Articles

Ukraine : le début d'une nouvelle phase dans le scénario russe ?

Ukraine : le début d’une nouvelle phase dans le scénario russe ?

Print Friendly

Réponse d’Ivan Blot à une journaliste du «Figaro».

♦ Dans la ligne de la grande presse nationale où l’on baigne dans la russophobie, Isabelle Lasserre, journaliste au « Figaro », grand reporter au service étranger chargée des questions de la défense, a livré dans le « Figaro » du 9 /04/2014 un article intitulé : « Ukraine : le début d’une nouvelle phase dans le scénario russe ? » Rappelant les récents événements survenus dans les villes de l’Ukraine de l’Est – prises de bâtiments administratifs par les manifestants pro-russes, proclamation d’une « république souveraine », et demande d’organisation d’un référendum d’autodétermination –, elle conclut par ce qu’elle redoute le plus, tout comme, dit-elle, les Occidentaux, à savoir une répétition des événements ayant conduit à l’annexion de la Crimée par la Russie.
Ivan Blot, particulièrement choqué par l’esprit partisan d’Isabelle Lasserre, prie Polémia de publier un argumentaire succinct mais très synthétique destiné à la journaliste. Nous nous y employons avec le plus grand plaisir.
Polémia


 

Chère madame,

Votre article est très engagé pour ne pas dire «militant» antirusse.

Je vous cite :

1/ « le Kremlin ne veut pas d’une Ukraine stable, démocratique et pro européenne » : hallucinant ! Où avez vous lu cela? La Russie a tout intérêt à une Ukraine stable et prospère avec laquelle elle fait beaucoup de commerce. Ruiner les relations économiques entre la Russie et l’Ukraine, au profit de l’Europe, c’est ruiner l’Ukraine. Mettre l’Ukraine dans l’Europe, c’est la condamner à être une deuxième Grèce, écrasée par la compétitivité de l’Ouest ! Savez-vous que les salaires en Grèce baissent ? Croyez vous que l’Europe a sauvé la Grèce ? Elle l’a ruinée ! Vous voulez recommencer avec l’Ukraine?

Quant à l’Ukraine démocratique, parlons-en ! Seuls les Russophones demandent des référendums. Maïdan n’en a jamais demandé car ces extrémistes savent que ce serait leur perte ! C’est démocratique de chasser un président en dehors de toute forme constitutionnelle ? C’est démocratique de vouloir interdire la langue officielle russe parlée par les russophones ? C’est démocratique pour un parti gouvernemental (Svoboda) d’envoyer ses députés pour « démissionner » le chef de la télévision ukrainienne et lui casser la figure parce qu’il ne veut pas signer sa démission (son crime : avoir retransmis un extrait de discours de Poutine) ?

2/ « L’agitation entretenue par Moscou » : des noms et des preuves, SVP ! Et le Maïdan ? Il ne fut pas entretenu par l’Occident peut-être ? N’y a-t-il pas eu un coup d’Etat à Kiev ? Où est la légalité du gouvernement de Kiev ? Très franchement, vous ne pouvez pas « agiter » un peuple malgré lui ! Si les Russes agitaient des manifestants à Lvov, ville nationaliste antirusse, croyez-moi, cela échouerait ! Le peuple de l’Est est pro-russe et n’a pas besoin d’être « agité » !

3/ Le Kremlin brandit « la fédéralisation de l’Ukraine pour affaiblir le gouvernement » (sic) ! Mais vous ne savez rien de ce qu’est le fédéralisme : savez-vous que 42% des habitants de la terre vivent sous régime fédéral ? Les pays fédéraux sont faibles et pauvres pour vous ? Regardez la Suisse, la Belgique, l’Allemagne ou les USA ! Le fédéralisme est la seule solution, pour faire cohabiter des populations qui ont des valeurs opposées : voir la Belgique entre Flamands et Wallons : c’est le cas de l’Ukraine. Le projet de fédéralisation de l’Ukraine de monsieur Lavrov est de loin le plus intelligent. Mais les imbéciles ne comprennent pas ce qui est intelligent.

4/ Madame Mendras une spécialiste ? C’est une personne sectaire jusqu’à la caricature. Pourquoi ne pas appeler Goebbels un « spécialiste » ? Il devait l’être à sa façon. Citez des personnes plus crédibles : vous valez mieux que cela !

5/ Je vous signale que la France n’a pas de leçon à donner tant qu’elle soutiendra le séparatisme à Mayotte, arraché aux Comores (avec l’accord de la population de l’île, comme en Crimée) : la France a été condamnée par les assemblées générales de l’ONU et de l’OUA. Je ne juge pas. Mais si l’on accepte que Mayotte soit française alors on doit accepter que la Crimée soit russe : on en a assez des doubles standards ! Un peu de bonne foi !

Cordialement.

Ivan Blot
Ancien député
Consultant
9/04/2014

Correspondance Polémia – 12/04/2014

Image : Siège de l’administration de l’oblast de Louhansk. (Луганська область)