Accueil | Europe | Invasion migratoire : la Bavière préfère Orbán à Merkel !

Invasion migratoire : la Bavière préfère Orbán à Merkel !

Invasion migratoire : la Bavière préfère Orbán à Merkel !

par | 28 septembre 2015 | Europe, Géopolitique

Jean-Yves Le Gallou

♦ Il s’est passé un événement majeur le 24 septembre 2015 en Bavière. Horst Seehofer, ministre président du gouvernement bavarois, a officiellement reçu Victor Orbán.

Viktor Orán, l’homme d’Etat qui a tenté d’appliquer les Accords de Schengen (hé oui !) en contrôlant les frontières extérieures de l’Europe grâce à la construction d’un mur de protection.


En Allemagne et devant les alliés de Merkel, le premier ministre hongrois s’est présenté comme « le capitaine garde-frontières » et a fustigé « l’impérialisme moral » de Merkel.

Horst Seehofer lui a répondu qu’il n’avait « pas de critique » à faire sur la politique hongroise et que cette dernière avait gagné « le soutien du gouvernement bavarois ».

En clair : le Land le plus puissant d’Allemagne est entré en dissidence du gouvernement fédéral ; et Merkel risque de perdre le soutien des 56 députés de la CSU, alliée bavaroise de la CDU.

L’événement est d’importance : il a fait l’objet de 83.700 occurrences sur Google.

Les presses allemande et anglo-saxonne ont largement commenté l’événement – certes, d’un point de vue critique mais ils en ont parlé ! A l’heure où j’écris (dimanche 27 septembre au matin), pas un seul article français postérieur à l’événement n’était répertorié sur Google.

Les médias de propagande français ne se contentent pas de désinformer : ils ont purement et simplement cessé d’informer ; ils sont devenus autistes.

Pourtant il deviendra de plus en plus difficile de cacher l’opposition des peuples européens et de certains de leurs gouvernements à la folle politique migratoire de la troïka Merkel/Juncker/Hollande.

Jean-Yves Le Gallou
27/09/2015

Source : Boulevard Voltaire.fr

Correspondance Polémia – 28/09/2015

Image : Le leader de la CSU Horst Seehofer avec le premier ministre hongrois Viktor Orban à Munich le 24/09/2015.

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

I-Média n°314 – Deux journalistes menacées de mort par des islamistes

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...

Beaucoup de musulmans étrangers vivant en France votent islamiste

Par Paul Tormenen, juriste ♦ La France compte la plus importante communauté musulmane...

Face à l’Iran, les pays sunnites se rapprochent d’Israël grâce à Donald Trump

Par Pierre Boisguilbert, journaliste spécialiste des médias et chroniqueur de politique étrangère...

Un été meurtrier pour la macronie

Et si l’on donnait la parole aux Français ? (XXXVII) Par Michel Geoffroy, auteur de La...

Peine de mort : pour un vrai débat

Rediffusion Polémia - François Mitterrand a ouvert symboliquement sa présidence en abolissant la...

Rétablir la peine de mort : une rupture nécessaire avec l’idéologie dominante

La peine de mort frappe d’effroi par son caractère implacable et définitif. Son évocation prête...

Au pays de la peine de mort réservée aux victimes innocentes

Rediffusion Polémia - Alors qu'un sondage récent IPSOS/Sopra donne le chiffre de 55% de Français...

Face au chantage aux « valeurs de la république », pourquoi pas la sécession ?

Par Julien Dir, contributeur à Breizh-Info ♦ Julien Dir, chroniqueur et polémiste officiant...

Tensions avec la Turquie : prémices d’une Europe qui se défend ?

Par Jean-David Cattin, directeur national des Identitaires ♦ Les visées impérialistes de la...

Les Oscars gagnés par la fièvre diversitaire et inclusive

Par Jean-Pierre Pélaez, auteur dramatique, pour le site Boulevard Voltaire ♦ Le...