, 57 % qu’elle est inefficace économiquement et 58 % qu’elle est conforme aux engagements de campagne d’Emmanuel Macron (sondage Elabe BFMTV des 20 et 21 mars 2018).
  • 40 % des personnes interrogées seulement (- 3 points) font confiance à Emmanuel Macron pour résoudre les problèmes qui se posent en France actuellement (sondage Kantar Sofres One Point /Le Figaro Magazine des 28 au 31 mars 2018).
  • La cote de popularité d’Emmanuel Macron est retombée à son plus bas niveau depuis son arrivée au pouvoir. Seules 40 % des personnes interrogées sont actuellement satisfaites, soit une baisse d’un point par rapport au mois de mai. Sa cote de popularité avait déjà atteint ce minimum en août 2017 (sondage réalisé par l’Ifop pour le Journal du Dimanche du 15 au 23 juin 2018).

Immigration et terrorisme : la coupure entre le pays légal et le pays réel

  • 58 % des personnes interrogées estiment qu’Emmanuel Macron et le gouvernement d’Edouard Philippe ne mettent pas tout en œuvre pour lutter contre le terrorisme ; 80 % sont favorables à l’expulsion des individus fichés S de nationalité étrangère (sondage Elable BFM TV des 27 et 28 mars 2018).
  • 54 % des personnes interrogées réclament le « départ d’un grand nombre d’immigrés » ; 71 % estiment qu’à l’égard des petits délinquants les juges sont « trop indulgents » (sondage Kantar Sofres-Onepoint / L’Obs du 4 avril 2018).
  • 76 % des personnes interrogées souhaitent être consultées par référendum pour donner leur avis sur la politique migratoire de la France (sondage IFOP Valeurs Actuelles des 19 et 20 avril 2018).
  • 56 % des personnes interrogées s’opposent à l’accueil de l’Aquarius dans un port Français ; 61 % désapprouvent les déclarations d’Emmanuel Macron contre l’Italie, dénonçant « le cynisme et l’irresponsabilité » de la décision de son gouvernement de refuser l’accès à ses côtes de l’Aquarius (sondage Opinion Way, Public Sénat, Les Echos et Radio Classique des 13 au 15 juin 2018).

Crédit photo : George Hodan via Public Domain

Michel Geoffroy

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

« Manuel de lutte contre la diabolisation », l’arme affutée de Jean-Yves Le Gallou

Par Rémi Soulié, auteur de Racination ♦ Jean-Yves Le Gallou, président de la Fondation...

Covid-19. 123 morts en 24 heures, la « fake news » de la peur

Par Pierre Boisguilbert, journaliste spécialiste des médias et chroniqueur de politique étrangère...

I-Média n°314 – Deux journalistes menacées de mort par des islamistes

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...

Beaucoup de musulmans étrangers vivant en France votent islamiste

Par Paul Tormenen, juriste ♦ La France compte la plus importante communauté musulmane...

Face à l’Iran, les pays sunnites se rapprochent d’Israël grâce à Donald Trump

Par Pierre Boisguilbert, journaliste spécialiste des médias et chroniqueur de politique étrangère...

Un été meurtrier pour la macronie

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XXXVII) Par Michel Geoffroy, auteur de La...

Peine de mort : pour un vrai débat

Rediffusion Polémia - François Mitterrand a ouvert symboliquement sa présidence en abolissant la...

Rétablir la peine de mort : une rupture nécessaire avec l’idéologie dominante

La peine de mort frappe d’effroi par son caractère implacable et définitif. Son évocation prête...

Au pays de la peine de mort réservée aux victimes innocentes

Rediffusion Polémia - Alors qu'un sondage récent IPSOS/Sopra donne le chiffre de 55% de Français...

Face au chantage aux « valeurs de la république », pourquoi pas la sécession ?

Par Julien Dir, contributeur à Breizh-Info ♦ Julien Dir, chroniqueur et polémiste officiant...