Le « jeunisme » en marche pour le climat

Le dernier avatar du mondialisme environnemental est le jeunisme, cette maladie récurrente des démocraties séniles.