Accueil | Société | Abaya : les dangers de l’islamo-centrisme médiatique

Abaya : les dangers de l’islamo-centrisme médiatique

Abaya : les dangers de l’islamo-centrisme médiatique

par | 6 septembre 2023 | Politique, Société

Abaya : les dangers de l’islamo-centrisme médiatique

La polémique autour de l’interdiction de l’abaya dans les établissements publics – ces vêtements traditionnels musulmans pour femmes – est LA polémique de la rentrée. Et l’embrasement politico-médiatique a inspiré les contributeurs de Polémia. Avant de découvrir un texte de Michel Geoffroy, voici celui de Pierre Boisguilbert qui, comme à son habitude, n’a pas peur de secouer le cocotier ! Pour lui, cette focalisation sur des thèmes islamiques pourrait bien être très dangereuse…
Polémia

Si un jour, comme c’est, hélas ! possible, la France devient islamo-compatible, si un jour une minorité impose la soumission à ses codes religieux à une majorité, les médias en seront largement responsables. Les médias, en mal ou en bien, ne parlent depuis des années que de l’islam. Ils font de problèmes minoritaires par rapport au peuple français, qui devraient être traités comme dangereux, le principal sujet de l’actualité et le thème dominant des débats et réflexions. Cet islamo-centrisme rend le pouvoir médiatique complice volontaire ou involontaire de l’islamisation de la société française. Il fut un temps ou Saint-Germain-des-Prés se prenait pour la France ; aujourd’hui la France est sommée de se réduire à la Seine-Saint-Denis.

L’abaya en est un magnifique exemple. Pour la rentrée scolaire on n’aura parlé que de l’islam, même en disant par ailleurs que ce n’est pas le sujet. Cela concerne une petite minorité d’établissements et, dans cette minorité, une minorité de filles et encore plus de garçons. Certes, cela s’inscrit dans une offensive frériste contre la France, mais cette offensive est d’autant plus efficace qu’on lui donne de l’importance.

Ainsi, les médias audiovisuels et notamment les chaînes d’info en continu, de plus en plus influencés par les propagandistes des réseaux sociaux, n’ont parlé que de l’abaya pendant des jours et des jours, faisant d’une problématique d’instrumentalisation islamiste le grand sujet sociétal du moment. Cela fait des années que l’on aurait dû réagir sans médiatiser. On a fait le contraire, on a médiatisé sans vraiment réagir. Toute réaction s’est faite au profit de la visibilité des revendications islamistes.

C’est maintenant trop tard : tout ce qui touche à l’islam devient un sujet prioritaire de l’actualité française. Et c’est ainsi que, de voiles en abayas, en passant par les cantines, le birkini et le halal, les médias ont imposé aux Français une prise en considération parfaitement excessive des interdictions liées à l’islam. Les islamistes se moquent bien qu’on parle d’eux en bien ou en mal, l’important, c’est qu’on parle d’eux.

On peut bien sûr préférer l’approche de CNews à celle de BFMTV ou France Info. Il y a une résistance médiatique de plus en plus forte sur la chaîne CNews à l’islamisation, c’est un combat méritoire mais sur la défensive car le paysage médiatique a été investi depuis longtemps par les fourriers de l’islamo-compatible, par ceux qui veulent que la culture française s’incline devant la religion majoritaire des immigrés extra-européens.
Il y a en France un peuple musulman dont une partie non négligeable ne se reconnaît pas dans la nation historique française. Une laïcité incompréhensible pour qui ne connaît pas l’histoire de la République et des dérives sociétales incompatibles avec les traditions aggravent les choses.
Il y a des territoires perdus de la République et des espaces médiatiques conquis. Il y a, par surreprésentation, un investissement de l’espace médiatique disproportionné depuis des années par tout ce qui concerne l’islam.

On voit où on en est, on voit le danger et la difficulté de combattre par les idées l’islamisme politique et son « livre des ruses ». Comme on dit dans les pays du Maghreb, « c’est de votre faute, vous leur avez donné trop d’importance ». Cela a été fait par antiracisme, peur du Front national, au nom des droits de l’homme, de la lutte contre les exclusions et stigmatisations dans tous les médias depuis des décennies.
Certains se sont réveillés, tant mieux, mais doivent éviter le rabâchage et parler aussi d’autre chose… il faut rétrécir l’islamisme.

Pierre Boisguilbert
06/09/2023

Pierre Boisguilbert

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Je fais un donSoutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Voir aussi

Fight ! La France cherche un Trump, désespérément

Fight ! La France cherche un Trump, désespérément

L’image a fait la une du magazine Time et le tour du monde par la même occasion. On y voit Donald Trump se relevant de son attentat, le visage en sang et levant le poing en signe de défi, sur fond de bannière étoilée. L’image est un chef-d’œuvre du genre, mais elle...