Accueil | Société | Le fest-noz au patrimoine immatériel de l’Humanité

Le fest-noz au patrimoine immatériel de l’Humanité

Le fest-noz au patrimoine immatériel de l’Humanité

par | 9 décembre 2012 | Société

Le fest-noz (« fête de nuit » en breton) figure désormais sur la « liste représentative du patrimoine immatériel de l’Humanité ». Ainsi en a décidé hier un comité intergouvernemental de l’Unesco réuni à Paris, après s’être assuré toutefois que la vieille fête bretonne est compatible avec… les Droits de l’Homme et le développement durable ! – Novopress


Après la dentelle d’Alençon, l’équitation traditionnelle française, la tapisserie d’Aubusson, le compagnonnage ou encore « le repas gastronomique des Français », c’est maintenant au tour du fest-noz de se retrouver inscrit – à la demande de la France- au patrimoine mondial de l’Humanité. Pour appuyer cette candidature, le dossier faisait valoir que « le mouvement culturel breton a préservé cette expression d’une pratique vivante et en perpétuel renouvellement de répertoires de danse hérités avec plusieurs centaines de variantes et des milliers d’airs ».

Il était également noté que le fest-noz est caractérisé « par une grande convivialité », ce qui est indiscutable et une « très importante mixité sociale et intergénérationnelle », ce qui ne fait aucun doute. En outre, pour obtenir le précieux label, il a fallu certifier – sacrifice indispensable aux idées à la mode – que le «fest-noz ne comporte aucun aspect qui puisse entrer en contradiction avec le respect des Droits de l’Homme, le respect mutuel entre communautés, groupes et individus ou le développement durable» (sic).

Reste maintenant à inscrire au patrimoine mondial de l’Humanité l’appartenance culturelle et historique de la Loire-Atlantique à la Bretagne. Si cette idée est plus que compatible avec les Droits de l’Homme et le développement durable, elle a toutefois peu de chances d’aboutir, l’ancien maire de Nantes – et actuel Premier ministre – Jean-Marc Ayrault étant résolument hostile au rattachement du Pays nantais à la Bretagne.

Novopress.info
breizh.novopress.info/
6/12/2012

Correspondance Polémia – 9/12/2012

Crédit Photo : Marc Poppleton, via Flickr (cc)

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

De SOS Racisme à la guerre ethnique, l’antiracisme contre la France

Par Clément Martin, porte parole de Génération Identitaire ♦ L’antiracisme des années 80...

Sonia Krimi, Mounir Mahjoubi… Enrichissement racial à l’Assemblée nationale [Partie 2]

Par Maxime Jacob, diplômé de science politique, Gilet jaune et coauteur avec Fiorina Lignier du...

Black Lives Matter, indigénisme, décolonialisme… Bienvenue dans le XXIe siècle !

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples et La Nouvelle guerre...

L’idéologie « verte » comme nouvel avatar de la fracture sociale

Par Didier Beauregard, journaliste et essayiste ♦ Avec 7 villes de plus de 100 000...

I-Média n°305 – L’offensive anti-blanc se poursuit

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...

Un regard écologique sur le Covid-19 – La crise sanitaire

Par Frédéric Malaval, essayiste, auteur de Vers l’EcoHumanisme ♦ La crise du Covid-19 est...

Avia, El Guerrab, Obono, Son-Forget… Enrichissement racial à l’Assemblée nationale [Partie 1]

Par Maxime Jacob, diplômé de science politique, Gilet jaune et coauteur avec Fiorina Lignier du...

Convention Citoyenne pour le Climat… Présidentiel !

Par Pierre Lours, essayiste et romancier, auteur de La Révolte des silencieux ♦ Pierre...

Le temps maudit des colonies

Par Pierre Boisguilbert, journaliste spécialiste des médias et chroniqueur de politique étrangère...

Heureux comme un clandestin en France

Par Paul Tormenen, juriste ♦ Les Français ont des dirigeants formidables. Alors que la...