Accueil | Politique | Emmanuel Macron à Marseille : le tribut

Emmanuel Macron à Marseille : le tribut

Emmanuel Macron à Marseille : le tribut

par | 6 septembre 2021 | Politique

Par le Conseil national de la résistance européenne, présidé par Renaud Camus ♦ Nous partageons avec nos lecteurs ce communiqué du CNRE sur la visite récente d’Emmanuel Macron à Marseille.
Polémia

 

Le président de la République se rend à Marseille pour trois jours, comme pour un voyage officiel dans un pays étranger. Début de campagne électorale oblige, il apporte le tribut, et se targue des millions d’euros qu’il vient déposer en guise d’hommages et de réparations aux Quartiers Nord. Il n’est plus question que de la ville occupante, la ville indigène a disparu, on dira qu’elle n’a jamais existé.

C’est l’occasion pour l’ensemble du Bloc Négationniste-Génocidaire et de sa presse, la Presse, de rivaliser d’ingéniosité et d’intelligence pour expliquer l’état lamentable de ce qui demeure, officiellement, “la deuxième ville de France”, insiste-t-on. Ces explications ont un point commun : elles tournent toutes à n’en plus finir, en l’évitant soigneusement, autour du gouffre herméneutique central, d’où l’on entend à peine monter les cris de la vérité : la colonisation, le changement de peuple et de civilisation, le Grand Remplacement, le génocide par substitution.

C’est l’ablation de la race dans les discours, il y a un demi-siècle, qui rend le monde et la cité phocéenne inintelligibles, insaisissables au moins par la parole publique, ainsi que l’exige le négationnisme génocidaire, qui ne veut pas que son crime soit nommé. Ainsi l’occupant et la collaboration mettent en avant que tout est sale, délabré, vétuste, là où il demeure ; que la violence y est partout et la prospérité nulle part. Leur explication à cela, c’est l’abandon où, d’après lui, il est tenu, malgré les centaines de millions en vain déversés sur lui chaque année depuis des lustres. Plus éclairants seraient sans nulle doute la substitution ethnique, le passage d’une civilisation à une ou plusieurs autres, l’ingouvernabilité des ressortissants de celles qui s’installent, leur détestation de celle qu’ils remplacent, leur incivisme, leur haine d’eux-mêmes et des traditions indigènes, leur mépris des vaincus livrés.

Communiqué du CNRE
06/09/2021

Source : CNRE

Crédit photo : kbxxus [CC BY-SA 2.0]

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Les diabolisés… sont majoritaires ! – Nicolas Faure [Forum de la Dissidence 2021]

Le samedi 27 novembre 2021, le VIIe Forum de la Dissidence, organisé par Polémia, s'est tenu dans...

La « Bibliothèque littéraire du jeune Européen » par Alain de Benoist et Guillaume Travers

Entretien réalisé par Éléments ♦ Difficile de transporter une bibliothèque avec soi. C’est...

Enfants masqués à l’école : lâcheté générale !

Par Claude Meunier-Berthelot, enseignante, essayiste ♦ L'hystérie sanitaire autour du...

Éric Zemmour sur TF1 : un guet-apens honteux

Par Pierre Boisguilbert ♦ La stratégie médiatique anti-Zemmour est claire et risque d’être...

Noyade de 27 migrants dans la Manche : la solution australienne

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Le 24 novembre,...

Institut Iliade. « Un manifeste pour susciter le réveil des Européens de souche »

Entretien avec Guillaume Travers, professeur d'économie, collaborateur de la revue Éléments et...

Vaccination des enfants : halte à la folie !

Par Nicolas Faure, animateur du média Sunrise ♦ Alors que l’hystérie sanitaire semble...

Idéologie « woke » et rhétorique du « privilège blanc » : vers un climat pré-génocidaire ?

Entretien avec Georges Guiscard, réalisé par Présent ♦ Privilège blanc, racisme systémique,...

Immigration. La religion des droits de l’homme est-elle en train de vaciller ?

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Depuis quelques mois,...

Inscrire la préférence nationale et civilisationnelle dans la Constitution, la proposition de Jean-Yves Le Gallou

Entretien avec Jean-Yves Le Gallou, président de la Fondation Polémia, réalisé par Breizh-Info...