La boutique en ligne de l'Institut Iliade
Accueil | Exclusivité Polémia | Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XIV)

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XIV)

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XIV)

Chronique de Michel Geoffroy, essayiste ♦ Charlie c’est fini ! Si on a tenté de nous faire croire qu’à la suite des attentats du 11 janvier 2015 un vent « d’union nationale » et de rassemblement autour du président de la République soufflait en France, le mirage s’est vite dissipé. Comme en témoignent ces sondages. La défiance vis-à-vis de la classe politique institutionnelle est toujours aussi élevée.

Aussi bien vis-à-vis de la gauche…

77% des personnes interrogées ne souhaitent pas que François Hollande brigue un second mandat présidentiel (sondage BVA/Orange/iTélé dans Le Bulletin quotidien du 2 mars 2015).

La cote de confiance de François Hollande rechute à 25%, soit 4 points de moins par rapport à février 2015 (sondage CSA/Les Echos/Radio classique des 3 et 4 mars). Elle s’établit à 21% en avril selon l’enquête de satisfaction IFOP/Le Journal du dimanche du 19 avril 2015, soit une baisse de 4 points.

18% seulement des personnes interrogées déclarent faire confiance au président de la République « pour résoudre les problèmes qui se posent à la France » (sondage TNS Sofres/Le Figaro Magazine du 26 au 30 mars 2015).

L’action de François Hollande mécontente 79% des personnes interrogées trois ans après son accession à l’Elysée (sondage Opinionway/LCI/Le Figaro des 15 et 16 avril 2015).

81% des personnes interrogées estiment que le bilan des trois ans de François Hollande à l’Elysée est négatif (sondage Institut CSA/Atlantico des 28 et 30 avril 2015).

…que vis-à-vis de la droite :

22% seulement des personnes interrogées souhaitent que Nicolas Sarkozy soit candidat aux présidentielles de 2017 contre 33% en juillet 2014 (sondage BVA/orange/iTélé des 19 et 20 février 2015).

39% des personnes interrogées désignent Alain Juppé comme la personnalité politique « préférée des Français », soit 10 points de moins par rapport à février, selon le sondage Odoxa des 19 et 20 mars 2015.

53% des personnes interrogées désapprouvent le « ni-ni » prôné par le président de l’UMP Nicolas Sarkozy vis-à-vis du Front national et du Parti socialiste (sondage CSA des 24 et 25 mars 2015).

59% des personnes interrogées ne font confiance « ni dans la droite ni dans la gauche pour gouverner le pays » (sondage Opinion Way/Cevipof des 26 janvier au 4 février 2015).

Comme la défiance vis-à-vis de la politique économique…

74% des personnes interrogées estiment que les impôts locaux vont augmenter (baromètre Opinion Way pour Axis consultants/Le Figaro/BFM Business des 18 et 19 février 2015).

69% des personnes interrogées ne prévoient pas de baisse du chômage avant 2017 (Baromètre Opinion Way/Axis Consultants/Le Figaro publié le 26 mars 2015) ; 75% des personnes interrogées pensent que le chômage « ne diminuera pas de façon continue d’ici la fin du quinquennat » (sondage Odoxa/iTélé/Le Parisien des 29 et 30 avril 2015).

70% des personnes interrogées estiment que le retour de la croissance en France « n’est qu’une amélioration ponctuelle qui ne durera pas » (sondage Odoxa/Les Echos/Radio classique des 13 et 14 mai 2015).

…vis-à-vis de l’enseignement…

74% des personnes interrogées estiment que « les enfants d’aujourd’hui sont en général moins bien élevés qu’à l’époque où ils étaient eux-mêmes enfants » (sondage BVA dans Les Echos du 2 mars 2015).

7 personnes interrogées sur 10 se déclarent opposées à une législation pour interdire gifle ou fessée pour les enfants (sondage IFOP/Le Figaro dans Les Echos du 16 mars 2015).

60% des personnes interrogées estiment que la manifestation des enseignants contre la réforme du collège du 19 mai 2015 est justifiée (sondage Odoxa/iTélé des 13 et 14 mai 2015).

…comme vis-à-vis de l’immigration et de l’islam

69% des personnes interrogées estiment qu’il y a « trop d’immigrés en France » et 56% que « l’islam représente une menace pour la République » (sondage Opinion Way/Cevipof du 26 janvier au 4 février 2015).

53% des personnes interrogées se déclarent opposées à ce que les cantines des écoles publiques proposent des repas sans porc (sondage Odoxa/CQFD/iTélé des 19 et 20 mars 2015).

45% des personnes interrogées se déclarent opposées à la construction de nouvelles mosquées en France (sondage Ifop/Valeurs actuelles des 18 et 19 mars 2015).

Bref, Charlie c’est fini !

Michel Geoffroy
20/05/2015

Voir ou revoir

Correspondance Polémia – 21/05/2015

Source photo : Parti socialiste via Flickr (cc)

La boutique en ligne de l'Institut Iliade

Vidéos à la une

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Derrière Papy Biden, l’État profond américain à la manœuvre

Par Michel Geoffroy, auteur de Immigration de masse. L’assimilation impossible, La Super-classe...

Le « Great Reset » : mythes et réalités

Par Johan Hardoy ♦ Ancien haut fonctionnaire issu de l'ENA, Éric Verhaeghe a quitté...

Discours de Vladimir Poutine : à qui perd gagne

Par Pierre Boisguilbert ♦ Convaincant parfois, déroutant souvent, Vladimir Poutine a repris...

Ukraine. Le gouvernement allemand fait fausse route pour Steffen Kotré, porte-parole de l’AfD

Par Nicolas Faure, spécialiste de l’Allemagne et traducteur (à ne pas confondre avec Nicolas Faure...

Callac, laboratoire du peuplement de la France profonde par l’immigration

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Le président de la...

« La société de propagande », le nouvel ouvrage de Jean-Yves Le Gallou

Dans le monde orwellien qui est désormais le nôtre, il est une réalité que les nowhere aiment à...

Éric Zemmour : « Je me battrai de toutes mes forces contre la répartition de migrants dans la ruralité »

Par Éric Zemmour ♦ Dans son discours aux préfets du 15 septembre, Emmanuel Macron a acté le...

À l’ONU, la leçon du président Serbe sur l’Ukraine et l’OTAN

Par Pierre Boisguilbert ♦ Le discours le plus pertinent n’a pas été le plus médiatisé. Les...

Disparition de François-Bernard Huyghe, un phare en pleine tempête

Par Goulven Laënnec ♦ Penseur joyeux et tragique de la modernité et de la post modernité,...