Articles

Brexit

Les assauts américains contre la souveraineté britannique

Print Friendly

Dr. Paul Craig Roberts, président de l’Institute for Political Economy, journaliste, écrivain et universitaire américain, ancien membre de l’administration américaine.

♦ Les élites à Washington croient que le peuple britannique devrait servir l’intérêt de Washington et non le leur. À cette fin, le président Obama a été envoyé à Londres pour souligner que le Royaume-Uni doit rester dans l’UE.

Est-ce que vous vous demandez pourquoi il est important pour Washington que le peuple britannique renonce à sa souveraineté nationale pour l’Union européenne? Sinon, vous devriez.


Il est plus facile et moins coûteux pour Washington de contrôler le gouvernement de l’UE, que de contrôler 28 gouvernements séparés. Par exemple, si Washington veut ouvrir l’Europe à Monsanto, il est plus facile pour Washington de corrompre un gouvernement de l’UE, que de faire face aux 28 gouvernements, d’autant plus que la Commission européenne n’est pas responsable devant les peuples européens, alors que les populations individuelles des pays doivent faire connaître leurs objections à leurs gouvernements nationaux. L’UE peut ouvrir la porte à Monsanto sans en endosser la responsabilité.

Ensuite, il y a la prise en compte de l’Otan, qui est la couverture pour les crimes de guerre de Washington. Sans cette couverture, on verrait probablement fleurir des mandats d’arrêt pour les responsables américains, en tout cas certainement beaucoup de publicité hostile. L’idée que Washington apporte la liberté et la démocratie quand il détruit un pays ne pourrait plus perdurer.

Si le Royaume-Uni quitte l’UE, d’autres pays devraient suivre. La désertion pourrait se propager à l’Otan, auquel cas l’hégémonie de Washington sur l’Europe et sa capacité de menacer et de déstabiliser la Russie disparaîtraient. Les néo-conservateurs ne peuvent pas supporter cette idée.

Tout comme les Américains et les Européens, les Britanniques ont été trompés, on leur a menti et ils ont subi un lavage de cerveau pendant si longtemps qu’il est surprenant que l’on trouve encore une si grande partie de la population et des politiciens en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’UE. Cela montre que, malgré la propagande, la plupart des Britanniques reconnaissent qu’être absorbé par l’UE revient au même que d’être conquis par les Allemands, un destin que les Britanniques ont combattu lors de guerres mondiales pour l’éviter.

Les politiciens britanniques désintéressés veulent faire monter les enchères de Washington. Peut-être le besoin d’être mieux payés, ainsi que leur prix, est ce qu’Obama est allé découvrir à Londres.

Paul Craig Roberts
21/04/2016

Source : www.paulcraigroberts.org
Article original en anglais : US Assaults British Sovereignty, 21 avril 2016

Traduit par Hervé, relu par Nadine pour le Saker Francophone.
http://lesakerfrancophone.fr/les-assauts-americains-contre-la-souverainete-

Voir aussi :

Voici un rapport RT sur la réception hostile qu’Obama reçoit au Royaume-Uni pour son ingérence dans les affaires intérieures d’un pays souverain:
https://www.rt.com/uk/340469-obama-visit-brexit-eu/

Correspondance Polémia – 13/05/2016

Image : Brexit