Accueil | Politique | [Bobards d’Or] Quinze conseils amicaux aux journalistes, par Jean-Yves Le Gallou

[Bobards d’Or] Quinze conseils amicaux aux journalistes, par Jean-Yves Le Gallou

[Bobards d’Or] Quinze conseils amicaux aux journalistes, par Jean-Yves Le Gallou

par | 21 mars 2018 | Politique

Par Jean-Yves Le Gallou, président de Polémia ♦ Lundi 12 mars dernier, Jean-Yves Le Gallou n’a pas manqué de conclure la cérémonie des Bobards d’Or 2018 en apostrophant les journalistes afin de leur offrir quinze conseils. L’objectif : tenter de les ramener sur le droit chemin.


Chers Amis jour­na­listes,

Je sais que vous souf­frez. Votre pro­fes­sion est sou­vent décon­si­dé­rée. Vous déplo­rez ce que vous appe­lez le « désa­mour envers les médias ». Sans par­ler de ceux qui pra­tiquent l’amour vache en vous affu­blant du sobri­quet de « jour­na­leux », de « jour­na­lope » voire de « jour­na­pute ». Et ce n’est rien à côté de Mélen­chon pour qui « la haine des médias et de ceux qui les animent est juste et saine ».

Un peu inquiétant pour vous tout de même que, de Marine Le Pen à Mélen­chon en pas­sant désor­mais par Wau­quiez, trois grandes for­ma­tions poli­tiques vous cri­tiquent. Le par­ti des médias, le PDM, appa­raît désor­mais comme le par­ti de Macron. Mais celui-ci vous méprise : il traite avec vos patrons, les oli­garques mil­liar­daires, pas avec les traine-savates des salles de rédac­tion.

C’est tout à fait regret­table. Il vous faut redres­ser l’image de votre pro­fes­sion. C’est dans cet esprit posi­tif et pro­gres­siste que je me per­mets de vous adres­ser ces quelques conseils :

