Articles

Conférence BIOS à Lille le 9 mars : L'Europe, une civilisation politique ?

Conférence à Lille le 9 mars : L’Europe, une civilisation politique ?

Par Laurent Hocq, directeur des éditions BIOS ♦ Les éditions BIOS organisent un cycle de conférences européennes dont la première se tiendra à Lille le 9 Mars 2018 et aura pour thème : Europe, une civilisation politique ? Cette version lilloise accueillera quatre conférenciers internationaux : Robert steuckers, Tomislav Sunic, Iurie Rosca et Alessandro Sansoni.


L’aube d’une nouvelle révolution conservatrice européenne ?

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle révolution conservatrice et les peuples européens cherchent les incarnations politiques que de nouvelles formes organisationnelles pourraient prendre. D’un bio-conservatisme aux nécessités localistes en passant par les luttes contre tout les déracinements face aux vastes équilibres politiques des migrations à redessiner, les sujets que nous devons aborder pour ce XXIe siècle sont vitaux pour les européens et notre persistance historique.

Ces nouvelles formes politiques du XXIe siècle en sont encore à leurs balbutiements. De nouveaux cycles s’ouvrent, les « résistances progressistes » sont au bord de l’asphyxie et un nombre croissant de catastrophes convergent à l’horizon des années 2030 – 2050.

Dans notre première conférence du 9 Mars 2018 à Lille, nous nous poserons la question suivante : Sommes-nous une civilisation politique ? Pour cela, nous invitons Robert Steuckers, historien et géopolitologue, qui vient de publier aux Editions BIOS un véritable guide de survie culturelle pour les Européens. Robert Steuckers nous parlera de la civilisation européenne, de ses origines (souvent méconnues du grand public ou des « experts ») et développera sa pensée autour de formes possibles d’un renouveau conservateur pan-européen.

Iurie Rosca exposera la situation d’un pays dont on parle peu en Europe occidentale mais qui est un pivot stratégique dans les relations entre la partie occidentale de l’Europe et sa partie orientale. La Moldavie, véritable virgule géo-stratégique. Incomprise, toute virgule peut changer le cours d’une Europe en réécriture.

Les « résistances progressistes » à l’oeuvre au sein de l’Union Européenne se fondent-elles trop sur une domination des relations transatlantiques ? Tomislav Sunic décodera les ressorts d’un recentrage possible des institutions de l’UE et de ses « Fake News » en proposant une grille d’analyse et de lecture des forces en présence, de leurs ambitions et des possibles axes de ruptures entre lobbies et institutions.

Enfin, le 4 mars 2018, l’Italie connaitra-t-elle une nouvelle respiration conservatrice ?

Alessandro Sansoni analysera les résultats obtenus par les nouvelles alliances conservatrices italiennes, prémisses possibles au renouveau démocratique en Europe lors des futures échéances européennes de 2019.

Les intervenants

Robert Steuckers : Essayiste et militant politique belge est né 1956 à Uccle. Proche de la Nouvelle Droite, il a été le théoricien de la révolution conservatrice de la « Nouvelle Droite ». Il quitte le GRECE en 1993, pour créer Synergies européennes, où il défend les thèses d’un nationalisme anticapitaliste pan-européen. Biographie. Il est l’auteur de nombreux ouvrages de référence, notamment sur la Révolution Conservatrice et sur la civilisation Européenne dans lesquels il sacre l’importance de la géopolitique et des sciences juridiques, savoirs qui sont de première nécessité pour suggérer une organisation politique concrète de l’espace culturel européen.

Iurie Roşca, Chişinău : Journaliste et homme politique Moldave, Iurie est né en 1961. Vice-premier ministre de juin à septembre 2009. Vice-président du Parlement de mars 2005 à mai 2009. Iurie Roşca est diplômé en 1984 de la faculté de journalisme de l’Université d’État de Moldavie. Il a ensuite travaillé comme correspondant pour le journal Tinerimea Mol-dovei (La jeunesse de Moldavie), reporter pour la télévision nationale de Moldavie et conservateur de haut niveau au musée de la littérature Dimitrie Cantemir à Chişinău. En 1989 est l’un des fondateurs du Front populaire de Moldavie.

Tomislav Sunic, Zagreb : Tomislav est écrivain et traducteur américano-croate, ancien professeur en science politique et ancien diplomate, né à Zagreb, en Croatie, en 1953. Il est l’auteur de nombreux ouvrages disponibles en Américain, Croate et en Français. Biographie // En 2009, Tomislav Sunić commença à diffuser une émission radio sur le réseau Voice of Reason. La première émission « The New Nationalist Perspective » eut lieu en juin 2016. Les sujets les plus abordés sont la culture, le nationalisme et la politique. La pensée de Sunić a été décrite comme « dans la continuité du GRECE d’Alain de Benoist », et qu’elle «s’adresse au monde moderne de l’hyper-progressisme, le capitalisme mondialisé et la crise de la civilisation indo-européenne dont nous avons hérités ».

Alessandro Sansoni, Naples : Alessandro est né en 1976 est journaliste et membre de l’ordre national des journalistes italiens. Il est diplômé en philosophie et a obtenu un doctorat en histoire sur l’histoire économique des années 400. Biographie. Il a collaboré avec la chaire d’Histoire Médiévale au Département d’Histoire de la Faculté de Lettres et de Philosophie de l’Université de Naples Federico II. Journaliste politique, il traite de sujet nationaux et internationaux, d’économie et de culture. Il a conçu et dirige “Fuori dal Coro”, diffusé chaque semaine sur le circuit de Julie Italia. Il préside l’association MODAVI avec laquelle il a donné vie au Centre de Documentation contre la Camorra aux “Journalistes contre la camorra”.

Laurent Hocq
06/03/2018

Source : Editions BIOS

Crédit photo : Editions BIOS