Accueil | Société | Maurice Genevoix au Panthéon : « Ceux de 14 », la mémoire de la Grande Guerre

Maurice Genevoix au Panthéon : « Ceux de 14 », la mémoire de la Grande Guerre

Maurice Genevoix au Panthéon : « Ceux de 14 », la mémoire de la Grande Guerre

par | 11 novembre 2020 | Société

Par Jean-Yves Le Gallou ♦ Maurice Genevoix et Ceux de 14 entrent au Panthéon. La cérémonie célébrant l’ancien poilu et grand témoin de la première guerre mondiale sera présidée ce mercredi 11 novembre par Emmanuel Macron. En 2014, Polémia avait relayé l’appel pour la panthéonisation de Maurice Genevoix. En 2013, Jean-Yves Le Gallou avait publié un texte sur le recueil de récit rédigé par Maurice Genevoix. Voici ce texte.
Polémia

À la différence de Voyage au bout de la nuit de Céline, Ceux de 14 n’est pas un pamphlet. Ce n’est pas non plus un roman à thèse, à orientation pacifiste comme Le Feu d’Henri Barbusse, ou à visées patriotiques comme Les Croix de bois de Roland Dorgelès.
Non : c’est un journal de bord de la Guerre de 1914. Genevoix y décrit les batailles, la vie et la souffrance des hommes (et des chevaux qui les servent) lors des batailles de la Marne, de l’Argonne, des Hauts-de-Meuse où son régiment, le prestigieux 106e d’infanterie est engagé ; une vision naturaliste et humaniste se dégage à chaque page de cette œuvre qui allie grande sincérité humaine et création littéraire.

La préface de Michel Bernard éclaire la genèse de l’œuvre : le secrétaire général de l’École normale supérieure, Paul Dupuis, avait décelé chez le jeune cacique la promesse d’un écrivain de grande race ; il lui demanda de tenir un carnet de bord et de lui en envoyer chaque semaine les feuillets. Ce que fit Genevoix.
Grièvement blessé aux Éparges en avril 1915 (en même temps que Ernst Jünger et dans le même affrontement guerrier), il fut rendu à la vie civile. Il reprit ensuite ses cahiers, ce qui donna Sous Verdun, Nuits de guerre, La boue et les Eparges, rassemblés ensuite dans Ceux de 14.

Commémoration de l’armistice de 1918 : cynisme et récupération !

Arrière-petit-fils d’un Poilu de 14, historien amateur, Florent Deludet a choisi d’honorer la mémoire de son arrière-grand-père en établissant un remarquable appareil critique de Ceux de 14. Il a retrouvé les traces militaires et mémorielles ainsi que les vrais patronymes de près d’une centaine de personnages désignés par Genevoix sous des pseudonymes.

L’étude de Florent Deludet démontre aussi la grande véracité de Ceux de 14 : la réalité des faits, des événements qui y sont racontés est corroborée par trois autres documents : les lettres et les carnets du lieutenant Porchon, le saint-cyrien qui commandait la section voisine de Genevoix (tué aux Eparges en février 1915), les mémoires du commandant Bord, les carnets de guerre du caporal Finet, soldat de Genevoix, écrits en 1915 durant sa convalescence à Nice après une blessure reçue aux Eparges.

Avec Ceux de 14 nous avons donc à lire une œuvre de triple dimension : littéraire et mémorielle mais aussi historique. À la différence d’autres événements, la Guerre de 14 ne se prête ni aux contes et légendes ni aux narrations fantaisistes. Les faits y sont bruts. Les soldats de Ceux de 14 n’ont plus « de droits sur nous » mais nous avons toujours un devoir envers eux : garder en mémoire leur sacrifice et poursuivre l’immense aventure de la France.

Jean-Yves Le Gallou
11/11/2020

Première publication le 6/11/2013

Jean-Yves Le Gallou

Cet article vous a plu ?

Je fais un don

Soutenez Polémia, faites un don ! Chaque don vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66% du montant de votre don, profitez-en ! Pour les dons par chèque ou par virement, cliquez ici.

Je m'abonne

Trois fois par semaine dans votre boîte aux lettres électronique, la Lettre de Polémia.
 

Les diabolisés… sont majoritaires ! – Nicolas Faure [Forum de la Dissidence 2021]

Le samedi 27 novembre 2021, le VIIe Forum de la Dissidence, organisé par Polémia, s'est tenu dans...

La « Bibliothèque littéraire du jeune Européen » par Alain de Benoist et Guillaume Travers

Entretien réalisé par Éléments ♦ Difficile de transporter une bibliothèque avec soi. C’est...

Enfants masqués à l’école : lâcheté générale !

Par Claude Meunier-Berthelot, enseignante, essayiste ♦ L'hystérie sanitaire autour du...

Éric Zemmour sur TF1 : un guet-apens honteux

Par Pierre Boisguilbert ♦ La stratégie médiatique anti-Zemmour est claire et risque d’être...

Noyade de 27 migrants dans la Manche : la solution australienne

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Le 24 novembre,...

Institut Iliade. « Un manifeste pour susciter le réveil des Européens de souche »

Entretien avec Guillaume Travers, professeur d'économie, collaborateur de la revue Éléments et...

Vaccination des enfants : halte à la folie !

Par Nicolas Faure, animateur du média Sunrise ♦ Alors que l’hystérie sanitaire semble...

Idéologie « woke » et rhétorique du « privilège blanc » : vers un climat pré-génocidaire ?

Entretien avec Georges Guiscard, réalisé par Présent ♦ Privilège blanc, racisme systémique,...

Immigration. La religion des droits de l’homme est-elle en train de vaciller ?

Par Paul Tormenen, juriste et spécialiste des questions migratoires ♦ Depuis quelques mois,...

Inscrire la préférence nationale et civilisationnelle dans la Constitution, la proposition de Jean-Yves Le Gallou

Entretien avec Jean-Yves Le Gallou, président de la Fondation Polémia, réalisé par Breizh-Info...