Articles

Selon une étude, un tiers des Allemands se sentent étrangers dans leur propre pays à cause de l’immigration musulmane

Print Friendly

Un tiers des Allemands se sentent étrangers dans leur propre pays en raison d’une «infiltration par les musulmans», révèle une nouvelle étude.
Une augmentation de la violence, la polarisation et une forte défiance dans la démocratie envahissent l’Allemagne, selon l’étude de la Friedrich Elbert Foundation.

Une nouvelle enquête a révélé que 34,7% des Allemands sont complètement ou partiellement d’accord avec l’assertion: «en raison des nombreux musulmans, je me sens parfois comme un étranger dans mon propre pays».

Le même taux déclare qu’il y a «trop d’étrangers en Allemagne». Un total de 15% a exigé que le gouvernement cesse d’accorder la citoyenneté aux musulmans, a révélé le rapport ‘Divided middle-hostile conditions’. L’Allemagne a connu une réaction de plus en plus opposée à l’immigration à la suite de la politique de la porte ouverte d’Angela Merkel qui a vu plus de 1,1 millions de migrants entrer dans le pays l’année dernière. La chancelière a tenté de réduire le flux cette année en raison de l’indignation générale et des protestations, mais les critiques disent qu’il est trop tard (…)
La majorité des Allemands (52,9%) veulent limiter l’arrivée des réfugiés dans le pays, comparativement aux 44% de 2014.

(Les Observateurs.ch  –  23/11/2016 – Source : Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)