Articles

Vive Rantanplan !

Vive Rantanplan !

Print Friendly

Michel Geoffroy a rencontré Rantanplan à l’Elysée.

 Depuis le mois de mai 2012 tout le monde aime Rantanplan !
Depuis qu’il est président et qu’il porte fièrement sa belle étoile au cou, tout le monde lui sourit. Même Jolly Jumper. Même Ségolène.
Polémia


Et quand Rantanplan se déplace il y a toujours une vieille dame – sans doute une ancienne militante un peu sourde – qui vient l’embrasser ou une petite fille qui lui tend des fleurs pour le photographe. Et puis il y a tous ces shérifs et ces préfets, avec leurs gros Colts, qui le protègent des importuns et des méchants Daltons. Comme il est fier, Rantanplan ! Le voici enfin le héros de l’histoire.

D’ailleurs il a envoyé le 7e de Cavalerie régler leur compte aux apaches islamistes du Mali qui traitaient mal les femmes. Maintenant il promet des armes et de l’eau de feu aux pawnees de Syrie. Car c’est un dur, Rantanplan : un peu comme son vieux copain Rintintin, en somme. D’ailleurs l’ambassadeur yankee en France ne cesse de tresser des couronnes sur sa laisse : certainement un bon signe.

Car il comprend tout, Rantanplan ! Il sait que tout va pour le mieux, que tout est normal :

le chômage va baisser bientôt (1) ; la crise de l’euro se termine (2) ; la croissance va revenir et Rantanplan a donc décidé d’augmenter les impôts des pauvres. Les déficits vont donc sans doute diminuer comme le demande le berger allemand de l’autre côté du Rio Pécos et dont il aime bien renifler régulièrement le postérieur. Et puis il y a tous ces jeunes chiots qui l’aiment tant dans les banlieues : Rantanplan ne leur a-t-il pas tout promis (3) ? Aux patrons aussi d’ailleurs, car il faut leur plaire (4).

Et puis avec Rantanplan chacun se sent en sécurité (5) : dans les diligences-RER, à Marseille, dans les entreprises, les écoles ou dans les banques. Avec lui on se sait à l’abri des desperados, des Indiens et des Coyotes. Comme il a le sens de l’opportunité il promet d’ailleurs de ne pas les mettre en prison pour les empêcher de récidiver : comme c’est futé !

C’est fou comme on l’aime, Rantanplan. Voyez : il a suffi qu’il lance son projet de mariage homosexuel pour que tout le monde descende dans les rues, dans l’allégresse, avec des ballons de toutes les couleurs et des enfants. Il en pleurerait de joie. Quelle fête ce sera quand il lancera le vote des immigrés aux élections locales ou l’amputation des retraites ! Mieux que la Fête de la musique du grand Jack.

Et quand il parcourt, dans les pas de Lucky Luke, les pistes de France, ce far-west européen,  il entend avec fierté tous ces pétards et ces joyeux sifflets qui le saluent gaiement, derrière les fumées lacrymogènes. Comme toutes ces couleurs égayent nos villes ! Cela lui fait chaud au cœur.

Et  les Daltons Sarkozy-Copé-Fillon ne gâcheront pas la fête : ils passent leur temps à se taper dessus et à tirer sur les juges.

C’est pourquoi quand il aboie, tout le monde écoute Rantanplan avec intérêt et surtout respect.

Tiens ! Mais quelle est cette foule à l’horizon, qui agite gaiement toutes ces pancartes ? Rantanplan n’entend pas bien ce qu’elle dit : sans doute de joyeuses chansons où il est question de lanterne. On vient certainement lui apporter un bel os en cadeau…

 Michel Geoffroy
28/03/2013

 Notes :

(1) « J’ai fait de l’année 2013 une grande bataille pour l’emploi », François Hollande à Rungis le 26 décembre 2012.
(2) « La sortie de crise de l’euro, nous en sommes près, tout près », François Hollande, entretien au journal Le Monde (Le Monde du 18 octobre 2012).
(3) « Je vais vous donner des papiers et vous serez aussi français que les Français de souche de ce pays », François Hollande, alors candidat à la présidence de la République à Evry le 5 mars 2012.
(4) « Nous avons été entendus », Laurence Parisot, présidente du MEDEF à propos de l’annonce des mesures destinées à rétablir la compétitivité suite au Rapport Gallois (Les Echos du 7 novembre 2012).
(5) « La sécurité est non seulement une priorité mais une obligation », François Hollande à Pierrefeu-du-Var le 14 août 2012.

Correspondance Polémia : 28/03/2013

Image : variation sur « Version farwest » (L’Union/L’Ardennais)
Crédit photo : http://presidentlolande.tumblr.com