La boutique en ligne de l'Institut Iliade
Accueil | Le chiffre | Santé : un Français sur trois a renoncé à des soins médicaux pour raisons financières en 2013

Santé : un Français sur trois a renoncé à des soins médicaux pour raisons financières en 2013

Santé : un Français sur trois a renoncé à des soins médicaux pour raisons financières en 2013

par | 21 octobre 2013 | Le chiffre

D’après le 7e baromètre santé d’Europ Assistance, un Français sur trois a déjà renoncé à des soins médicaux pour raisons financières au cours de l’année 2013. Les soins dentaires sont les plus concernés.

La crise continue de peser sur les dépenses de santé. C’est ce que révèlent les résultats du septième baromètre santé mené par Europ Assistance et le CSA. D’après cette enquête, 33% des Français interrogés ont indiqué avoir dû renoncer ou reporter des soins médicaux pour des raisons financières au cours de l’année 2013. Un nombre en augmentation par rapport à l’année dernière (+6 points).

Les soins dentaires sont les plus sacrifiés

medicamentsAu premier rang des renoncements figurent les dépenses allouées aux soins dentaires (25%). Les achats de lunettes ou de lentilles de correction (17%), les soins courants (12%), les achats de médicaments (7%) et les soins lourds (7%) sont les autres soins auxquels les Français renoncent ou qu’ils reportent le plus souvent. Les femmes (41% contre 23% des hommes) et les 18-39 ans (40% contre 22% des 60 ans et plus), sont les premiers concernés.

À l’international, le renoncement aux soins reste élevé aux États-Unis (23%). Mais aussi en Europe (18%), où les Allemands (24%) et les Italiens (20%) sont, derrière la France, les pays où les citoyens ont dû sacrifier le plus de soins l’année écoulée. À l’inverse, seuls 4% des Britanniques et 6% des Suédois ont admis de tels renoncements.

L’impôt pas la meilleure source de financement des dépenses de santé

Interrogés sur ce qui constitue à leurs yeux la meilleure source de financement pour couvrir l’augmentation des dépenses de santé, 40% des Français ont indiqué préférer une hausse de la franchise par acte médical. 32% ont cité les impôts et les cotisations obligatoires tandis que 28% ont émis le souhait de privilégier un financement par les assurances privées, complémentaires ou mutuelles.

Enfin, les Français gardent une opinion plutôt favorable de leur système de santé. Avec une note de 5.1 sur 10, leur jugement est stable par rapport à l’année précédente. 43% d’entre eux jugent également égalitaire l’accès aux soins (+5 points par rapport à l’année précédente).

http://www.rtl.fr/actualites/info/sante/article/sante-un-francais-sur-trois-a-renonce-a-des-soins-medicaux-pour-raisons-financieres-en-2013-7765588106

(Source : rtl.fr – 15/10/2013)

La boutique en ligne de l'Institut Iliade

Vidéos à la une

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Callac, laboratoire du peuplement de la France profonde par l’immigration

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Le président de la...

« La société de propagande », le nouvel ouvrage de Jean-Yves Le Gallou

Dans le monde orwellien qui est désormais le nôtre, il est une réalité que les nowhere aiment à...

Éric Zemmour : « Je me battrai de toutes mes forces contre la répartition de migrants dans la ruralité »

Par Éric Zemmour ♦ Dans son discours aux préfets du 15 septembre, Emmanuel Macron a acté le...

À l’ONU, la leçon du président Serbe sur l’Ukraine et l’OTAN

Par Pierre Boisguilbert ♦ Le discours le plus pertinent n’a pas été le plus médiatisé. Les...

Disparition de François-Bernard Huyghe, un phare en pleine tempête

Par Goulven Laënnec ♦ Penseur joyeux et tragique de la modernité et de la post modernité,...

Le syndrome du canard : comment les organisations en déclin s’habituent à la médiocrité

Par Philippe Silberzahn, auteur et professeur de stratégie ♦ Les lecteurs de Polémia...

Propagande, censure… Le « tournant environnemental » de Radio France

Par Rémy Prud’homme, professeur des universités (émérite) ♦ Nous partageons ici avec les...

Viktor Orbán, le bilan de douze années au pouvoir

Par Johan Hardoy ♦ En 2016, le journaliste franco-hongrois Ferenc Almássy (bien connu de...

Allemagne. Entretien avec Stefan Marzischewski-Drewes, candidat de l’AfD en Basse-Saxe

Par Nicolas Faure, spécialiste de l’Allemagne et traducteur (à ne pas confondre avec Nicolas Faure...