La boutique en ligne de l'Institut Iliade
Accueil | Politique | Éric Zemmour sur TF1 : un guet-apens honteux

Éric Zemmour sur TF1 : un guet-apens honteux

Éric Zemmour sur TF1 : un guet-apens honteux

par | 1 décembre 2021 | Politique, Société

Par Pierre Boisguilbert ♦ La stratégie médiatique anti-Zemmour est claire et risque d’être efficace. Il s’agit de le ramener en permanence à des « dérapages » pour l’empêcher de parler de ses idées et de son programme. L’entretien qui a eu lieu sur TF1 hier soir en était un exemple caricatural.

Gilles Bouleau, journaliste exécrable

La candidature d’Éric Zemmour est arrivée en troisième sujet alors que tout le monde attendait ça. Le journaliste Gilles Bouleau a expédié le candidat.
Il n’avait qu’une hâte : que cela se termine avant que ses confrères ne puissent lui reprocher le début du commencement d’une complaisance.
Un entretien fait pour la carrière et les confrères plus que pour l’information.

D’ailleurs, alors que l’on reproche à Éric Zemmour de ne pas avoir de programme, aucune question au candidat sur sa vision. Il fallait à tout prix le ramener au doigt d’honneur, au racisme, à ses condamnations et à sa misogynie.
Excédé, le candidat, jugeant que les engagements de la chaine n’avaient pas été tenus, a traité son ex confrère de…. connard au comportement larvaire en sortant du plateau.
Et l’on ne parle plus que de ça, encore un « dérapage ».

Mais c’est sûr que TF1 avait assuré à Éric Zemmour un entretien équilibré.
Le problème, c’est que la direction n’a aucun pouvoir sur l’engagement idéologique de la rédaction et que le journaliste a tendance à faire le malin ou le redresseur de torts auprès de ses confrères, alors que tout le monde dans certaines rédactions veut se payer Zemmour et obtenir, sans danger, un brevet de résistant à la bête immonde.

Cela n’excuse pas les énervements de Zemmour qui a du mal à se contrôler, c’est la coté dangereux de son indiscutable sincérité.

Éric Zemmour à la conquête du peuple

Concernant son clip de campagne, qui se voulait sombre et gaulliste, on peut apprécier ou pas. Le message était cependant clair et il parlait au-delà de son électorat à de nombreux français. Curieusement, quelques heures plus tard on opposait à Éric Zemmour l’entrée au Panthéon de Joséphine Baker. Mais si la France c’est « Joséphine » comme l’a déclaré le président Macron, c’est aussi celle de Zemmour car Joséphine était gaulliste et assimilée.

Tout s’est donc retourné contre Zemmour avec des journalistes qui suintent de haine sur certaines chaines. Cette hostilité de caste préservant sa domination sur l’opinion par tous les moyens peut s’avérer contre-productive et finalement aider Éric Zemmour. À condition qu’il prenne de la hauteur et qu’on le laisse parler. Le temps de parole entre les candidats lui en donnera l’opportunité. S’il se relève de l’actuelle campagne médiatique, il aura passé la plus dur en attendant tout de même le meeting du Zénith. Ce meeting sera capital, raté ce serait terrible pour le candidat.

En cas de succès populaire il peut mettre en échec le système médiatique qui lui fait une guerre asymétrique.

Pierre Boisguilbert
01/12/2021

La boutique en ligne de l'Institut Iliade

Vidéos à la une

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Réchauffement climatique – Enquête sur une manipulation mondiale

Par Johan Hardoy ♦ Alban d'Arguin – qui a notamment publié Éoliennes : un scandale d’État –...

Le délitement du cérémonial

Polémia prend ses quartiers d’été, tout en gardant un œil attentif sur l’actualité. En attendant...

Ukraine : qui ment, et pourquoi ?

Par Camille Galic, journaliste et essayiste ♦ Qualifiée de « propagandiste de Poutine » par...

« En Allemagne, le Grand Remplacement avance ! » – Entretien avec Thilo Sarrazin

Polémia prend ses quartiers d’été, tout en gardant un œil attentif sur l’actualité. En attendant...

Face au Grand Remplacement, l’exode blanc ?

Polémia prend ses quartiers d’été, tout en gardant un œil attentif sur l’actualité. En attendant...

Darmanin ministre de l’Intérieur ? Non, juste une pagnolade…

Par Jean-Yves Le Gallou, président de la Fondation Polémia ♦ Dans un texte au vitriol...

Mots gaulois et mots arabes, halte aux mensonges !

Polémia prend ses quartiers d’été, tout en gardant un œil attentif sur l’actualité. En attendant...

Les 12 mensonges du GIEC sur le climat

Polémia prend ses quartiers d’été, tout en gardant un œil attentif sur l’actualité. En attendant...

Vers un effondrement généralisé en France ? Constats et solutions [Dossier]

Par André-Victor Robert, haut fonctionnaire ♦ Polémia vous propose aujourd'hui un dossier...

La France de Macron, une dictature post-démocratique

Polémia prend ses quartiers d’été, tout en gardant un œil attentif sur l’actualité. En attendant...