Bobards d'Or 2023
Accueil | Politique | 2023 : l’urgence du combat – Vœux de Jean-Yves Le Gallou

2023 : l’urgence du combat – Vœux de Jean-Yves Le Gallou

2023 : l’urgence du combat – Vœux de Jean-Yves Le Gallou

par | 4 janvier 2023 | Politique, Société

Par Jean-Yves Le Gallou, président de la fondation Polémia

Je vous souhaite à tous une excellente année 2023. Cette année qui se présente à nous s’annonce potentiellement explosive. À la fois car la situation empire chaque jour un peu plus, rendant notre action toujours plus urgente, mais aussi car il se pourrait bien que les « élites » commencent à comprendre que leur politique des dernières décennies était erronée.

Premièrement, l’urgence. La France – et avec elle toute l’Europe de l’Ouest – est confrontée à une situation presque désespérée. Pour rappel, en 2019 – date des dernières données globalement correctes du dépistage de la drépanocytose –, approximativement 41 % des nouveau-nés en France métropolitaine étaient extra-européens.
Si tout n’est pas perdu pour la France, le pays est donc quand même en situation d’urgence absolue.
En 2023 plus que jamais, le combat est donc nécessaire.

Deuxièmement, l’éveil possible des « élites ». S’il est nécessaire de parler à la « France périphérique » et de ne pas sombrer dans l’élitisme pur, force est de constater que les grands changements historiques ont très rarement été impulsés et conduits par le peuple. Qu’on apprécie cela ou pas, les « élites » doivent être visées par nos actions politiques car sans elles, peu de chance de victoire finale. Et, justement, il existe des signes d’un frémissement au sein des « élites » françaises sur des sujets vitaux. Prenons l’exemple du nucléaire, violemment critiqué pendant des décennies au profit de l’éolien et du solaire ce savoir-faire technologique et industriel français vit un retour en grâce inespéré alors que la menace d’une crise énergétique plane sur l’Europe. Le mirage des éoliennes et des panneaux solaires s’évanouit.
Certes, nous sommes encore loin d’un réveil sur un plan encore plus vital : celui de l’identité et de l’immigration. Mais c’est un signe que les « élites » commencent à comprendre que les positions idéologiques promues par la gauche sur de nombreux sujets ne sont peut-être pas aussi pertinentes qu’il leur semblait il y a encore quelques mois. C’est aussi le cas s’agissant des questions d’instruction et de transmission où plus personne ne doute de la faillite des politiques publiques.
J’ai écho, autour de moi, de plusieurs signaux faibles en ce sens. Il semble qu’une petite partie – pour le moment – de ceux qui nous dirigent pourraient bien se réveiller sur certains sujets essentiels.

Alors, même si la situation nous semble parfois presque perdue, il est possible que le retour du réel rende possible un retour de bâton et des succès inespérés. À nous de tout faire pour créer les conditions de ce succès.

Bonne année 2023, une année que je vous souhaite pleine de combats et de victoires.

Jean-Yves Le Gallou
04/01/2023

Jean-Yves Le Gallou
La boutique en ligne de l'Institut Iliade

Vidéos à la une

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.