Bobards 2024
Accueil | Billets | Chevènement et la Russie

Chevènement et la Russie

Chevènement et la Russie

par | 17 février 2013 | Billets

L’ancien ministre de la Défense nommé représentant spécial de la France pour la Russie en 2011, s’entretenait hier avec les étudiants de l’Institut d’État de relations internationales de Moscou.

Au cours de cette conférence, il a défendu une coopération accrue entre les puissances russe et française, et a estimé que l’avenir de l’Europe passait par la Russie. Alors que des étudiants lui faisaient remarquer que son discours tranchait avec celui des élites françaises, Jean‑Pierre Chevènement a déclaré qu’à ce sujet, « Nous assistions en France à une certaine confiscation de la parole par une très petite minorité qui ne représentait qu’elle. »

Refusant de citer la minorité en question, il a toutefois clairement laissé entendre qu’elle allait clairement contre les intérêts français en Eurasie et au Moyen‑Orient.  (Bulletin de la réinfo, R.C., 14/2/2013)

Rendez-vous le 5 mars pour les Bobards d’Or !

Bobards 2024

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Voir aussi

Le terme « épisode neigeux », outil de propagande ?

Le terme « épisode neigeux », outil de propagande ?

Par Ingrid Riocreux, agrégée de lettres modernes, spécialiste de grammaire, rhétorique et stylistique ♦ Sur son blog, Ingrid Riocreux est récemment revenue sur l'emploi de l'expression « épisode neigeux » par les médias. Avec humour, l'agrégée de lettres...

De l’incurie des autorités à la violence populaire

De l’incurie des autorités à la violence populaire

Pollux - Le Pamphlet n° 466 Juin 2017 [A l’heure où la Pologne, la Tchéquie et la Hongrie se préparent à être sanctionnées par les commissaires de l’UE pour leur refus d’accueillir des quotas de migrants, nous ressortons quelques lignes rédigées en début d’année et...