Articles

2.300 milliards

Print Friendly

2300 milliards de mètres cubes. C’est ce que compterait le sous‑sol allemand en réserves de gaz de schiste. Ces réserves pourraient nettement contribuer à la sécurité d’approvisionnement et à la stabilité des prix énergétiques en Allemagne. En pleine campagne électorale, le gouvernement d’Angela Merkel a décidé de déposer un projet de loi pour en autoriser l’exploitation. L’Allemagne assume, à sa manière, la transition énergétique, dont elle veut être un des pays pionniers, après sa décision en 2011 d’abandonner le nucléaire. La technique de la fracturation hydraulique de la roche pour récupérer le gaz sera toutefois encadrée par le texte, qui prévoit de l’interdire dans les zones d’eaux protégées et des sources minérales.(bulletin de réinformation R.C. 28/02/2013)