  • Pour com­men­cer, faites un petit exer­cice d’introspection. Posez-vous la ques­tion : quel est mon métier ? Infor­ma­teur ou pro­pa­gan­diste ? Suis-je indé­pen­dant de mon patron ? Des gens qui me four­nissent des ménages, ces contri­bu­tions qui me rap­portent beau­coup pour peu de tra­vail ? Des appor­teurs de publi­ci­té qui font vivre mon média ? Des groupes de pres­sion qui font ou défont les car­rières et les répu­ta­tions ? Suis-je un contre-pou­voir ou un ins­tru­ment du pou­voir ? Que fais-je pour étendre mes marges de liber­té ?
  • Gar­dez en toute chose l’esprit cri­tique ! Ne pre­nez pas pour argent comp­tant la vul­gate mon­dia­liste, immi­gra­tion­niste et pro­gres­siste de votre pro­fes­sion. Ni la com des gou­ver­ne­ments et des entre­prises, encore moins celle des asso­cia­tions pré­ten­du­ment huma­ni­taires qui ne sont sou­vent que les faux nez d’intérêts par­ti­cu­liers et de puis­sances étran­gères.
  • Dites-vous que dans une guerre ou un conflit il n’y a pas d’un côté les gen­tils et les méchants : les gen­tils ukrai­niens et les méchants russes, l’odieux gou­ver­ne­ment syrien et les doux « rebelles modé­rés », les vilains boud­dhistes bir­mans et les déli­cats musul­mans rohin­gyas. Essayez plu­tôt de com­prendre les points de vue oppo­sés, allez sur place, ren­con­trez les dif­fé­rents pro­ta­go­nistes. Et ren­dez compte de la com­plexi­té des faits.
  • Méfiez-vous des bobards de guerre que vous ado­rez pour­tant relayer : ah les char­niers de Timi­soa­ra, ah cette méchante sol­da­tesque ira­kienne débran­chant les cou­veuses de Koweït City, et ces Serbes cruels per­sé­cu­tant ces pai­sibles Alba­nais du Kos­so­vo-Méto­chie, et que dire des ter­ribles armes de des­truc­tion mas­sive de Sad­dam Hus­sein.
  • Essayez de tirer la leçon des expé­riences men­son­gères pré­cé­dentes : pas sûr que le gou­ver­ne­ment syrien n’ait jamais uti­li­sé des armes chi­miques, pas cer­tain que tout ce qu’on nous raconte aujourd’hui sur l’Iran soit exact. Et même sur la Corée du nord : sa délé­ga­tion aux jeux olym­pique a été conduite par une chan­teuse dont les médias fran­çais et occi­den­taux nous avaient dit en 2013  qu’elle avait été… fusillée !
  • Gar­dez-vous des embal­le­ments média­tiques. Véri­fiez les faits et les infor­ma­tions avant de les relayer. Sur­tout si leur orien­ta­tion est poli­ti­que­ment cor­recte. Chaque année nous dénon­çons un « bobard total » celui que toute le presse a repris : 10 ans de bobards pour le meurtre de Jean-Claude Irvoas en 2005, meurtre, camou­flé dans un pre­mier temps, attri­bué dans un deuxième temps  à des Euro­péens (sic) ; bobard par déla­tion géné­rale d’un inno­cent lors de la fausse affaire de « l’ophtalmo raciste » ; bobard total aus­si lorsque le ter­ro­riste de Tou­louse fut pré­sen­té comme « Euro­péen aux yeux bleus »  alors qu’il s’agissait de Moha­med Mérah. Les médias sont encore en état de réci­dive men­son­gère en 2013 lorsqu’ils évoquent d’extrême droite à pro­pos du tireur de BFMTV et Libé­ra­tion : en fait un « anti­fa » du nom d’Abdelhakim Dekhar. Cha­peau les Sher­lock Holmes ! Bobard non moins total pour Théo­dore Lusa­ka, Théo, ce Congo­lais pré­ten­du­ment vic­time d’un viol poli­cier ; une accu­sa­tion relayée par toute la presse mais par­fai­te­ment men­son­gère comme l’a très vite éta­bli un rap­port de l’IGPN fon­dé sur l’analyse des images de la vidéo sur­veillance.
  • Quand vous vous trom­pez, assu­mez ! Ne chan­gez pas de manière orwel­lienne votre texte pour cacher votre bobard. Ayez le cou­rage de recon­naitre votre erreur, de vous excu­ser, de faire paraitre un erra­tum. Et de manière visible. Cela vous ne le faites jamais. Pour­quoi un tel silence sinon pour pou­voir conti­nuer à bobar­der ?
  • Évi­tez de hur­ler avec les loups, ne recou­rez pas à l’insulte, faites preuve de curio­si­té, voire d’empathie, pour tous, y com­pris pour ceux que le sys­tème « dia­bo­lise ». N’oubliez pas qu’eux aus­si ont droit à la pré­somp­tion d’innocence et à une infor­ma­tion équi­table. Accor­dez la même sur­face à un démen­ti qu’à une infor­ma­tion fausse, à une relaxe qu’à des pour­suites judi­ciaires.
  • Res­pec­tez un prin­cipe de pro­por­tion­na­li­té entre le fait géné­ra­teur d’une infor­ma­tion et sa cou­ver­ture média­tique. Évi­tez de par­ler davan­tage d’une contre-mani­fes­ta­tion que de la mani­fes­ta­tion qui l’a sus­ci­tée. Ne pla­cez pas sur le même plan un hap­pe­ning mobi­li­sant 5 Femen et une mani­fes­ta­tion ras­sem­blant des dizaines de mil­liers de per­sonnes.
  • Res­pec­tez les règles de l’arithmétique et de la dyna­mique des fluides. N’abusez pas du bobard cal­cu­lette. La même salle ne peut conte­nir 1000 per­sonnes quand elle réunit des gens mal pen­sants et 10 000 lorsque ce sont vos amis ou vos bailleurs qui l’occupent. La même place, le même bou­le­vard, la même ave­nue ne change pas de sur­face selon que la Gay pride ou la LMPT l’occupe.
  • Évi­tez le deux poids, deux mesures. Je vous donne juste un exemple. Le Média de Mélen­chon a eu droit à 1000 ou 10 000 fois plus de bruit média­tique que TV Liber­tés. Mais le rap­port d’audience – selon les sta­tis­tiques publiques de You­Tube — est de un à 5, voire de 1 à 10 entre les deux et qui plus est au béné­fice de TV Liber­tés ! Cette énorme dis­pro­por­tion, cette dif­fé­rence de trai­te­ment vous l’expliquez com­ment ? Oui, sérieu­se­ment, com­ment ? Ma ques­tion ne vaut pas que pour Libé ou Le Monde, elle vaut aus­si pour Le Figa­ro. Quel sens don­nez-vous au mot « infor­ma­tion ».
  • Méfiez-vous de l’AFP. Je sais, vous appre­nez dans les écoles de jour­na­lisme à prendre pour parole d’évangile les dépêches de l’AFP. Vous avez tort, l’AFP est une usine à bobards. Prix du jury 2018. Déjà titu­laire du bobard d’or 2015. Quand nous avons vou­lu remettre le tro­phée à ses diri­geants nous nous sommes heur­tés à un cor­don de CRS : la pré­fec­ture de police avait dépê­ché ses troupes pour pro­té­ger la police de la pen­sée ! L’AFP est une offi­cine d’information vicieuse. Méfiez-vous des titres, ils ne sont pas tou­jours conformes au conte­nu de l’article. Méfiez-vous des amal­games. Méfiez-vous des asso­cia­tions d’idées. Méfiez-vous du tem­po des dépêches : leur enchaî­ne­ment sert, selon les cas, à valo­ri­ser ou déni­grer un point de vue ou un évé­ne­ment.
  • Médi­tez la para­bole de la paille et de la poutre : la mode est au « fact che­cking », au contrôle des faits. Mais plu­tôt que de cri­ti­quer les hommes poli­tiques ou les médias alter­na­tifs qui ne vous plaisent pas, vous feriez mieux de balayer devant votre porte : d’éviter de pipeau­ter et de recon­naitre vos erreurs. C’est d’abord l’information de vos médias, amis jour­na­listes, qui a besoin d’un contrôle qualité/véracité. Accep­tez la concur­rence des médias alter­na­tifs. Ne cher­chez pas à impo­ser le mono­pole des médias offi­ciels.
  • Tout cela bien sûr est dif­fi­cile. Soyez cou­ra­geux. Tra­vaillez pour véri­fier vos infor­ma­tions et celles de l’AFP. Tra­vaillez pour recueillir des points de vue dif­fé­rents. Et pour éclai­rer — et non ahu­rir — ceux qui vous suivent.
  • Oui, tout cela est dif­fi­cile. Car plus vous tra­vaille­rez, plus vous décou­vri­rez ce que les puis­sants cherchent à cacher. Il vous fau­dra vous battre pour impo­ser les sujets dif­fi­ciles au lieu de vous abri­ter der­rière cette for­mule facile que j’ai sou­vent enten­due : « Com­pre­nez-moi, j’ai des enfants à nour­rir ». N’ayez pas peur.

