Articles

Snowden

Premier forum de la dissidence, le samedi 21 novembre – première partie (Réédition)

Print Friendly

2015, année radicale, année décisive !
Polémia invite ses lecteurs à suivre la chronique en trois parties
du
PREMIER FORUM DE LA DISSIDENCE

Aujourd’hui, une mise en condition par la présentation d’un décor connu de tous.

Islamisme, immigration, recul des libertés… prennent un tournant radical. Les solutions le seront aussi !


La radicalisation migratoire

2015 marque l’accélération radicale du Grand Remplacement des Européens. La crise migratoire des « réfugiés » confirme la clairvoyance de Jean Raspail avec son Camp des saints : le chaos des « réfugiés » s’est installé en Europe. La répartition autoritaire de ces mêmes « migrants » dans les différents pays d’Europe, à l’initiative de l’Allemagne, démontre que ce Grand Remplacement nous est imposé par l’oligarchie pour le seul profit du patronat.

La radicalisation islamiste

2015 est d’abord l’année de la radicalisation islamiste, avec les attentats en France et les succès de l’Etat Islamique en Syrie, renforcé par l’apport de nombreux djihadistes soi-disant « européens ».

La radicalisation totalitaire

2015 confirme le caractère de plus en plus carcéral de l’Union européenne (UE).

En Grèce, un gouvernement démocratiquement élu a été mis à genoux par l’oligarchie financière. La démocratie européenne est née en Grèce : elle vient d’y être enterrée par l’euro.

La complicité des pouvoirs européens dans l’espionnage de leurs propres populations par les USA, l’adoption par ces pays de législations liberticides au nom de la « lutte contre le terrorisme », le harcèlement judiciaire dont sont victimes dissidents et partis populistes démontrent une chose : l’UE devient une prison-forteresse, mais pour les seuls Européens.

La radicalisation belliciste

2015 voit enfin la radicalisation occidentale vis-à-vis de la Russie, conformément à la stratégie américaine suivie servilement par les Européens. Sanctions économiques, manœuvres militaires agressives, assistance militaire à l’Ukraine… La liste des provocations à l’encontre de Moscou ne cesse de s’allonger, risquant de nous précipiter dans le chaos.

A situation extrême solutions radicales ?

L’oligarchie et ses chiens de garde médiatiques ne cessent de diaboliser ces Européens qui sont aujourd’hui tentés par « les solutions extrêmes » et les partis populistes.

Solutions extrêmes ? Oui, à l’image des situations extrêmes qu’ils subissent : chômage, précarité, fiscalité, insécurité, déclin des services publics, préférence étrangère pour l’accès aux prestations sociales et au logement, sentiment de devenir étranger dans son propre pays…

Les partis populistes ou identitaires deviennent de plus en plus populaires en Europe, parce que de plus en plus d’Européens comprennent que le sursaut passera par des solutions… radicales.

Polémia (1)
30/10/2015

Commentaire : pour rédiger un commentaire et/ou vous inscrire Au Forum de la dissidence
cliquer sur l’image en haut à droite de cette page

Image : Edward Joseph Snowden, né le 21 juin 1983, est un informaticien américain ancien employé de la Central Intelligence Agency (CIA) et de la National Security Agency (NSA)3,4, qui a révélé les détails de plusieurs programmes de surveillance de masse américains et britanniques.