Accueil | Exclusivité Polémia | Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XIII)

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XIII)

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XIII)

Chronique de Michel Geoffroy, essayiste.

♦ Au-delà des bobards officiels sur « l’esprit du 11 janvier » et le « rebond » de François Hollande, les sondages dressent une image beaucoup plus nuancée de l’évolution de l’opinion française.


Un manque de confiance persistant dans les promesses de l’oligarchie

68% des personnes interrogées estiment que le gouvernement va annoncer de nouveaux impôts en 2015 (baromètre mensuel Vivavoice/BPCE/le Monde/France info, Le Monde du 19 décembre 2014).

Seules 13% des personnes interrogées jugent positive l’action du gouvernement et 67% qu’il les informe mal (étude LH2/BVA pour le Service d’information du gouvernement du 12 au 16 novembre 2014).

86% des personnes interrogées estiment que la politique économique menée par le gouvernement est « mauvaise » (46% la jugeant même « très mauvaise »). Seuls 14% considèrent qu’il s’agit d’une « bonne » politique (1% « très bonne » et 13% « plutôt bonne »). Le jugement à l’égard de la politique économique du gouvernement est critique même parmi les sympathisants de gauche : seuls 29% d’entre eux qualifient la politique économique de « bonne » (sondage Odoxa pour les Echos et Radio classique des 4 et 5 décembre 2014).

Seules 29% des personnes interrogées se déclarent optimistes ou très optimistes en pensant à l’avenir, pour elles et leurs enfants (sondage IFOP/Dimanche Ouest France des 19 et 20 décembre 2014).

Seules trois personnes interrogées sur dix (30%) estiment que la situation économique de la France sera meilleure à la fin de l’année 2015. Les résultats sont quasiment identiques si l’on se place à la fin du quinquennat de François Hollande en 2017 : seules 31% des personnes interrogées pensent que la situation économique se sera améliorée d’ici là, tandis que 64% estiment qu’elle sera « moins bonne » (sondage BVA/Orange des 17 et 18 décembre 2014).

56% des personnes interrogées estiment que la loi Macron pour la croissance et l’activité ne contribuera pas à la relance de l’économie (sondage CSA/Les Echos/Institut Montaigne des 6 et 7 janvier 2015).

Les attentats terroristes de janvier : une brève embellie pour le pouvoir…

93% des personnes interrogées perçoivent la menace terroriste comme élevée ; mais seules 51% font confiance au président de la République et au gouvernement « pour faire face et lutter contre le terrorisme » (sondage l’édition du Soir/Ouest France/Ifop des 8 et 9 janvier 2015).

La cote de popularité de François Hollande s’établit à 34%, soit 10 points de plus selon le baromètre BVA/Orange/iTélé des 13 et 14 janvier 2015. Elle s’établit à 40% d’opinions favorables selon le baromètre Ifop/Fiducial/Paris-Match des 16 et 17 janvier 2015 ; 59% des personnes interrogées déclarent désapprouver son action, score en baisse. Mais la cote de popularité de François Hollande est déjà retombée à 30% d’opinions favorables début février, soit -4 points par rapport à janvier (baromètre Orange/iTélé des 10 et 11 février 2015).

70% des personnes interrogées déclarent ne se sentir « ni plus ni moins fières qu’auparavant » après les attentats et les marches du 11 janvier 2015 (sondage BVA/iTélé des 29 et 30 janvier 2015).

63% des personnes interrogées estiment que François Hollande n’a pas changé depuis les attentats de janvier (sondage Odoxa CQFD/iTélé des 5 et 6 février 2015).

6 personnes interrogées sur 10 se déclarent opposées au vote des étrangers non communautaires aux élections municipales (sondage Odoxa/iTélé/le Parisien des 11 et 12 décembre 2014), soit un résultat inverse de celui de novembre 2011.

68% des personnes interrogées se déclarent d’accord avec la phrase « on en fait plus pour les immigrés que pour les Français » (sondage IFOP du 28 au 30 janvier 2015).