Jean-Yves Le Gal­lou
Pré­sident de Polé­mia

Source : Site des Bobards d’Or

Crédit photo : Bobards d’Or

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

En 2017, un livre choc avertissait des ravages de l’islamisation à l’école

Par Camille Galic, journaliste et essayiste… ♦ En 2017, dans son ouvrage Tarek, une chance...

Assimilation, séparation ou remigration ?

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Le prochain Forum de...

Alain de Benoist : « Trump, faute de mieux »

La date de l'élection américaine se rapproche à grands pas. Le choix entre Donald Trump et Joe...

Insécurité. Interdiction des feux d’artifice… et du bon sens ?

Par Michel Geoffroy, auteur de La Super-classe mondiale contre les peuples et La Nouvelle guerre...

I-Média n°318 – Couvre-feu : les journalistes au garde-à-vous

Comme chaque semaine, I-Média décrypte l’actualité médiatique en déconstruisant le discours...

Covid-19. Le point sur la situation du Général Delawarde – Octobre 2020

Par le Général (2S) Dominique Delawarde – Ancien chef « Situation-Renseignement-Guerre...

États-Unis. Les enjeux énormes de l’élection présidentielle américaine

Par Michel Leblay, patron d’émission à Radio Courtoisie ♦ Encore plus que celle de 2016,...

Sophie Pétronin : le retour de la convertie

Par Pierre Boisguilbert, journaliste spécialiste des médias et chroniqueur de politique étrangère...

Quand la radio publique appelle à la censure

Par Mathieu Bock-Côté, sociologue et essayiste ♦ La diversité idéologique est complètement...

Jean-Yves Le Gallou : « Face à la diabolisation, ne pas céder, ne pas plier le genou ! »

Découvrez ci-dessous l'entretien accordé par Jean-Yves Le Gallou à Breizh-Info à l'occasion de la...