Accueil | Médiathèque | « Une bibliothèque idéale – Que lire de 5 à 11 ans ? » par Anne-Laure Blanc

« Une bibliothèque idéale – Que lire de 5 à 11 ans ? » par Anne-Laure Blanc

« Une bibliothèque idéale – Que lire de 5 à 11 ans ? » par Anne-Laure Blanc

par | 13 août 2013 | Médiathèque

Polémia - Rediffusions estivales 2013
[fancy_box]C’est l’été : Polémia va ralentir ses mises en ligne de nouveaux textes. Et en rediffuser de plus anciens avec un mot d’ordre : à bas la tiédeur ! Voici donc des textes chocs aux antipodes du politiquement correct, des réflexions de fond sans concession et à la rubrique médiathèques, des romans et des essais à redécouvrir.[/fancy_box]

« Raconte-moi une histoire ! Encore un livre juste un seul ! » A la maison, la lecture du soir est un moment de complicité partagée entre les adultes et les plus petits. Pour les enfants plus grands, c’est une fenêtre grande ouverte sur la liberté. Mais comment faire entre le fatras commercial et l’omniprésence du politiquement correct pour discerner quels livres proposer ?

Le choix est difficile car si la « littérature de jeunesse » est prolifique le pire y côtoie le meilleur.


Une sélection raisonnée de 500 livres vrais, simples et beaux

C’est tout l’intérêt du livre d’Anne-Laure Blanc, édité par TerraMare et la Fondation pour l’école : offrir un guide de littérature enfantine ; proposer aux enseignants, aux bibliothécaires, aux parents, une sélection raisonnée de 500 livres, classiques, récents ou nouveaux de qualité.

La bibliothèque idéale : que lire de 5 à 11 ans ? propose des livres à la fois vrais, simples et beaux. L’auteur a utilisé un carré magique pour effectuer sa sélection.

Un bon livre est d’abord écrit dans une belle langue ; la richesse du vocabulaire et la qualité de la syntaxe sont essentiels.

Un livre de qualité ne déconstruit pas les repères traditionnels de la société et les valeurs, il les respecte ; il vise à éveiller la conscience à des aspirations élevées.

Un beau livre est illustré avec goût… même si cette notion est éminemment subjective.

Un livre lumineux propose à l’enfant des mondes imaginaires optimistes ; c’est un livre qui forme son esprit et sa sensibilité et qui « forge » le caractère.

Des livres écrits en « bon français »

En suivant ce fil d’or, Anne-Laure Blanc propose une sélection de livres écrits en « bon français », riches en vocabulaire et joliment illustrés. Elle présente des œuvres mettant en scène des héros positifs auxquels les enfants peuvent s’identifier, des héros qui les enthousiasment, et leur donnent envie de s’élancer à leur tour dans l’aventure de la vie. L’humour et le réalisme y font bon ménage avec la poésie et le rêve.

Ainsi chemine La bibliothèque idéale.

Les plus jeunes encore en maternelle se verront proposer : de Grands Auteurs pour petits lecteurs, des Poésies et des Chansons, des Contes d’ici et d’ailleurs, Nos Amis les animaux, Aventures et Découvertes et Quelques Valeurs sûres. Pour les plus grands, d’autres rubriques apparaissent : Romans d’aventures, Romans historiques, Fantastique, Policiers, Grands Textes de l’Antiquité, Bandes dessinés. La littérature religieuse n’est pas oubliée : des livres sont proposés pour chaque cohorte d’âge.

Bien sûr, les grands classiques de la littérature enfantine : Babar, Croc Blanc ou Tom Sawyer ont toute leur place.

Le Gault et Milliau des livres pour enfants

La littérature idéologique et politique se complaît parfois dans la dénonciation de ce qui ne va pas. Rien de tel dans le livre d’Anne-Laure Blanc. De même que le guide Gault et Milliau signale les bons restaurants et dédaigne les autres, La bibliothèque idéale présente des livres qui en valent la peine. On pourra bien sûr contester tel choix ou regretter tel oubli, mais le lecteur ne perdra pas son temps à lire des critiques d’ouvrages médiocres, vulgaires ou aux illustrations agressives, voire désespérantes.

Assurément les institutrices neurasthéniques n’y trouveront pas leur compte. L’ouvrage n’est pas non plus destiné aux ronchons ni à ceux qui croient que « tout est foutu ». L’identité, ce n’est pas s’opposer aux autres. C’est d’abord être soi-même, devenir ce que l’on est, appartenir à une lignée, partager les richesses d’une civilisation, s’enrichir de foi et de croyances partagées. L’identité, c’est aussi transmettre sa culture et faire partager ses valeurs, sa morale, son esthétique à ses proches et d’abord à ses enfants et petits-enfants.

Aussi les esprits libres qui veulent voir leur lignée et leur communauté se projeter dans la grande aventure de la vie commanderont ce guide pratique.

A ce stade, qu’il nous soit permis de formuler une demande à Anne-Laure Blanc et à la Fondation pour l’école : continuer la série si brillamment commencée. Quelle Bibliothèque idéale pour les 11/15 ans ? Quels films pour les petits et pour les plus grands ? Quelles bandes dessinées et mêmeQuels jeux-vidéos ? Au travail !

Andrea Massari 
03/11/2010

Anne-Laure Blanc, Une bibliothèque idéale : que lire de 5 à 11ans ?  Editions TerraMare et Fondation pour l’école. octobre 2010, 282 p., 12€ + 3€ de port.

A commander sur: http://www.fondationpourlecole.org 
L’aventure continue sur: www.chouetteunlivre.fr

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

L’enjeu du coût gigantesque de la fraude sociale révélé par le magistrat Charles Prats

Par André Posokhow, consultant ♦ La fraude social est un phénomène majeur dont l'ampleur...

Le Général de Villiers, nouveau “chief happiness officer” du management

Par Philippe Schleiter, auteur de Management, le grand retour du réel ♦ Le Général de...

Islamisme. La France confrontée au terrorisme et aux menaces – La revue de presse de Radio Courtoisie

Par Michel Leblay et Laurent Artur du Plessis ♦ La revue de presse du Libre journal de...

Covid-19. Les données sur la surmortalité en Europe

Alors que le gouvernement français enchaîne les annonces inquiétantes sur la situation sanitaire,...

L’identité, cible de toutes les attaques

Par Laurence Maugest, essayiste ♦ Nous parlons beaucoup de souveraineté à juste raison....

Samuel Paty décapité : le réel contre la propagande

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples et La Nouvelle guerre...

Islamisme. Pour sauver la France, la nécessité d’une législation d’exception

Par Pierre Boisguilbert, journaliste spécialiste des médias et chroniqueur de politique étrangère...

I-Média n°319 – Islamisme : la prise de conscience médiatique ?

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...

Bruno Mégret sur l’islamisme : « Ce que devrait dire le président de la République »

Par Bruno Mégret, polytechnicien, haut fonctionnaire, essayiste ♦ L’horrible assassinat du...

En 2017, un livre choc avertissait des ravages de l’islamisation à l’école

Par Camille Galic, journaliste et essayiste… ♦ En 2017, dans son ouvrage Tarek, une chance...