Bobards d'Or 2022
Accueil | Politique | Éric Zemmour sur TF1 : un guet-apens honteux

Éric Zemmour sur TF1 : un guet-apens honteux

Éric Zemmour sur TF1 : un guet-apens honteux

par | 1 décembre 2021 | Politique, Société

Par Pierre Boisguilbert ♦ La stratégie médiatique anti-Zemmour est claire et risque d’être efficace. Il s’agit de le ramener en permanence à des « dérapages » pour l’empêcher de parler de ses idées et de son programme. L’entretien qui a eu lieu sur TF1 hier soir en était un exemple caricatural.

Gilles Bouleau, journaliste exécrable

La candidature d’Éric Zemmour est arrivée en troisième sujet alors que tout le monde attendait ça. Le journaliste Gilles Bouleau a expédié le candidat.
Il n’avait qu’une hâte : que cela se termine avant que ses confrères ne puissent lui reprocher le début du commencement d’une complaisance.
Un entretien fait pour la carrière et les confrères plus que pour l’information.

D’ailleurs, alors que l’on reproche à Éric Zemmour de ne pas avoir de programme, aucune question au candidat sur sa vision. Il fallait à tout prix le ramener au doigt d’honneur, au racisme, à ses condamnations et à sa misogynie.
Excédé, le candidat, jugeant que les engagements de la chaine n’avaient pas été tenus, a traité son ex confrère de…. connard au comportement larvaire en sortant du plateau.
Et l’on ne parle plus que de ça, encore un « dérapage ».

Mais c’est sûr que TF1 avait assuré à Éric Zemmour un entretien équilibré.
Le problème, c’est que la direction n’a aucun pouvoir sur l’engagement idéologique de la rédaction et que le journaliste a tendance à faire le malin ou le redresseur de torts auprès de ses confrères, alors que tout le monde dans certaines rédactions veut se payer Zemmour et obtenir, sans danger, un brevet de résistant à la bête immonde.

Cela n’excuse pas les énervements de Zemmour qui a du mal à se contrôler, c’est la coté dangereux de son indiscutable sincérité.

Éric Zemmour à la conquête du peuple

Concernant son clip de campagne, qui se voulait sombre et gaulliste, on peut apprécier ou pas. Le message était cependant clair et il parlait au-delà de son électorat à de nombreux français. Curieusement, quelques heures plus tard on opposait à Éric Zemmour l’entrée au Panthéon de Joséphine Baker. Mais si la France c’est « Joséphine » comme l’a déclaré le président Macron, c’est aussi celle de Zemmour car Joséphine était gaulliste et assimilée.

Tout s’est donc retourné contre Zemmour avec des journalistes qui suintent de haine sur certaines chaines. Cette hostilité de caste préservant sa domination sur l’opinion par tous les moyens peut s’avérer contre-productive et finalement aider Éric Zemmour. À condition qu’il prenne de la hauteur et qu’on le laisse parler. Le temps de parole entre les candidats lui en donnera l’opportunité. S’il se relève de l’actuelle campagne médiatique, il aura passé la plus dur en attendant tout de même le meeting du Zénith. Ce meeting sera capital, raté ce serait terrible pour le candidat.

En cas de succès populaire il peut mettre en échec le système médiatique qui lui fait une guerre asymétrique.

Pierre Boisguilbert
01/12/2021

Vidéos à la une

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Michel Geoffroy : « Les Lumières sont à l’origine du chaos migratoire »

Propos recueillis par Camille Galic pour Présent du 18 janvier 2022 ♦ Dans Les Lumières et...

Joe Biden : déjà la grande dépression

Par Pierre Boisguilbert ♦ Un an après son investiture, Joe Biden est à la dérive. Même la...

Naturalisations : la machine à fabriquer des Français administratifs tourne à plein régime !

Par André Posokhow, consultant spécialiste de l'immigration ♦ En prenant en compte les...

Bernard Lugan, impérial face aux « décoloniaux »

Par Johan Hardoy ♦ En 2021, Bernard Lugan a publié Pour répondre aux « décoloniaux », aux...

De la nécessité des Bobards d’Or

Par Xavier Eman pour Présent ♦ La prestigieuse cérémonie des Bobards d'Or est organisée...

La coronafolie nous aveugle sur les manœuvres de l’oligarchie

Par Michel Geoffroy, auteur de : Le Crépuscule des Lumières, Immigration de masse. L’assimilation...

Éric Zemmour et les 500 signatures

Par Nicolas Lévine, historien, haut-fonctionnaire ♦ Le parcours du combattant des candidats...

En 2021, l’immigration clandestine vers l’UE en hausse de 57 % !

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Une déferlante :...

Parrainages : suffrage restreint contre suffrage universel

Par Pierre Boisguilbert ♦ Notre démocratie est fondée sur le suffrage universel. C’est...

« Fascisme » : retour sur un terme en vogue

Par Johan Hardoy ♦ Une mise au point sémantique de bon aloi : Fascisme, histoire d'un...