Accueil | Géopolitique | Les 20 raisons des États-Unis d’en finir avec la Syrie

Les 20 raisons des États-Unis d’en finir avec la Syrie

Les 20 raisons des États-Unis d’en finir avec la Syrie

par | 22 avril 2018 | Géopolitique

Par El Manifiesto, média espagnol dirigé par Javier Portella ♦ Ce texte est la traduction, menée par nos confrères Metamag.fr, avec qui nous sommes en relation,  de dix-huit raisons mises en ligne par le groupe espagnol El Manifiesto.
Metamag a ajouté deux autres raisons inspirées d’ailleurs par les commentaires des lecteurs de la péninsule.


  1. En Syrie, il n’y a pas de banque centrale Rothschild.
  2. La Syrie a interdit les aliments génétiquement modifiés ainsi que leur culture et leur importation.
  3. La Syrie est le seul pays arabe qui n’a pas de dettes avec le Fonds monétaire international, ni avec la Banque mondiale, ni avec qui que ce soit d’autre.
  4. La famille Al Assad appartient à l’orientation tolérante alaouite de l’Islam.
  5. Les femmes syriennes ont les mêmes droits que les hommes en matière d’études, de santé et d’éducation.
  6. En Syrie, les femmes ne sont pas tenues de porter la burka. La charia (loi islamique) est inconstitutionnelle.
  7. La Syrie est le seul pays arabe doté d’une constitution laïque et ne tolère pas les mouvements islamistes extrémistes.
  8. Environ 10% de la population syrienne appartient à l’une des nombreuses branches chrétiennes qui ont toujours été présentes dans la vie politique et sociale.
  9. Dans les autres pays arabes, la population chrétienne n’atteint pas 1% en raison de la répression subie.
  10. La Syrie est le seul pays méditerranéen qui possède encore sa compagnie pétrolière, qu’il n’a pas voulu privatiser.
  11. La Syrie a une ouverture vers la société et la culture occidentales comme aucun autre pays arabe.
  12. Tout au long de l’histoire, cinq papes étaient d’origine syrienne. La tolérance religieuse est unique dans la région.
  13. Avant la conspiration mondialiste ou de la mondialisation, la Syrie était le seul pays pacifique de la région sans guerres ni conflits internes.
  14. La Syrie est le seul pays au monde à avoir admis des réfugiés irakiens sans aucune discrimination sociale, politique ou religieuse.
  15. Bashar Al Assad a une approbation extrêmement populaire.
  16. La Syrie possède des réserves de pétrole de 2,5 milliards de barils, dont l’exploitation est réservée aux entreprises d’État.
  17. La Syrie a osé préférer un oléoduc qui, venant d’Iran, atteindrait la Méditerranée, en rejetant un autre qui, venant du Qatar, atteindrait la Turquie.
  18. La population syrienne est bien informée et discute fréquemment de l’établissement du Nouvel Ordre Mondial.
  19. Les néo-conservateurs américains se droguent de la Prophétie d’Isaïe: «  Voici, Damas cessera d’être une ville et deviendra un tas de ruines. Abandonnés sont les villes d’Aroerb. Ils seront pour les troupeaux, pour y être jetés, et il n’y aura personne pour les effrayer. Ephraïm disparaître la force et de la souveraineté de Damas, et le reste de Aram sera comme la gloire des enfants d’Israël » .
  20. In fine, pour les néo-cons, les ultra-orthodoxes et toutes les Eglises du Septième jour qui pullulent plus que jamais dans un monde sans philosophie : « La fin des temps approche »… oui avec une telle vision eschatologique, le pire est possible.

Traduction de Michel Lhomme, pour Metamag.fr
22/04/2018

Crédit photo : Domaine public, via Wikimedia Commons

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Covid-19. Les données sur la surmortalité en Europe

Alors que le gouvernement français enchaîne les annonces inquiétantes sur la situation sanitaire,...

L’identité, cible de toutes les attaques

Par Laurence Maugest, essayiste ♦ Nous parlons beaucoup de souveraineté à juste raison....

Samuel Paty décapité : le réel contre la propagande

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples et La Nouvelle guerre...

Islamisme. Pour sauver la France, la nécessité d’une législation d’exception

Par Pierre Boisguilbert, journaliste spécialiste des médias et chroniqueur de politique étrangère...

I-Média n°319 – Islamisme : la prise de conscience médiatique ?

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...

Bruno Mégret sur l’islamisme : « Ce que devrait dire le président de la République »

Par Bruno Mégret, polytechnicien, haut fonctionnaire, essayiste ♦ L’horrible assassinat du...

En 2017, un livre choc avertissait des ravages de l’islamisation à l’école

Par Camille Galic, journaliste et essayiste… ♦ En 2017, dans son ouvrage Tarek, une chance...

Assimilation, séparation ou remigration ?

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Le prochain Forum de...

Alain de Benoist : « Trump, faute de mieux »

La date de l'élection américaine se rapproche à grands pas. Le choix entre Donald Trump et Joe...

Insécurité. Interdiction des feux d’artifice… et du bon sens ?

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples et La Nouvelle guerre...