Accueil | Billets | À Cologne, le genre ne passe pas

À Cologne, le genre ne passe pas

À Cologne, le genre ne passe pas

par | 25 mars 2014 | Billets

À Cologne, le genre ne passe pas

Alors que Sciences‑Po fait l’apologie du genre, il en est différemment en Allemagne. Samedi, à Cologne, a eu lieu une manifestation de soutien aux parents allemands victimes de persécution judiciaire pour leur opposition à la théorie du genre.

Pour rappel, des parents ont été condamnés à des peines de prison de 24 heures pour avoir refusé que leurs enfants assistent à des cours d’éducation sexuelle ouvertement pornographiques.

Organisée par l’association Besorgte Eltern, qui signifie les parents concernés, elle a réuni plus de 500 personnes sous une pluie battante. Les manifestants défilaient en scandant « Enlevez vos mains de nos enfants ».

Farida Belghoul (Journée de retrait des écoles), Béatrice Bourges (Printemps français) et Alain Escada (Civitas) s’y sont rendus. Ils ont appelé de leur vœu à une internationalisation de la lutte contre l’idéologie mortifère du genre. Une délégation française du nouveau mouvement les Précurseurs étaient également présente.

En face, la haine des militants LGBT étaient au rendez‑vous. Ils criaient notamment aux parents soucieux de l’éducation de leurs enfants, je cite : « On aurait dû vous avorter ».

Source : Bulletin de réinformation, R.C., 24/03/2014

Image : capture d’écran vidéo. Source : Demo Köln 22.03.2014 Gegen die Frühsexualisierung der Kinder in den Grundschulen, YouTube.

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Je fais un donSoutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Voir aussi

Le terme « épisode neigeux », outil de propagande ?

Le terme « épisode neigeux », outil de propagande ?

Par Ingrid Riocreux, agrégée de lettres modernes, spécialiste de grammaire, rhétorique et stylistique ♦ Sur son blog, Ingrid Riocreux est récemment revenue sur l'emploi de l'expression « épisode neigeux » par les médias. Avec humour, l'agrégée de lettres...

De l’incurie des autorités à la violence populaire

De l’incurie des autorités à la violence populaire

Pollux - Le Pamphlet n° 466 Juin 2017 [A l’heure où la Pologne, la Tchéquie et la Hongrie se préparent à être sanctionnées par les commissaires de l’UE pour leur refus d’accueillir des quotas de migrants, nous ressortons quelques lignes rédigées en début d’année et...