Articles

Syrie : 110.371 morts dont 45.478 soldats de l’armée régulière

Print Friendly

On cite régulièrement le chiffre de 110.371 morts depuis le début de la révolte en Syrie le 15 mars 2011. Or d’où provient ce chiffre ? De l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), basé à Londres, financé par plusieurs Etats et particulièrement par l’Union européenne. Il est notoirement connu comme étant une organisation anti-Assad. D’ailleurs elle donnait le 1er septembre,  quelques précisions stupéfiantes : au total c’est 45.478 combattants loyalistes qui auraient été tués depuis le début du conflit.
Vous avez bien lu : 45.478 combattants loyalistes.
D’une part, cela voudrait dire que depuis le 15 mars 2011 qui marque le début de la révolte, il y aurait eu en moyenne plus de 15 soldats et miliciens gouvernementaux tués chaque jour.
Cela signifie aussi que ces morts représenteraient près de la moitié des victimes de la guerre !
Le nombre de « soldats de Bachar » tués serait ainsi nettement supérieur au nombre de civils tués, sans compter les rebelles armés et combattants.
D’autre part, l’armée légaliste syrienne étant essentiellement composée de conscrits, c’est-à-dire de citoyens qui défendent leur pays, leurs institutions et leur gouvernement, on peut dire que l’armée est indissociable du peuple syrien.
Polémia – 17/09/2013.