Articles

Des baisses de dépenses bien timides

Print Friendly

Le Gouvernement s’attaque à la réduction des dépenses publiques, mais il va poursuivre sa politique fiscale qui décourage l’emploi. Pour quelle raison? Par calcul électoral souvent, mais aussi par renoncement et surtout à cause de l’inexpérience de l’Economie réelle de la majorité de nos dirigeants. Comment l’actuelle Assemblée nationale est-elle compensée? 40% de nos élus sont des fonctionnaires, des agents de l’Etat ou des collectivités territoriales; 60% des élus de la majorité de Gauche y représentent les intérêts de la fonction publique dans toute sa variété. Au gouvernement, aucun ministre n’a dirigé une entreprise, ni eu la moindre fonction de responsabilité dans le secteur privé. On l’a observé lors de la publication des patrimoines de ces ministres, la quasi-totalité d’entre eux n’a aucune idée de la manière de créer un € de revenu sans voter un impôt supplémentaire. (d’après Olivier Dassault, Valeurs Actuelles, 8 août 2013, page 87)