Accueil | Politique | Antisémitisme et diabolisation : la vraie ligne rouge, c’est l’immigration

Antisémitisme et diabolisation : la vraie ligne rouge, c’est l’immigration

Antisémitisme et diabolisation : la vraie ligne rouge, c’est l’immigration

par | 5 juillet 2024 | Politique, Société

Antisémitisme et diabolisation : la vraie ligne rouge, c’est l’immigration

Alors que l’hystérie politico-médiatique se déchaîne contre le Rassemblement national avec une virulence qu’on n’avait pas vue depuis 2002 (et pour cause !), les macronistes et même des membres des Républicains se retrouvent alliés avec le Nouveau Front Populaire et La France Insoumise… malgré le fait que plusieurs membres de ce parti aient tenu des propos ou publié des contenus bien plus antisémites que toutes les sorties de Jean-Marie Le Pen à l’époque. Pour Jean-Yves Le Gallou, c’est la preuve que l’antisémitisme n’est finalement qu’un prétexte à la diabolisation…

La critique interdite de l’immigration

On a longtemps cru ou fait croire que c’était l’antisémitisme présumé du Front national et de Jean-Marie Le Pen qui était à l’origine de leur diabolisation et du cordon sanitaire. On sait aujourd’hui qu’il n’en est rien.

L’accusation indéfiniment répétée d’antisémitisme n’était qu’un prétexte commode pour interdire toute expression critique sur l’immigration.
Le nouveau cordon sanitaire formé au soir du 23 juin en est la preuve. Il associe en effet au dispositif La France Insoumise, une formation qui a fait son miel électoral aux élections européennes dans les banlieues de l’immigration, sur fond d’islamisme, de keffieh palestinien et d’antisémitisme.
Mais là : « No problem ! » Melenchon est bienvenue au « Front républicain » (sic).

Empêcher le peuple de s’exprimer

On aurait pu s’en douter: le double standard est de règle dans les médias.
Ce n’est pas nouveau : le britannique Enoch Powell avait été diabolisé dès 1968 (!), juste pour avoir dénoncé les dangers de l’immigration. Et seulement pour cela.

[Vidéo] Il y a 50 ans, la prophétie d’Enoch Powell sur les ravages de l’immigration

La diabolisation est tout simplement une technique de manipulation de l’opinion pour empêcher le peuple de s’exprimer. Et permettre aux oligarques mondialistes et « libréchangistes » de se maintenir en place avec la complicité des parasites syndicaux, associatifs et médiatiques de la gauche.

N’oublions pas que c’est le diabolisateur, non le diabolisé qui est le maître de la diabolisation. Le diabolisé ne doit pas d’excuser mais « contre-diaboliser » !

Et avec l’alliance de la carpe mélenchoniste et du lapin macroniste, ce n’est pas la matière qui manque. Les Français doivent refuser d’être pris en tenaille entre les ravis de la mondialisation et les profiteurs de la redistribution.

Jean-Yves Le Gallou
05/07/2024

Jean-Yves Le Gallou

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Je fais un donSoutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Voir aussi

Fight ! La France cherche un Trump, désespérément

Fight ! La France cherche un Trump, désespérément

L’image a fait la une du magazine Time et le tour du monde par la même occasion. On y voit Donald Trump se relevant de son attentat, le visage en sang et levant le poing en signe de défi, sur fond de bannière étoilée. L’image est un chef-d’œuvre du genre, mais elle...

J’accuse l’oligarchie

J’accuse l’oligarchie

Polémia prend ses quartiers d’été, tout en gardant un œil attentif sur l’actualité. En attendant la rentrée, en plus des articles inédits que nous continuons à publier, retour sur les articles les plus consultés et les plus appréciés sur Polémia. « J’accuse...