Articles

1er forum Polémia : « Comment redonner confiance à nos enfants ? Les jeunes Européens face à la société multiculturelle ».

1er forum Polémia : « Comment redonner confiance à nos enfants? Les jeunes Européens face à la société multiculturelle ».

Print Friendly

1 lego_polemia

1er Forum Polémia

Mardi 26 novembre à partir de 20h,

Salle ASIEM

6, rue Albert de Lapparent, Paris VIIe


« Les jeunes Européens face à la société multiculturelle »

Conférence-débat

avec

Laurent Ozon

 « Comment redonner confiance à nos enfants ? »

Inscription : polemia1@gmail.com

 

Pourquoi ce forum Polémia ?

Parce que la vocation de Polémia est de poser sans crainte et sans faux semblant les questions difficiles.

Polémia aborde donc un sujet « controversé » ?

« Controversé », c’est de la novlangue. En réalité, nul ne peut contester les difficultés, physiques et morales, des jeunes Européens contraints de vivre en milieu multiracial et multiculturel.

Alors pourquoi ce débat ?

Parce qu’il faut mieux cerner les causes (sanitaires, historiques, judiciaires, éducatives) des problèmes. Ce sera le travail introductif de Laurent Ozon. Cet essayiste brillant a déjà abordé cette question dans un remarquable texte paru sur le site de Polémia :

http://www.polemia.com/pourquoi-les-jeunes-europeens-sont-souvent-plus-fragiles-dans-une-societe-comme-la-notre-et-comment-y-remedier/

C’est le succès rencontré par ce texte qui a conduit Polémia à organiser ce débat pour approfondir le sujet, sous la forme suivante :

Etat des lieux à 20h30, table ronde à 21h30, débat avec le public à 22h.

Quel public attend Polémia ?

Tout le monde. Tous ceux en tout cas qui sont concernés par l’avenir des jeunes Européens, et plus particulièrement ceux qui éduquent les enfants : parents d’abord mais aussi grands-parents, enseignants et éducateurs de jeunesse ensuite.

Y aura-t-il d’autres forums ?

Oui, sur d’autres sujets difficiles et polémiques. Avec des intervenants n’ayant pas leur langue dans la poche.

Une occasion pour les pères et les mères de famille de tirer des enseignements pratiques pour l’éducation de leurs garçons et de leurs filles. Car, avant celle des enseignants et des éducateurs, c’est la première responsabilité des familles.

21/11/2013