Articles

2 Bobards D Or

Cérémonie des Bobards d’Or – Discours de clôture de Jean-Yves Le Gallou

Print Friendly

Jean-Yves Le Gallou, président de la Fondation Polémia.

♦ Voici la fin d’une soirée douce, drôle comme dans les régimes totalitaires où le rire est l’exutoire de la liberté.

Les journalistes se moquent de nous 365 jours par an. Nous nous moquons d’eux un jour par an ! C’est un jour de détente mais les 365 jours qui restent doivent être des jours de combat. [Nous sommes une année bissextile ! avait ajouté J.Y. Le Gallou]


Pourquoi sommes-nous envahis ? Parce que la propagande des médias nous l’impose !

Pourquoi la famille, l’école, les traditions sont l’objet d’attaques permanentes et de déconstruction/destruction ? Parce que la propagande des médias nous l’impose !

Pourquoi la loi Taubira et la dénaturation du mariage ont-elles été votées ? Parce que la propagande des médias nous l’impose !

Pourquoi l’art dit contemporain envahit-il les hauts lieux du patrimoine français et européen ? Parce que la propagande des médias nous l’impose !

Jean-Yves Le Gallou, président de la Fondation Polémia

Jean-Yves Le Gallou, président de la Fondation Polémia

Les médias de propagande fonctionnent sur une triple alliance de fer :

-du capital financier et de la superclasse mondiale qui les contrôlent et défendent le mondialisme ;

-de la publicité qui les finance et impose une vision marchande du monde et l’idéologie multiracialiste, l’idéologie Benetton ;

-des journalistes et des salles de rédaction dont le dogme est non de rechercher le « vrai » mais le « bien », c’est-à- dire le politiquement correct.

Alors, face aux médias de propagande il nous faut riposter par la dissidence, la vigilance, la désobéissance, la résistance.

La dissidence c’est casser les téléviseurs pour cesser de payer la redevance, ne plus acheter la presse écrite et jeter les « gratuits ».

La vigilance c’est faire preuve d’esprit critique sur tout ce qu’on nous dit et surtout sur tout ce qu’on nous montre avec cette question sempiternelle : qui choisit ce dont il faut parler et ce qu’il faut taire ?

La désobéissance, c’est ne pas suivre les mots d’ordre : ni « être Charlie », ni hurler avec les loups ! Si Trump, PEGIDA ou l’AFD ou les Identitaires sont régulièrement dénoncés, c’est qu’ils ne doivent pas être si mal ! Bien au contraire. Diabolisés de toutes tendances et de tous pays unissez-vous ! Ou à tout le moins évitez de vous dénigrer les uns, les autres !

La résistance, c’est combattre ce qui nous opprime et donc combattre les médias de propagande : contournez-les en suivant les blogs de la réinfosphère et en participant à la réinformation. Chacun doit devenir reporter des faits cachés ! Décrédibilisez-les en faisant connaître leurs mensonges, leurs désinformations, leurs manipulations.

La cérémonie des Bobards d’Or, c’est un jour par an. Le combat contre les médias de propagande, ce que nos amis allemands appellent la « Lügenpresse », c’est 365 jours par an et même en 2016, 366.

Au travail !

Jean-Yves Le Gallou
14/03/2016

Polémia – 16/03/2016

Image : «Les Bobards d’Or» – Sa cérémonie annuelle.

Jean-Yves Le Gallou

Jean-Yves Le Gallou

Jean-Yves Le Gallou, ENA, inspecteur général de l’administration (ER), ancien député européen est le président de Polémia. Essayiste il a publié de nombreux ouvrages dont « La Tyrannie médiatique » et « Immigration : la catastrophe, que faire ? ». Jean-Yves Le Gallou présente chaque semaine sur TVlibertés i-média, émission d’analyse critique des médias.
Jean-Yves Le Gallou

Les derniers articles par Jean-Yves Le Gallou (tout voir)