71% des personnes interrogées seraient « plutôt favorables » à la présence de crèches de Noël dans les administrations et les bâtiments publics (sondage IFOP/Ouest-France publié le 14 décembre 2014).

…ou une embellie plus durable pour le Front national ?

58% des personnes interrogées et 77% de celles qui se déclarent sympathisantes de droite considèrent que « le Front national doit à présent être considéré comme un parti comme les autres » (sondage Odoxa/Orange/France Inter/L’Express des 11 et 12 décembre 2014).

65% des personnes interrogées estiment que le FN n’est pas capable de gouverner (sondage OpinionWay/metronews/lci des 2 au 4 février 2015).

31% des personnes interrogées se déclarent prêtes à voter pour le Front national lors des élections départementales des 22 et 29 mars 2015 (sondage BVA Orange/iTélé, Le Bulletin quotidien du 16 février 2015).

43% des personnes interrogées se déclarant sympathisantes de l’UMP sont favorables à un « accord électoral national » avec le Front national pour les élections départementales et régionales (sondage TNS Sofres/France Info/le Monde/Canal+ du 29 janvier au 2 février 2015).

Et les présidentiables de 2017 ?

Marine Le Pen serait en tête du premier tour de l’élection présidentielle avec de 29 à 31% des voix si celle-ci avait lieu dimanche 1er février 2015 selon le sondage IFOP des 21 et 23 janvier 2015.

72% des personnes interrogées estiment que Manuel Valls serait un meilleur président de la République que François Hollande (sondage Odoxa des 22 et 23 janvier 2015).

39% des personnes interrogées se déclarant sympathisantes de l’UMP, contre 65% en septembre 2014, souhaitent la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2017 (sondage BVA-Orange/iTélé des 5 et 6 février 2015).

Michel Geoffroy
19 février 2015

Voir ou revoir :

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (I)
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (II)
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (III)
Et si l’on donnait encore une fois la parole aux Français ? (IV)
Et si l’on donnait encore une fois la parole aux Français ? (V)
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (VI)
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (VII) 
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (VIII)
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (IX)
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (X) :
Et si l’on donnait la parole aux francais ? (XI)
Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XII)

Correspondance Polémia – 22/02/2015

Image : sondage

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

« Espèce d’animal ! » La réponse d’Alain de Benoist aux folies antispécistes

Par Michel Geoffroy, auteur de Immigration de masse. L’assimilation impossible, La Super-classe...

Plusieurs arguments factuels contre le passe sanitaire et la vaccination générale

Par Nicolas Faure ♦ Sur son site, Nicolas Faure - qui est aussi très actif sur Twitter -...

Pourquoi Emmanuel Macron peut gagner (Acte II)

Par Jean-Henri d’Avirac, essayiste ♦ Il y a cinq ans, Polémia, sous la plume de Jean-Henri...

« Survivre à la désinformation » : le regard éclairant d’Alain de Benoist sur l’actualité

Par Michel Geoffroy, auteur de Immigration de masse. L’assimilation impossible, La Super-classe...

Le témoignage d’un pompier volontaire qui renonce à son engagement face à la tyrannie sanitaire

Par Yann Vallerie, journaliste pour Breizh-Info et pompier volontaire ♦ La rédaction de...

Lutte contre le passe sanitaire : rassemblement historique samedi 24 juillet au Trocadéro

Ce samedi 24 juillet aura lieu au Trocadéro un grand rassemblement populaire contre le passe...

Éloge mesuré de la dictature sanitaire

Par Eric Delcroix, juriste, essayiste et écrivain, auteur de Droit, conscience et...

I-Média n°358 – Passe sanitaire : face à la révolte, les manipulations des médias

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...

Infertilité, avortement, idéologie du genre… L’occident en plein nihilisme

Par Laurence Maugest, essayiste ♦ La baisse de fertilité mondiale est un fait, constaté...

La religion chrétienne : un contre-pouvoir puissant face au totalitarisme progressiste ?

Par Laurène Jacquerez ♦ Résister au mensonge : Vivre en chrétiens dissidents est un livre...